Le nouveau gouvernement du Canada investit 10,1 M$ pour améliorer l'accès aux soins pour les personnes atteintes du cancer, depuis la prévention jusqu'aux soins palliatifs



    WINNIPEG, le 24 août /CNW Telbec/ - L'honorable Vic Toews, président du
Conseil du Trésor, a annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable Tony Clement,
ministre de la Santé, un investissement de 10,1 millions de dollars en
recherche sur l'accès à des soins de grande qualité pour les personnes
atteintes du cancer. Par l'intermédiaire des Instituts de recherche en santé
du Canada (IRSC) et en partenariat avec ActionCancer Manitoba et Cancer Care
Nova Scotia, le nouveau gouvernement du Canada accordera ce financement à sept
équipes de recherche au cours des cinq prochaines années.
    "Le nouveau gouvernement du Canada veut faire progresser nos
connaissances sur la façon de mieux dépister et traiter le cancer, et
d'augmenter nos chances d'y survivre", a affirmé Vic Toews, président du
Conseil du Trésor. "A cet égard, les projets financés aujourd'hui permettront
de renforcer le travail du Partenariat canadien contre le cancer, annoncé par
le premier ministre Harper en novembre 2006 et conçu pour tirer le meilleur
parti des connaissances d'aujourd'hui en vue d'améliorer les moyens de
prévention, les diagnostics et les traitements de demain".
    "Les données, qui reposent sur de la recherche scientifique solide, sont
essentielles aux prises de décision éclairées en matière de santé. Les sept
équipes financées aujourd'hui fourniront exactement ce type de données dont
les personnes atteintes de cancer, les responsables des politiques et les
médecins de famille ont besoin pour améliorer la qualité des soins offerts aux
personnes atteintes du cancer dans l'ensemble du Canada", a déclaré le Dr Alan
Bernstein, président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).
    "Nous sommes déterminés à collaborer avec les provinces et les experts
des soins de santé afin d'améliorer l'accès en temps opportun à des soins de
santé de grande qualité, ce qui constitue une des grandes priorités des IRSC
et de toute la population canadienne", a déclaré le Dr Branton, directeur
scientifique de l'Institut du cancer des IRSC. "Ces équipes feront progresser
le savoir dans beaucoup de domaines d'importance stratégique pour notre
système de santé et amélioreront en bout de ligne l'accès aux soins pour les
patients atteints du cancer et pour les membres de leur famille."
    Les demandes des équipes des IRSC choisies ont fait l'objet d'un examen
par les pairs rigoureux avant d'être approuvées, et elles illustrent
l'approche par problème et globale des IRSC dans le financement de
l'excellence dans la recherche en santé. Les fonds seront distribués aux sept
équipes au cours des cinq prochaines années. Les projets de recherche financés
comprennent les suivants :
    Richard Doll (B.C. Cancer Agency) Equipe des IRSC sur les soins de
soutien pour les personnes atteintes du cancer. L'équipe étudiera des moyens
pour les patients atteints du cancer d'avoir un accès plus ouvert et plus
équitable aux services de soins de soutien qui répondent à leurs besoins, y
compris à leurs besoins physiques, sociaux, affectifs et spirituels.
    Brenda Elias (Université du Manitoba) Equipe des IRSC et d'ActionCancer
Manitoba (ACMB) pour la recherche sur le cancer chez les Premières nations.
L'équipe éclairera l'élaboration d'un système national de surveillance chargé
de réunir les données sur le cancer dans des groupes précis comme les membres
des Premières nations afin d'éclairer l'élaboration future d'une stratégie sur
le cancer particulière aux Premières nations.
    Eva Grunfeld (Université Dalhousie / Cancer Care Nova Scotia)) Equipe des
IRSC et de CCNS sur l'accès aux services de traitement du cancer colorectal en
Nouvelle-Ecosse. L'équipe créera des outils pour mesurer et améliorer l'accès
à des traitements et des soins de qualité pour les personnes atteintes du
cancer dans tout le continuum du cancer, y compris le diagnostic, la
chirurgie, le traitement, le suivi et les soins palliatifs.
    Alan Katz (Université du Manitoba) Equipe des IRSC et d'ACMB pour la
recherche sur les soins primaires en oncologie. L'équipe définira les facteurs
qui aideront les médecins de premier recours à améliorer la qualité des soins
prodigués aux patients qui ont un cancer colorectal, principale cause de
mortalité attribuable au cancer au Canada.
    William MacKillop (Université Queen's) Equipe des IRSC sur l'accès à des
services de radiothérapie de qualité. L'équipe vise à améliorer l'issue du
cancer au Canada en établissant, diffusant et évaluant des normes de qualité
pour les programmes de radiothérapie. L'application de ces guides pourra
améliorer l'issue du cancer.
    Devidas Menon (Université de l'Alberta) Equipe des IRSC sur la prise de
décisions relatives aux technologies de lutte contre le cancer. L'équipe
mettra au point de nouveaux outils pour rendre plus redditionnel, équitable,
efficient et efficace le processus décisionnel associé aux investissements
dans les technologies nouvelles servant à la prévention, au diagnostic et au
traitement du cancer.
    Scott Tyldesley (B.C. Cancer Agency) Equipe des IRSC pour la recherche
opérationnelle visant à améliorer les soins aux personnes atteintes du cancer.
L'équipe, qui est une collaboration entre la B.C. Cancer Agency et l'école de
commerce Sauder de l'Université de la Colombie-Britannique, utilisera les
méthodes de recherche opérationnelle pour améliorer l'accès aux services de
radiothérapie et à d'autres aspects du traitement du cancer.

    Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme
fédéral responsable de la recherche en santé au Canada. Leur objectif est de
créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur
application en vue d'améliorer la santé de la population, d'offrir de
meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé au
Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à
plus de 11 000 chercheurs et stagiaires en santé d'un bout à l'autre du
Canada. www.cihr-irsc.gc.ca

    ActionCancer Manitoba est chargé, par une loi de la province du Manitoba,
de la prévention et du dépistage du cancer, des traitements, de la recherche
et de la formation à l'intention de la population Manitobaine.
    En tant que centre de choix, ActionCancer Manitoba s'engage à atteindre
l'excellence en matière de soins contre le cancer, à améliorer la qualité de
vie pour les personnes atteintes de cancer et de maladies du sang, et à
favoriser la lutte anticancéreuse dans l'intérêt de tous les Manitobains et
Manitobaines.

    Cancer Care Nova Scotia est un programme du ministère de la Santé de la
Nouvelle-Ecosse qui a été créé afin de réduire le fardeau du cancer sur les
personnes individuelles, les familles et le système de soins de santé grâce à
la prévention, au dépistage, à l'éducation et à la recherche.

    
                               Pièces jointes
                 Documentation d'information sur les projets


                           DOCUMENT D'INFORMATION

    - Richard Doll (B.C. Cancer Agency) Equipe des IRSC sur les soins de
      soutien aux personnes atteintes du cancer

    Le programme de recherche vise à créer une équipe pancanadienne qui
étudiera des stratégies visant à améliorer l'accès aux soins de soutien pour
les personnes atteintes du cancer. Le programme visera avant tout à améliorer
l'accès par des stratégies d'information des patients, le recours à la
technologie pour prodiguer des soins de soutien, comme les technologies en
ligne, et l'attention accordée aux groupes chez lesquels les résultats
observés sont moins bons.
    Ce travail améliorera la prise de décision en soins de santé en produisant
des analyses de rentabilité des nouvelles stratégies proposées. L'équipe
élaborera de nouveaux moyens d'améliorer l'accès aux soins de soutien, y
compris des outils de dépistage et des mesures robustes des résultats à court
et à long termes pour les patients.
    Les soins de soutien aident les patients et les membres de leur famille à
affronter le cancer à toutes les étapes, soit à l'étape du prédiagnostic, du
diagnostic et du traitement, de la guérison, de la prise en charge de la
maladie chronique ou encore à l'étape des soins de fin de vie et du deuil.
    L'équipe de recherche est constituée de chercheurs, de décideurs, de
gestionnaires de programmes, de cliniciens et de survivants de la
Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario, du Québec et de
la Nouvelle-Ecosse.

