Le marché canadien de l'habitation se résume en un mot : stabilité

Genworth Canada diffuse la Note de conjoncture résidentielle ˗ Printemps 2013

TORONTO, le 25 juin 2013 /CNW/ - Après avoir connu diverses périodes de croissance et de déclin partout au pays pendant trois ans, le marché canadien de l'habitation commence à se stabiliser, selon le plus récent rapport sur le logement publié par Genworth Canada. Alors que l'économie continue de se renforcer, une croissance modeste du marché de l'habitation est à prévoir au cours des cinq prochaines années.

« Le marché canadien de l'habitation entame présentement une période d'équilibre entre l'offre et la demande », affirme Brian Hurley, président du conseil et chef de la direction de Genworth Canada. « Bien qu'une demande plus faible ait calmé le marché de l'habitation, ces recherches récentes indiquent une croissance modérée au cours des prochaines années, ce qui laisse présager un marché plus stable pour les acheteurs et les vendeurs. »

L'état actuel est en partie dû aux règles plus strictes, mais aussi aux avertissements continus envers les consommateurs en ce qui a trait à l'endettement. Il semble que les consommateurs s'appliquent à suivre les conseils et à stabiliser leur situation financière avant que la Banque du Canada n'augmente son taux. La Note de conjoncture résidentielle du printemps 2013 indique que la saine augmentation d'emplois depuis la fin de la récession a contribué à ce que la défaillance sur les prêts hypothécaire et les faillites s'inscrivent désormais en baisse, sauf en Colombie-Britannique, où les arriérés de paiements hypothécaires se sont stabilisés après avoir connu une tendance à la hausse de 2008 à 2010. Malgré les faibles taux d'intérêt, la croissance des prix des logements neufs et existants a ralenti. Le rapport note aussi que bien que le total des approbations de prêts hypothécaires soit en baisse, ce déclin est essentiellement causé par les logements existants, puisque les approbations de prêts hypothécaires pour les logements neufs ont augmenté de 3,4 %.

Prix de vente moyen des logements neufs et existants au Canada

Points saillants des régions

  • La région canadienne de l'Atlantique a connu une forte croissance des mises en chantier, mais puisque la croissance démographique est au ralenti, le renforcement de l'économie ne fera qu'aligner le marché de l'habitation avec les besoins démographiques.
  • Au Québec, les consommateurs profiteront d'un bon taux d'emploi et d'une croissance des revenus, mais les compressions gouvernementales, jumelées aux consommateurs inquiets, continueront de freiner la croissance du marché de l'habitation au Québec.
  • L'Ontario pourrait connaître en 2013 sa première diminution des mises en chantier en quatre ans, mais puisque l'économie poursuit son expansion et que le taux de chômage est à la baisse, on s'attend à ce que les nouvelles constructions reprennent de la vigueur en 2014.
  • La croissance des prix des logements dans la région des Prairies est la plus importante, en raison de la croissance économique, ce qui augmente les perspectives d'emploi et la demande résidentielle soutenue.
  • L'Alberta a connu la croissance de population la plus importante et les mises en chantier ont fait l'objet d'une phase d'expansion élevée en 2012 à la suite de la récession. Cette phase d'expansion devrait se maintenir tout au long de 2013 et 2014.
  • La Colombie-Britannique, après une croissance énorme, puis une correction considérable, atteint finalement des conditions de marché plus équilibrées.

On s'attend à une hausse des prix de revente des logements existants l'an prochain dans huit des neuf régions métropolitaines étudiées et, d'ici 2014, dans les neuf régions. Vancouver demeure la ville la plus dispendieuse, alors que l'on prévoit que les prix de revente moyens des logements atteignent 766 468 $ d'ici 2015, soit une hausse de plus de 5,5 % par rapport à 2013. Calgary verra la plus forte augmentation du prix de ses logements au cours des trois prochaines années, suivie de près par Edmonton et Winnipeg. Dans toutes les autres régions métropolitaines, la croissance sera plus modérée et correspondra plutôt à la moyenne canadienne.

Prix de revente moyen des logements existants, par ville : Prévisions

Ville 2013f 2014f 2015f
Québec 262 386 $
2,4
270 562 $
3,1
277 340 $
2,5
Montréal 325 944 $
2,4
336 807 $
3,3
346 616 $
2,9
Ottawa 338 077 $
2,8
347 546 $
2,8
357 974 $
3,0
Toronto 525 324 $
0,9
537 400 $
2,3
548 683 $
2,1
Winnipeg 265 808 $
4,2
278 041 $
4,6
289 715 $
4,2
Calgary 428 819 $
4,0
452 799 $
5,6
474 472 $
4,8
Edmonton 349 157 $
3,7
368 719 $
5,6
384 559 $
4,3
Vancouver
726 020 $
-0,6
747 773 $
3,0
766 468 $
2,5
Victoria 489 391 $
1,1
501 087 $
2,4
511 059 $
2,0

Les chiffres en italique indiquent le changement en pourcentage
par rapport à l'année précédente.
Sources : Le Conference Board du Canada; Association
canadienne de l'immeuble; Fédération des chambres immobilières du Québec.

La Note de conjoncture résidentielle du printemps 2013, produite deux fois par année, est commandée par Genworth Canada au Conference Board du Canada. Le rapport examine un vaste éventail de statistiques sur les logements et offre une analyse approfondie des tendances du marché de l'habitation au Canada, dans les provinces et dans neuf régions métropolitaines : Québec, Montréal, Ottawa, Toronto, Winnipeg, Calgary, Edmonton, Vancouver et Victoria. On peut se procurer un exemplaire de ce rapport à http://genworth.ca/fr/about-us/housing-reports.aspx.

À propos de Genworth Canada
Genworth MI Canada Inc. (TSX : MIC) par l'intermédiaire de sa filiale Compagnie d'assurance d'hypothèques Genworth Financial Canada (Genworth Canada), est l'assureur privé de prêt hypothécaire résidentiel le plus important au Canada. La compagnie fournit de l'assurance prêt hypothécaire aux prêteurs hypothécaires résidentiels du Canada, ce qui permet aux nouveaux acheteurs de maison d'accéder plus facilement à la propriété. Genworth Canada se différencie par un service à la clientèle supérieur, une technologie de traitement innovante et une structure solide de gestion du risque. Grâce à son leadership éclairé et à l'attention qu'elle porte à la sécurité et à la solidité du système de crédit hypothécaire, Genworth Canada appuie le marché de l'habitation depuis près de deux décennies. Au 31 mars 2012, Genworth Canada détenait un actif total de 5,7 milliards de dollars et 3 milliards de dollars en capitaux propres. Apprenez-en davantage au www.genworth.ca.

 

 

Bas de vignette : "Prévisions - Prix de revente moyen des logements (Groupe CNW/Genworth MI Canada) (Groupe CNW/Genworth Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20130625_C2900_PHOTO_FR_28427.jpg

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2013/06/25/20130625_C2900_DOC_FR_28437.pdf

SOURCE : Genworth Canada

Renseignements :

Pour obtenir d'autres renseignements ou organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : 

Lisa Azzuolo
Genworth Canada 
905.287.5520 ou Lisa.Azzuolo@genworth.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.