Le nouveau gouvernement du Canada remplit son engagement concernant les droits fonciers issus de traités au Manitoba



    WINNIPEG, le 20 août /CNW Telbec/ - L'honorable Chuck Strahl, ministre
des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des
Métis et des Indiens non inscrits, a annoncé aujourd'hui que le nouveau
gouvernement du Canada avait dépassé les objectifs qu'il s'était engagé à
atteindre en 2006-2007, soit de transférer 150 000 acres de terres aux
Premières nations du Manitoba dans le cadre des accords sur les droits
fonciers issus de traités.
    "L'année dernière, le nouveau gouvernement du Canada a promis aux
Premières nations du Manitoba de prendre des mesures afin de réduire le nombre
inacceptable d'ententes sur les droits fonciers issus de traités dans la
province qui ne sont pas encore réglées. Nous avons également fixé un objectif
ambitieux en matière de transfert de terres, soit 150 000 acres par année
pendant quatre ans, a indiqué le ministre Strahl. Aujourd'hui, je suis fier de
pouvoir dire que non seulement nous avons respecté notre engagement, mais que
nous avons dépassé notre objectif en transférant plus de 159 000 acres de
terres."
    Le ministre Strahl a fait cette annonce à l'Assemblée générale annuelle
des chefs du Manitoba. Il a alors confirmé que plus de 159 185 acres avaient
été convertis en terres de réserves depuis le 22 août 2006 en vertu des
accords sur les droits fonciers issus de traités. La conversion de ces terres
a permis d'atteindre les objectifs fixés pour la première année d'un
engagement de quatre ans pris par les gouvernements fédéral et provincial, qui
consiste à transférer 150 000 acres par année aux Premières nations du
Manitoba. Le respect de cet engagement est une bonne nouvelle non seulement
pour les Premières nations, mais pour tous les Manitobains, car il aide à
établir des bases solides pour la croissance des économies locales.
    "Je félicite les gouvernements fédéral et provincial ainsi que les
Premières nations, qui ont rendu cette réussite possible, a fait remarquer
l'honorable Vic Toews, président du Conseil du Trésor et député de Provencher
(Manitoba). Les ajouts aux terres des Premières nations peuvent contribuer à
accroître la prospérité des collectivités et à créer des retombées économiques
pour les régions environnantes."
    Entre 1871 et 1910, la plupart des Premières nations du Manitoba ont
conclu un traité numéroté avec le Canada. Au Manitoba, la majorité des
Premières nations ont reçu la totalité des terres réparties aux termes de leur
traité. Certaines, toutefois, n'ont pas obtenu toutes les terres auxquelles
elles avaient droit.
    Pour corriger cette situation, le Canada, le Manitoba et 28 Premières
nations du Manitoba ont négocié des accords. En vertu de ces accords, le
Canada et le Manitoba se sont engagés à convertir en réserve une superficie
d'au plus 1,3 million d'acres de terres et à accorder une indemnité de plus de
204 millions de dollars. La majeure partie des terres (1 085 959 acres) sont
des terres publiques inoccupées qui sont transférées aux Premières nations. La
superficie restante doit être acquise auprès de propriétaires fonciers privés
selon le principe de vente de gré à gré.

    On peut également consulter ce communiqué à l'adresse :
    www.ainc-inac.gc.ca




Renseignements :

Renseignements: Cabinet du ministre: Ted Yeomans, Directeur des
communications, Cabinet de l'honorable Chuck Strahl, Affaires indiennes et du
Nord Canada, (819) 997-0002; AINC - Relations avec les médias: (819) 953-1160


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.