Le recours à la clinique privée RocklandMD par l'hôpital Sacré-Coeur aggravera la pénurie de personnel infirmier



    MONTREAL, le 9 août /CNW Telbec/ - "Nous voulons exprimer notre complet
désaccord avec le projet de la direction de l'hôpital du Sacré-Coeur de
transférer des patients en chirurgie à la clinique privée RocklandMD. En juin
dernier, le syndicat du personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires a
invité cette même direction à collaborer avec lui afin d'apporter des
solutions aux problèmes d'organisation du travail qui affectent l'hôpital du
Sacré-Coeur. Malgré cet appel, aucune discussion sérieuse n'a encore eu lieu",
a déclaré Francine Lévesque, présidente de la Fédération de la santé et des
services sociaux de la CSN.
    "Aujourd'hui la direction prétexte un manque d'infirmières pour négocier
un contrat avec un entrepreneur privé pour qu'il prenne en charge des patients
dont l'hôpital a la responsabilité. Mais où la clinique privée trouvera-t-elle
les infirmières dont elle a besoin, sinon qu'à Sacré-Coeur et autres
établissements publics ? Selon nous, le résultat sera contraire à ce que la
direction prétend rechercher car on accentuera ainsi le problème du manque
d'infirmières dans le public", poursuit Francine Lévesque.
    "L'appui spontané du ministre Couillard au projet de la direction de
Sacré-Coeur est un encouragement ouvert à d'autres hôpitaux de se délester de
leurs patients en offrant des contrats fort lucratifs à des entrepreneurs
privés qui, à leur tour, se mettront à recruter leur personnel dans le secteur
public où sévissent les pénuries que l'on connaît", ajoute Gaétan Châteauneuf,
président du Conseil central du Montréal métropolitain de la CSN.
    "Alors que les installations de l'hôpital sont sous-utilisées, le recours
à la clinique RocklandMD est un dédoublement de ressources coûteux et inutile.
Pendant ce temps, la direction néglige sa responsabilité d'organiser le
travail infirmier et la formation en salle d'opération pour être en mesure
d'assurer la présence du personnel régulier suffisant, avec des conditions de
travail plus satisfaisantes", soutient de son côté, Serge Nemey,
vice-président du Syndicat des professionnel-les en soins infirmiers et
cardiorespiratoires de l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal (CSN).
    "Nous sommes indignés du choix de la direction de l'hôpital d'aller dans
la direction de la privatisation alors qu'il existe des moyens de redresser la
situation à l'interne par une meilleure organisation du travail impliquant
toutes les catégories de personnel", ajoute Catherine Tremblay, présidente du
Syndicat des travailleuses et travailleurs de l'hôpital du Sacré-Coeur (CSN).
    "Ce que le ministre Couillard est en train de faire ou d'accepter avec
Sacré-Coeur et Rockland est tout à fait contraire aux protections qu'il disait
mettre en place avec la loi 33. En commission parlementaire, il avait pourtant
insisté sur le choix prioritaire du secteur public, sur une meilleure gestion
des listes d'attente au niveau local, régional et national, sur l'étanchéité
au sein des cliniques, entre médecins participants et médecins non
participants", constate Francine Lévesque.
    "Nous déplorons vivement que l'initiative de la direction de Sacré-Coeur
survienne avant le début des travaux du comité du MSSS pour trouver des
solutions permanentes aux problèmes aigus et chroniques de pénurie de
personnel dans les soins infirmiers, auquel nous nous sommes engagés à
participer. Les difficultés de garder nos d'infirmières dans le réseau public
et d'en attirer de nouvelles sont suffisamment sérieuses sans que des
initiatives de privatisation provoquent de nouvelles saignées dans les rangs
infirmiers", conclut Francine Lévesque.




Renseignements :

Renseignements: Claude Saint-Georges, (514) 258-7124; Diane Lapointe,
(514) 219-7022


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.