    - Brenda Elias (Université du Manitoba) Equipe des IRSC et d'ActionCancer
      Manitoba (ACMB) pour la recherche sur le cancer chez les Premières
      nations

    Même si le Canada a un système bien établi de registres provinciaux du
cancer, il n'existe pas de mécanisme de diffusion d'information sur le cancer
qui répond aux besoins particuliers des collectivités des Premières nations.
Dirigée par Brenda Elias, chercheuse de l'Université du Manitoba en sciences
de la santé communautaire, et par Donna Turner, épidémiologiste d'ActionCancer
Manitoba en sciences de la santé communautaire, l'équipe du Réseau
d'application des connaissances (AC-NET) constituée d'épidémiologistes, de
médecins oncologues et de médecins d'établissements universitaires et
cliniques de premier plan, mettra au point un processus de recherche pour la
surveillance et le contrôle de l'application des connaissances conçu pour
améliorer l'accès à l'information sur le soin des personnes atteintes du
cancer, depuis la prévention jusqu'aux soins palliatifs, pour les membres des
Premières nations du Manitoba.
    Le réseau AC-NET réunira des chercheurs, des fournisseurs de soins de
santé, des responsables des politiques, des représentants de communautés des
Premières nations et des travailleurs de la santé des premières lignes.
L'équipe visera avant tout à améliorer l'accès à l'information sur les
tendances de l'incidence du cancer, de sa prévalence et des taux de mortalité
qui en découlent, sur les déterminants sociaux de comportements risqués, ainsi
que sur les tendances du dépistage et de l'utilisation des traitements. Le
réseau AC-NET permettra aussi de mieux comprendre les temps d'attente et les
résultats pour les patients des populations des Premières nations.

    - Eva Grunfeld (Université Dalhousie / Cancer Care Nova Scotia) Equipe
      des IRSC et de CCNS sur l'accès aux services de traitement du cancer
      colorectal en Nouvelle-Ecosse

    L'équipe étudiera l'accès aux services de traitement du cancer colorectal
et leur qualité dans le continuum du traitement du cancer, qui inclut les
éléments suivants : diagnostic, intervention chirurgicale, traitement, soins
de suivi et soins palliatifs. En se fondant sur de l'information tirée du
registre du cancer de la Nouvelle-Ecosse et d'autres bases de données de la
province, les chercheurs mettront au point des méthodes et des outils pour
mesurer l'accès et la qualité du traitement et des soins que reçoivent les
habitants de la Nouvelle-Ecosse chez lesquels on a diagnostiqué un cancer
colorectal entre 2000 et 2005, dans le but d'améliorer le système au complet.
    Les chercheurs étudieront en outre deux populations qui pourraient être
vulnérables et pour lesquelles l'accès à des services de qualité pour les
personnes atteintes du cancer de qualité peut être faible : les adultes
atteints de maladies mentales, les enfants et les adolescents.
    Lorsqu'on aura mis au point des outils de mesure de l'accès à des services
de qualité pour les personnes atteintes du cancer, l'équipe étudiera la
possibilité de les utiliser afin de mesurer l'accès à des services de qualité
dans le cas d'autres types de cancer.
    Les résultats de l'étude fourniront aux chercheurs, aux médecins, à
d'autres professionnels de la santé, aux décideurs et aux responsables des
politiques de meilleurs renseignements afin de guider les décisions qui
permettent d'améliorer l'accès à des services de qualité pour les personnes
atteintes du cancer en Nouvelle-Ecosse.

