LE RAPPORT DE DOMINIQUE PAYETTE SUR LES MÉDIAS D'INFORMATION - UNE PROPOSITION TISSÉE SERRÉ QUE LE GOUVERNEMENT, LES ENTREPRISES DE PRESSE ET LES JOURNALISTES DOIVENT CONSIDÉRER SÉRIEUSEMENT

MONTRÉAL, le 26 janv. /CNW Telbec/ - La Fédération nationale des communications (FNC-CSN) accueille avec beaucoup d'intérêt la proposition que madame Dominique Payette fait au gouvernement, aux entreprises de presse et aux journalistes dans son rapport à la ministre Christine St-Pierre rendu public aujourd'hui.

Partageant sans réserve la lecture que fait madame Payette de la situation actuelle et les inquiétudes qu'elle soulève, la FNC exhorte les principaux acteurs à considérer les 51 recommandations du rapport comme étant une solution globale qui permettra au Québec de relever adéquatement le défi que pose la protection de la mission fondamentale du journalisme, mise à mal au cours des dernières années par des patrons davantage préoccupés de leurs intérêts financiers que de l'intérêt public.

La FNC salue le travail de madame Payette qui, en l'espace d'une année, a dressé un bilan exhaustif de la situation de l'information au Québec et qui, en s'inspirant de plusieurs initiatives mises en place ailleurs dans le monde, propose de lancer, à courte échéance, un vaste chantier dont la cohérence aura un effet structurant pour le milieu du journalisme et un impact majeur sur la qualité, la diversité et l'intégrité de l'information offerte au public.

« Considérant que le gouvernement, par son inaction, et les médias, par leur comportement, ont engendré un déficit démocratique, nous estimons qu'il leur revient désormais d'engager leur responsabilité à l'égard de la population québécoise, a déclaré la présidente de la FNC, madame Chantale Larouche. C'est au prix d'une volonté claire d'y adhérer et d'y affecter les ressources financières adéquates que le chantier pourra se mettre en branle. »

Pour sa part, bien qu'elle redoute certains effets pervers que pourrait entraîner l'instauration d'un statut pour les journalistes professionnels, la FNC est prête à collaborer avec les autres intervenants du milieu journalistique pour relever le défi lancé par madame Payette.

La Fédération nationale des communications - CSN représente 6000 travailleuses et travailleurs dans les médias et les industries culturelles et regroupe la majorité des journalistes syndiqués des grands médias écrits et électroniques au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick. La CSN compte quant à elle près de 300 000 membres de tous les secteurs d'activité, tant privé que public.

SOURCE FEDERATION NATIONALE DES COMMUNICATIONS (FNC-CSN)

Renseignements :

Pierre Roger, secrétaire général
514-971-4151

Profil de l'entreprise

FEDERATION NATIONALE DES COMMUNICATIONS (FNC-CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.