Le nombre de Canadiens souffrant d'une insuffisance rénale a triplé en 20 ans

La transplantation rénale fait économiser des millions en coût de dialyse

OTTAWA, le 20 janv. /CNW/ - Selon un nouveau rapport de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS), le nombre de Canadiens qui sont au stade terminal de l'insuffisance rénale (STIR) augmente constamment depuis 20 ans, mais leur taux semble maintenant se stabiliser.

Le rapport annuel du Registre canadien des insuffisances et des transplantations d'organes, Traitement du stade terminal de l'insuffisance organique au Canada, de 2000 à 2009, révèle que près de 38 000 Canadiens souffraient d'insuffisance rénale en 2009, soit au-delà de trois fois plus (11 000) qu'en 1990. C'est chez les groupes d'âge avancé qu'on a observé la plus forte augmentation, la hausse des taux de prévalence étant supérieure à 500 % chez les personnes de 75 ans et plus. Les patients qui font partie de ce groupe d'âge représentent 20 % de tous les cas d'insuffisance rénale.

De tous les Canadiens atteints de cette affection en 2009, 59 % (22 300) étaient en dialyse et quelque 3 000 personnes étaient en attente d'une transplantation, contre 53 % (5 900) en dialyse et environ 1 600 inscrits sur la liste d'attente en 1990.

« Alors que le nombre de patients atteints d'insuffisance rénale augmente au Canada, l'offre de reins pour la transplantation ne répond pas à la demande croissante. Les traitements de dialyse coûtent très cher au système de santé et pèsent lourdement sur la qualité de vie des patients. En moyenne, les patients en dialyse doivent se faire traiter dans un centre de dialyse trois fois par semaine et chaque séance dure souvent quatre heures », explique Louise Moist, néphrologue et professeure agrégée de médecine à l'Université de Western Ontario.

Le rapport de l'ICIS montre également que le taux de personnes atteintes d'insuffisance rénale, qui a connu une hausse soutenue de 1990 à 2000, semble se stabiliser depuis 2005. Cette stabilisation pourrait être en partie attribuable au fait que les patients consultent un néphrologue à un stade précoce de la maladie, ce qui pourrait contribuer à retarder le déclenchement de l'insuffisance rénale.

« Le diabète continue d'être la première cause de l'insuffisance rénale, indique Mme Moist. Vu l'accroissement des taux d'obésité et le vieillissement de la population, on doit mettre l'accent sur la sensibilisation des Canadiens aux moyens de prévention de ces maladies, qui viennent ajouter une pression supplémentaire sur notre système de santé. »

L'insuffisance rénale impose des coûts importants au système de santé. Par exemple, l'ICIS estime le coût annuel de l'hémodialyse à 60 000 $ par patient. Le coût d'une transplantation rénale unique est d'environ 23 000 $, auxquels s'ajoutent les 6 000 $ requis chaque année pour les médicaments antirejet. Comparée à l'hémodialyse, une transplantation occasionne des économies d'environ 250 000 $ par patient sur cinq ans, selon les estimations de l'ICIS.

En 2009, les 15 000 patients et plus ayant subi une transplantation rénale ont permis au système de santé d'économiser 800 millions de dollars, selon les estimations. Environ 3 000 personnes sont actuellement en attente d'une transplantation rénale. Si toutes ces personnes en reçoivent une, on pourrait économiser 150 millions de plus annuellement.

Voici quelques autres points saillants du rapport :

  • En 2009, 5 400 patients ont reçu un diagnostic d'insuffisance rénale, soit plus du double par rapport à 1990 (2 300). De ce nombre, plus des trois quarts (78 %) étaient traités en hémodialyse.
  • L'âge moyen d'un nouveau patient adulte en hémodialyse (la forme la plus répandue de dialyse) était de 65 ans en 2009, contre 55 ans en 1990.
  • Les gens consultent un néphrologue plus tôt, une tendance très positive. En effet, en 2009, 31 % des patients seulement correspondaient à une « orientation tardive » (c'est-à-dire qu'ils devaient commencer l'hémodialyse moins de trois mois après leur première consultation auprès d'un néphrologue), contre 42 % en 2001.
  • Le diabète est toujours la principale cause d'insuffisance rénale au Canada : une personne souffrant d'insuffisance rénale sur trois en est atteinte.
  • En 2009, 39 % de tous les Canadiens souffrant d'insuffisance rénale vivaient avec un greffon rénal fonctionnel, contre 47 % en 1990.
  • Selon les estimations de coûts de l'ICIS :
    • le coût annuel de l'hémodialyse (la forme la plus répandue de dialyse) est d'environ 60 000 $ par patient, une estimation fondée sur une moyenne de trois visites par semaine (à l'exclusion des honoraires des médecins et des procédures n'ayant pas lieu en milieu hospitalier);
    • le coût moyen d'une transplantation rénale unique est de 23 000 $ (hospitalisation comprise, à l'exclusion des honoraires des médecins, des médicaments administrés à l'extérieur de l'hôpital et des frais de suivi), auxquels s'ajoutent les 6 000 $ requis chaque année pour les médicaments antirejet;
    • en 2009, les 15 000 patients et plus ayant subi une transplantation rénale ont permis au système de santé d'économiser 800 millions de dollars, selon les estimations. Environ 3 000 personnes sont actuellement en attente d'une transplantation rénale. Si toutes ces personnes en reçoivent une, on pourrait économiser 150 millions de plus annuellement.

Le rapport ainsi que la figure et le tableau qui suivent sont accessibles sur le site Web de l'ICIS au www.icis.ca.

Figure 1      Taux de prévalence des patients en dialyse ou porteurs d'un greffon fonctionnel, Canada, de 1990 à 2009 (par million d'habitants) (figure 2 dans le rapport)
Tableau 1      Nombre et taux par million d'habitants de patients prévalents au STIR selon le groupe d'âge, Canada, de 1990 à 2009 (tableau 11 dans le rapport)

SOURCE INSTITUT CANADIEN D'INFORMATION SUR LA SANTE

Renseignements :

Benoit Laplante
613-694-6603
Cell. : 613-725-4076
blaplante@icis.ca

Profil de l'entreprise

INSTITUT CANADIEN D'INFORMATION SUR LA SANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.