LE GOUVERNMENT DU QUÉBEC REMBOURSE ULORIC® AUX GENS QUI SOUFFRENT DE LA GOUTTE

Les patients auront accès à la toute nouvelle option de traitement en plus de 40 ans

MISSISSAUGA, ON, le 7 juin 2011 /CNW/ - Les personnes souffrant de la goutte ont appris une bonne nouvelle hier. En effet, à compter du 1 juin 2011, le Québec remboursera Uloric (fébuxostat), une thérapie novatrice administrée par voie orale qui réduit les taux d'acide urique sérique chez les patients atteints de la goutte, pour le traitement des complications d'hyperuricémie chronique, p. ex. des dépôts comme dans les cas de tophus ou d'arthrite goutteuse, si l'allopurinol est contre-indiqué ou provoque une intolérance grave.

Cette annonce prouve à quel point le gouvernement provincial est déterminé à assurer à l'ensemble des patients du Québec l'accès au meilleur traitement possible. En agissant de la sorte, la province prend les devants en améliorant la qualité de vie des malades et en stoppant les symptômes de cette affection chronique et débilitante.

La goutte, une forme d'arthrite, est causée par un taux anormalement élevé d'acide urique sérique dans le sang. L'acide urique est un résidu naturel qui, en s'accumulant, se cristallise et forme des dépôts aux articulations. Ces dépôts entraînent des accès inflammatoires douloureux accompagnés d'enflure, de rougeur et de sensibilité dans la région atteinte. Dans bien des cas, la goutte se manifeste d'abord au niveau de l'articulation du gros orteil, et la crise se déclenche souvent la nuit pendant la période de sommeil. Avec le temps, les crises augmentent et s'intensifient et touchent d'autres articulations, p. ex. les chevilles, les genoux, les talons, les poignets, les coudes et les doigts.1

La cause sous-jacente de la goutte est l'hyperuricémie, soit une forte concentration d'acide urique dans le sang, qui est la principale cible du traitement et de la gestion de la goutte. ULORIC diminue le taux d'acide urique dans le sang en empêchant le corps de transformer les purines en acide urique. Lors des essais cliniques, 80 mg d'ULORIC étaient supérieurs à 300/200 mg d'allopurinol (74 % et 36 %, respectivement) par rapport au principal événement cible, soit la diminution des taux d'acide urique sérique en deçà de 6,0 mg/dL lors de la dernière visite (pour les deux p<0,001).

Santé Canada a homologué ULORIC en se fondant sur les données de multiples essais cliniques de phase 3. Un groupe diversifié de plus de 4 000 sujets a participé à ces essais, dans certains cas pendant un maximum de cinq ans. ULORIC, du fait de son profil d'efficacité et d'innocuité établi, constitue une option intéressante pour les patients qui présentent un taux élevé d'acide urique sérique ou sont atteints d'insuffisance rénale ou hépatique légère ou modérée ou encore qui n'ont pas répondu à d'autres traitements.

ULORIC a un profil d'innocuité éprouvé, et il n'exige aucun ajustement posologique en cas d'insuffisance rénale ou hépatique légère ou modérée. ULORIC comporte des risques et des avantages comme tout autre médicament. Les patients doivent consulter leur médecin afin de déterminer si ULORIC leur convient. Les effets secondaires possibles d'ULORIC comprennent les troubles hépatiques, la diarrhée, les nausées, les étourdissements, la douleur articulaire, les crises de goutte et les éruptions cutanées. Un petit nombre de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux et de décès cardiaques a aussi été enregistré dans le cadre d'études cliniques. On n'a pu prouvé avec certitude qu'ULORIC avait causé ces manifestations. ULORIC n'est pas recommandé pour le traitement de l'hyperuricémie en l'absence d'antécédents de goutte.

Takeda continue de travailler avec les fonctionnaires des autres provinces afin que tous les Canadiens souffrant de la goutte qui profitent des régimes provinciaux d'assurance-médicaments aient également droit à ULORIC.

ULORIC a été homologué au Canada en septembre 2010.

Au sujet de Takeda Canada, Inc.

Takeda Canada, Inc. est une division de Takeda Pharmaceutical Company Limited, la plus grande société pharmaceutique du Japon. Au Canada, son siège social est établi à Mississauga, en Ontario, depuis 2009. Takeda Canada, Inc. distribue actuellement ActosMD pour le traitement du diabète de type 2, ainsi que DEXILANT pour le traitement du reflux gastro-œsophagien. L'entreprise entend améliorer la qualité de vie des Canadiens en leur fournissant des produits novateurs destinés notamment au traitement du cancer et de troubles métaboliques, cardiovasculaires et neurologiques. Takeda est résolue à améliorer la santé des gens et à faire avancer la médecine. Pour en savoir plus au sujet de Takeda Canada, Inc., veuillez consulter le site Web www.takedacanada.com.

ULORIC est une marque déposée de Teijin Pharma Limited utilisée en vertu d'une licence par Takeda Pharmaceuticals America, Inc.

DEXILANT est une marque de commerce de Takeda Pharmaceuticals North America Inc. utilisée en vertu d'une licence par Takeda Canada, Inc.

________________________________

1 La Société de l'Arthrite. http://www.arthrite.ca/types%20of%20arthritis/gout/default.asp?s=1&province=ca Consulté le 28 juillet 2010.

SOURCE Takeda Canada, Inc.

Renseignements :

Laurene Redding
Takeda Canada
(905) 814-2329
laurene.redding@takedacanada.com

Profil de l'entreprise

Takeda Canada, Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.