    - Alan Katz (Université du Manitoba) Equipe des IRSC et d'ACMB pour la
      recherche sur les soins primaires en oncologie

    Le réseau de recherche sur les soins primaires en oncologie (PCO-NET) est
un programme de recherche interdisciplinaire sans pareil conçu pour comprendre
le rôle des praticiens des soins primaires dans l'amélioration des résultats
et la qualité des soins prodigués aux patients qui ont un cancer colorectal
(CCR), principale cause de mortalité attribuable au cancer au Canada. Dirigé
par Alan Katz, chercheur de l'Université du Manitoba en médecine familiale et
santé communautaire, le réseau PCO-NET est une équipe de collaboration
regroupant des médecins de famille, des infirmières, des spécialistes du
cancer, des épidémiologistes, des survivants du cancer et d'autres personnes.
Le réseau PCO-NET réunira aussi de l'information provenant de plusieurs
sources précieuses d'information tirée de recherches sur la prestation des
services aux personnes atteintes du cancer, y compris le registre du cancer du
Manitoba, qui se trouve à ActionCancer Manitoba, et le Dépôt de recherche
situé au Centre manitobain des politiques en matière de santé.
    Le réseau se concentrera sur des aspects précis du CCR qui ont trait aux
soins primaires, y compris les suivants : le rôle des membres de la famille
dans la prise de décision sur le dépistage du CCR, le soutien des services
infirmiers communautaires aux médecins de famille dans la promotion du
dépistage et le transfert des soins de suivi des spécialistes du cancer aux
médecins de famille après un traitement actif.
    L'équipe de recherche du réseau PCO-NET regroupe des chercheurs, des
infirmières, des épidémiologistes et des médecins de l'Université du Manitoba
et d'ActionCancer Manitoba.

    - William MacKillop (Université Queen's) Equipe des IRSC sur l'accès à
      des services de radiothérapie de qualité.

    Chef de la Division du traitement du cancer et de l'épidémiologie à
l'Institut de recherche sur le cancer de l'Université Queen's, le
Dr William Mackillop est un radio-oncologue qui a de l'expertise en recherche
sur les services de santé. Son programme de recherche vise à améliorer l'issue
du cancer en fournissant l'information nécessaire pour maximiser les avantages
des technologies existantes dans les limites des ressources disponibles en
améliorant 1) l'accès aux soins, 2) la qualité des soins au niveau des
populations, 3) la prise de décisions cliniques au niveau de chaque patient.

    - Devidas Menon (Université de l'Alberta) Equipe des IRSC sur la prise de
      décisions relatives aux technologies de lutte contre le cancer

    L'équipe regroupe des chercheurs des domaines de l'économie de la santé,
de l'évaluation des technologies de la santé, des méthodologies qualitatives,
de l'épidémiologie du cancer, de l'application des connaissances, ainsi que
des responsables des politiques et des décideurs cliniciens d'agences
provinciales du cancer. Dans le contexte du programme de recherche proposé,
l'équipe créera d'abord une base de données sur la prise de décision et les
processus relatifs aux nouvelles technologies coûteuses de lutte contre le
cancer qui sont décrites dans le domaine public. On adoptera, adaptera ou
créera ensuite des outils et des processus particuliers dont des agences
provinciales du cancer feront l'essai dans des situations réelles. Le projet
vise notamment à créer un réseau canadien de chercheurs universitaires et de
décideurs en soins de santé qui améliorera le transfert des connaissances
issues de la recherche dans la prise de décision réelle.

    - Scott Tyldesley (B.C. Cancer Agency) Equipe des IRSC pour la recherche
      opérationnelle visant à améliorer les soins aux personnes atteintes du
      cancer

    Le projet réunit une équipe de chercheurs et de gestionnaires
d'établissements universitaires et cliniques de premier plan qui s'attaqueront
à une préoccupation clé des Canadiens - fournir en temps opportun un accès à
des soins de qualité aux personnes atteintes du cancer. Le projet vise à
mettre au point, à essayer et à appliquer des méthodes de gestion modernes,
provenant en particulier du domaine de la recherche opérationnelle, afin
d'accroître l'efficience du système de soins aux personnes atteintes du cancer
et d'améliorer l'état de santé des patients. Le projet visera au début à
améliorer le rendement du programme provincial de radiothérapie et
l'information sera communiquée à d'autres entités chargées de la lutte contre
le cancer.
    




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: David Coulombe, Spécialiste
des médias, IRSC, (613) 941-4563, Cellulaire: (613) 808-7526,
mediarelations@irsc-cihr.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.