Les agentes et agents des services frontaliers se préparent en vue des négociations

OTTAWA, le 24 janv. /CNW/ - Plus de 90 travailleuses et travailleurs des services frontaliers de tous les coins du pays se sont réunis, au cours de la fin de semaine, pour mettre au point leurs revendications contractuelles en vue des prochaines négociations avec le Conseil du Trésor. La conférence a été organisée après que le Conseil du Trésor ait rejeté toutes les revendications que le syndicat lui avait présentées durant le processus de négociation accéléré, l'automne dernier.

Représentant plus de 9 000 travailleuses et travailleurs chargés de l'exécution de la loi à l'Agence des services frontaliers du Canada, les déléguées et délégués à la conférence ont discuté de questions importantes d'ordre opérationnel ainsi que de santé et de sécurité.

« Nos membres sont les premiers intervenants dans la protection des Canadiennes et des Canadiens, a déclaré Ron Moran, président du Syndicat des Douanes et de l'Immigration, un Élément de l'AFPC. Nous souhaitons que le gouvernement se penche sur les revendications des employés des services frontaliers pour que ces derniers soient traités sur un pied d'égalité avec d'autres travailleuses et travailleurs syndiqués chargés de l'exécution de la loi au Canada. »

Les employés des services frontaliers ont obtenu leur première convention collective en 2007. Bien qu'un certain progrès ait été réalisé au cours de la dernière ronde de négociation, des modifications substantielles devront être apportées à la convention collective pour qu'elle reflète les réalités opérationnelles en constante évolution. Il s'agit d'assurer une protection adéquate des agentes et agents armés, d'adopter une méthode juste et transparente pour l'établissement des horaires ainsi que de procéder à une réforme des pensions pour obtenir la parité avec d'autres travailleuses et travailleurs fédéraux chargés de l'exécution de la loi.

« Le gouvernement Harper doit reconnaître la contribution de nos membres aux services frontaliers pour ce qui est d'assurer la sécurité nationale, a déclaré John Gordon, président national de l'AFPC. Nous espérons que le prochain budget renfermera principalement des mesures visant à renforcer les services publics, comme la sécurité aux frontières, plutôt que des tentatives malavisées de réduire le déficit au détriment des travailleurs et de leur famille. »

La délégation à la conférence a discuté des questions prioritaires qui seront soumises au Conseil du Trésor lorsque l'Alliance de la Fonction publique du Canada signifiera l'avis de négocier, le 21 février. La délégation a également discuté de stratégies de mobilisation des membres pour inciter l'employeur à négocier de bonne foi et à aborder les préoccupations des employés.


SOURCE AFPC

Renseignements :

Shelina Merani, Communications AFPC, 613-293-9324 (cell.), meranis@psac-afpc.com

Jonathan Choquette, Syndicat des Douanes et de l'Immigration, 613-723-8008, poste 318, jonathan.choquette@ciu-sdi.ca

Profil de l'entreprise

AFPC

Renseignements sur cet organisme

ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.