Le nouveau gouvernement du Canada finance le programme de recyclage de Kamloops



    KAMLOOPS, C.-B., le 31 août /CNW Telbec/ - La Ville de Kamloops recevra
3,34 millions de dollars du Fonds de la taxe sur l'essence pour un programme
de collecte de recyclage dans l'ensemble de la ville.
    L'annonce a été faite aujourd'hui par Betty Hinton, députée de
Kamloops-Thompson-Cariboo, au nom de l'honorable Lawrence Cannon, ministre des
Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités. Le député provincial de
Kamloops et ministre de l'Aide à l'emploi et au revenu,
l'honorable Claude Richmond, le député de Kamloops-North Thompson et ministre
d'Etat responsable des Mines, l'honorable Kevin Krueger, la première
vice-présidente de l'Union des municipalités de la Colombie-Britannique
(UBCM), Susan Gimse, et le maire, Terry Lake, se sont joints à la députée
Hinton pour souligner l'annonce.
    On se servira des fonds pour acheter 23 500 contenants de recyclage
résidentiels et 12 camions de collecte à deux compartiments. Les camions
permettront de faire simultanément la collecte des déchets solides et la
collecte du recyclage. Ils permettront de réduire les frais d'exploitation, de
diminuer les émissions de gaz à effet de serre et d'augmenter considérablement
la quantité de matières recyclées.
    "L'environnement constitue une priorité évidente pour le nouveau
gouvernement du Canada", a affirmé le ministre Cannon. "Cet important
investissement aidera à répondre aux besoins en infrastructure de Kamloops
tout en permettant au gouvernement du Canada de respecter son engagement qui
consiste à fournir aux Canadiens un air plus pur et une qualité de vie
supérieure."
    La députée Hinton a félicité Kamloops d'avoir décidé de lancer un nouveau
programme de recyclage pour ses citoyens.
    "Le nouveau gouvernement du Canada travaille en partenariat avec la
province de la Colombie-Britannique et l'UBCM pour fournir du financement qui
aidera les villes et les collectivités à répondre à leurs besoins en
infrastructure et à améliorer leur qualité de vie", a affirmé la députée
Hinton.
    "Kamloops joue un rôle vital dans la protection de l'environnement", a
indiqué le ministre Richmond. "Il est excitant de voir les administrations
former des partenariats pour verser du financement aux collectivités qui
travaillent d'arrache-pied afin de trouver des solutions écologiques pour
assurer la santé et le bien-être de leurs collectivités."
    "C'est une initiative prometteuse pour les résidents de Kamloops", a
mentionné le ministre Krueger. "Des contenants de recyclage accessibles et un
programme de collecte encourageront un plus grand nombre de personnes à faire
en sorte que la collectivité devienne un endroit plus écologique et où il fait
bon vivre."
    "Même si nous sommes nombreux à savoir que les émissions des automobiles
produisent des gaz à effet de serre, nous sous-estimons souvent les effets de
la gestion des déchets solides" a affirmé la première vice-présidente,
Mme Gimse. "L'UBCM apprécie le soutien qu'apporte le gouvernement fédéral dans
le cadre du Fonds de la taxe sur l'essence en vue de soutenir des projets
avant-gardistes comme le programme de recyclage amélioré de Kamloops."
    Les résidents de Kamloops recyclent actuellement 2 000 tonnes de matières
au moyen des sites de collecte des quartiers. On s'attend à recycler, grâce à
la collecte à la source, 5 000 tonnes de matières par année, ce qui permettra
de prolonger de quatre ans la durée de vie actuelle du site d'enfouissement.
    "La Ville de Kamloops est très heureuse de recevoir une contribution de
3,34 millions de dollars pour lancer le vaste programme de collecte de
recyclage résidentiel", a mentionné le maire Terry Lake. "On s'attend à ce que
le caractère pratique du programme permette d'augmenter la quantité de
matières résidentielles recyclées de 150 %, ce qui entraînera d'immenses
avantages sur le plan environnemental, et ce, à un coût raisonnable pour les
résidents".
    On s'attend à commencer la collecte à la source à la fin de 2007,
lorsqu'on recevra les camions.

    Le nouveau gouvernement du Canada octroie 635,6 millions de dollars à la
Colombie-Britannique, de 2005 à 2010, dans le cadre de l'Entente relative à la
taxe sur l'essence. Au titre de son plan d'infrastructure "Chantiers Canada"
d'une valeur de 33 milliards de dollars, le gouvernement du Canada a prolongé
le Fonds de la taxe sur l'essence en investissant 2 milliards de dollars de
plus par année, pour l'ensemble du pays, de 2010 à 2014. Les administrations
locales peuvent obtenir une contribution du Fonds de la taxe sur l'essence
pour des projets écologiquement viables qui permettront de réduire les gaz à
effet de serre et d'assainir l'air ou l'eau. En Colombie-Britannique, c'est
l'UBCM qui administre l'Entente relative à la taxe sur l'essence.

    Pour obtenir des renseignements généraux sur l'entente Canada - C.-B. -
UBCM relative à la taxe sur l'essence, visitez le www.infrastructure.gc.ca ou
le www.civicnet.bc.ca.




Renseignements :

Renseignements: Natalie Sarafian, Attachée de presse de l'honorable
Lawrence Cannon, (613) 991-0700; Marc Black, Gestionnaire, Communications,
Ministère des Services communautaires, (250) 356-6334; Paul Taylor, Conseiller
en relations et en communications, Union des municipalités de la
Colombie-Britannique, (250) 356-2938; Jeff Putnam, PDG, Venture Kamloops,
(250) 828-6818; Infrastructure Canada, (613) 948-1148


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.