Les Canadiens sont de plus en plus préoccupés par la distraction au volant: sondage



    OTTAWA, le 13 août /CNW Telbec/ - Un nouveau sondage réalisé par la
Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) montre que les
Canadiens sont de plus en plus préoccupés par la distraction au volant.
    En 2001, seulement 40 % des Canadiens considéraient la distraction au
volant comme un problème grave. Selon les résultats de cette nouvelle enquête,
leur pourcentage atteint maintenant presque 70 %.
    "Les Canadiens étaient auparavant bien plus préoccupés par l'usage des
cellulaires au volant que par les autres sources de distraction, a indiqué
Ward Vanlaar, attaché de recherche de la FRBR. Bien que le sujet continue de
les inquiéter, les préoccupations à propos des autres objets de distraction
ont augmenté radicalement."
    L'une des raisons de l'accroissement des préoccupations pourrait être la
perception d'une augmentation de l'ampleur du problème de la distraction au
volant. Aujourd'hui, 95,5 % des conducteurs pensent que la distraction au
volant est plus fréquente maintenant qu'il y a cinq ans. De plus, de récentes
campagnes de publicité sur la question les ont rendus plus sensibles au
problème.
    "Certains conducteurs mangent et boivent au volant, d'autres lisent des
cartes routières, certains jouent avec l'autoradio, tandis que d'autres
passent beaucoup trop de temps à admirer le paysage qui les entoure, explique
M. Vanlaar. Ce genre de distractions - à l'intérieur et à l'extérieur du
véhicule - détourne l'attention de la conduite et augmente les risques de
collision."
    Parmi les différentes distractions, l'enquête révèle que ce sont celles
de l'extérieur - soit des événements et des objets à l'extérieur du véhicule -
qui présentent les plus grands dangers pour les conducteurs.
    Si seulement 9,5 % des Canadiens ont dû freiner ou braquer pour éviter
une collision causée par une distraction à l'intérieur du véhicule, quelque
20,2 % ont dû le faire en raison d'une distraction à l'extérieur du véhicule.
D'autres recherches ont donné des résultats comparables.
    Le sondage a également révélé que les distractions à l'intérieur du
véhicule présentaient un risque beaucoup plus grand pour les jeunes
conducteurs. Les Canadiens qui ont entre 16 et 24 ans sont beaucoup plus
susceptibles que leurs pairs plus âgés d'avoir freiné ou braqué pour éviter
une collision à cause d'une distraction à l'intérieur du véhicule.
    "Les jeunes conducteurs doivent se montrer particulièrement prudents en
ce qui a trait aux distractions de l'intérieur du véhicule, précise M.
Vanlaar. Même lorsqu'ils ne sont pas distraits, les jeunes conducteurs courent
un risque élevé de collision - les distractions à l'intérieur du véhicule
peuvent hausser encore davantage ce risque."
    Les nouveaux conducteurs qui utilisent un cellulaire ont aussi été
particularisés par l'enquête. Les Canadiens étaient d'accord dans une
proportion de 80 % pour restreindre l'usage du cellulaire au volant dans le
cas des nouveaux conducteurs.
    Le sondage a révélé que le nombre de Canadiens qui utilisent un
cellulaire au volant est en hausse. Quelque 37 % des conducteurs ont admis
avoir utilisé leur cellulaire en conduisant au cours des sept jours
précédents. En 2001, leur proportion était de seulement 20,5 %. A cet égard,
les conducteurs masculins et les jeunes conducteurs de 16 à 34 ans étaient
plus susceptibles de déclarer utiliser leur cellulaire tandis qu'ils sont au
volant.
    Malgré la hausse de l'usage du cellulaire au volant, M. Vanlaar mentionne
qu'une tendance à la baisse du temps d'utilisation semble se dessiner. Il note
que comparativement à 2001, les conducteurs sont plus nombreux à faire des
appels courts.
    Pour ce qui est de l'appui accordé par le public aux mesures visant à
limiter les distractions au volant, 80 % des Canadiens sont en faveur d'une
intensification des efforts de sensibilisation et d'information.
    "Il est difficile d'éliminer la distraction au volant car le problème se
manifeste de manières trop différentes, de dire M. Vanlaar. L'intensification
des efforts de sensibilisation et d'information peut être très utile; plus on
encouragera les Canadiens à se concentrer sur la conduite, mieux ce sera."

    Quelques mots sur le Sondage :

    Les résultats de ce sondage sont publiés dans Sondage sur la sécurité
routière 2006: La distraction au volant. Ce document peut être consulté sur le
site www.trafficinjuryresearch.com
    Au total, 1 201 Canadiens se sont prêtés à l'entrevue. Les résultats
peuvent être considérés comme exacts avec une marge d'erreur de 2,9 %, 19 fois
sur 20.
    Un soutien financier est accordé à ce rapport et aux autres documents de
la collection de rapports du Sondage sur la sécurité routière par Transports
Canada, les Brasseurs du Canada et Toyota Canada.

    Quelques mots sur la FRBR :

    Créée en 1964, la FRBR a pour mission de réduire les décès et les
blessures causés par les accidents de la route. A titre d'institut de sécurité
routière national, indépendant et philanthropique, la FRBR travaille à
concevoir, promouvoir et mettre en application des programmes et des
politiques efficaces, reposant sur de solides recherches. La FRBR est un
organisme de bienfaisance indépendant qui s'appuie sur des subventions, des
contrats et des dons pour fournir des services au public. On peut obtenir
d'autres renseignements à propos de la FRBR à l'adresse suivante :
www.trafficinjuryresearch.com




Renseignements :

Renseignements: Dean Morin, Directeur, Marketing et communications,
Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR), (613) 238-5235,
poste 304 (bureau), deanm@trafficinjuryresearch.com,
www.trafficinjuryresearch.com

Profil de l'entreprise

Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.