Le gouvernement McGuinty sévira contre les zoos au bord des routes



    Une loi et des sanctions plus sévères sont nécessaires pour protéger les
    animaux

    TORONTO, le 31 août /CNW/ - Le ministre de la Sécurité communautaire et
des Services correctionnels, Monte Kwinter, a déclaré aujourd'hui que le
gouvernement McGuinty prendra les mesures nécessaires pour mieux protéger les
animaux en sévissant contre les personnes qui les font souffrir.
    "Les Ontariens et Ontariennes s'attendent à une meilleure protection des
animaux contre les mauvais traitements et les actes de cruauté", a déclaré M.
Kwinter. "Le gouvernement McGuinty est déterminé à travailler avec les experts
sur les animaux de toutes les régions de l'Ontario pour élaborer certaines des
normes de sécurité des animaux les plus sévères au pays en matière de sécurité
des animaux."
    "Je suis très heureux de l'action prise par notre gouvernement sur la
question des zoos au bord des routes", a expliqué David Zimmer, député
provincial de Willowdale, qui a déposé plus tôt un projet de loi d'initiative
parlementaire pour réglementer les zoos au bord des routes. "Ces nouvelles
mesures protégeront davantage les animaux contre les actes de cruauté.
Aujourd'hui est une belle journée pour les animaux, le public et les groupes
de défense des droits des animaux."
    Le gouvernement augmentera immédiatement à 500 000 $ le financement
annuel accordé à la Société de protection des animaux de l'Ontario (SPAO) pour
appuyer la formation des inspecteurs et des agents. De plus, il versera une
subvention unique de 100 000 $ à des agents de la SPAO pour qu'ils collaborent
avec le ministère des Richesses naturelles afin de mettre en oeuvre un plan
provisoire d'inspection des zoos.
    "Aujourd'hui est une journée importante pour le réseau des SPAO et un
nombre incalculable d'animaux en Ontario qui ont besoin de protection", a
déclaré Hugh Coghill, inspecteur en chef de la SPAO. "Avec cette annonce, la
Société sera mieux préparée pour aider les animaux que nous devons protéger en
vertu de la loi. Nous sommes reconnaissants au gouvernement McGuinty d'avoir
tenu cet engagement."
    Le gouvernement reconnaît le besoin de moderniser la Loi sur la Société
de protection des animaux de l'Ontario pour pouvoir réglementer les lieux
comme les zoos au bord des routes, prévoir une infraction provinciale dans le
cas de tout acte de cruauté qu'on fait subir à un animal et veiller à ce qu'il
y ait des conséquences graves si des personnes infligent des mauvais
traitements à des animaux.
    "L'Association des zoos et aquariums du Canada est ravie de la
détermination de l'Ontario à aller de l'avant en adoptant une loi et des
normes nouvelles et sévères qui régleront le problème des zoos au bord des
routes", a déclaré Bill Peters, directeur national de l'Association des zoos
et aquariums du Canada (AZAC). "Nous collaborerons pleinement avec cette
importante initiative et nous mettrons nos experts à la disposition du
gouvernement de l'Ontario pour élaborer des normes fondées sur notre programme
d'agrément. Les membres de l'AZAC dans les quatre coins du pays se conforment
déjà aux normes les plus élevées en matière de soins des animaux et nous
prêterons main forte pour nous assurer que les mêmes normes s'appliquent dans
tous les zoos de la province."
    "L'annonce d'aujourd'hui marque un moment historique pour les animaux en
Ontario", affirme Melissa Tkachyk, agente des programmes à la Société mondiale
pour la protection des animaux (SMPA). "Pour la première fois en 88 ans, le
gouvernement a déclaré que les mauvais traitements infligés aux animaux, y
compris ceux qui se trouvent dans des zoos le long des routes, ne seront pas
tolérés et seront punis. La SMPA fait valoir depuis plus de 10 ans la
nécessité de réglementer les zoos sur le bord des routes. Nous félicitons le
gouvernement McGuinty d'avoir pris cet engagement et nous espérons que le
changement surviendra sans tarder."
    Par ailleurs, le gouvernement McGuinty investira 80 000 $ sur une période
de deux ans pour développer le programme SafePet de l'association des
vétérinaires de l'Ontario. Ce programme aide les femmes à risque à délaisser
une relation conjugale abusive en fournissant des logements provisoires à
leurs animaux domestiques. Les études montrent que de nombreuses femmes
retardent souvent leur départ d'une situation abusive car elles craignent pour
la sécurité de leur animal domestique. En vertu du nouveau programme élargi,
les cliniques vétérinaires participantes de toutes les régions de l'Ontario
travailleront avec les foyers pour femmes battues pour trouver un logement
temporaire pour les animaux de ces femmes avec l'aide des bénévoles locaux qui
accueilleront les animaux.
    "Les vétérinaires exercent leur profession dans chacune des collectivités
de la province", a déclaré docteur Reg Reed, président de l'association des
vétérinaires de l'Ontario, et vétérinaire à Mitchell. "En tant que chefs de
file dans nos collectivités, nous avons des liens étroits avec les gens et les
animaux; les vétérinaires sont en mesure de gérer avec efficacité un programme
important pour aider à améliorer la vie des femmes exposées à la violence,
leurs enfants et les animaux domestiques et en fin de compte sauver des vies
aussi. L'association des vétérinaires de l'Ontario est heureuse d'avoir le
soutien de la province dans le développement du programme SafePet de
l'association."

    
    Available in English

                           www.mcscs.jus.gov.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

         LE GOUVERNEMENT MCGUINTY RENFORCE LA PROTECTION DES ANIMAUX
    

    Le gouvernement McGuinty est déterminé à collaborer avec ses partenaires
pour élaborer des options à long terme visant à améliorer le bien-être des
animaux. Le gouvernement prend les mesures nécessaires pour mieux protéger les
animaux en sévissant contre les personnes qui les exploitent.
    Les mesures provisoires annoncées aujourd'hui prévoient des moyens plus
efficaces de protéger les animaux contre la cruauté.

    
    Mesures provisoires

    -   Financement annuel de 500 000 $ de la Société de protection des
        animaux de l'Ontario

    La Société de protection des animaux de l'Ontario (SPAO) applique toutes
    les lois relatives au bien-être des animaux, y compris les lois
    municipales, provinciales et fédérales.

    Depuis 2000, le gouvernement de l'Ontario verse à la SPAO une subvention
    annuelle de 119 000 $ pour appuyer la formation des enquêteurs. La
    majeure partie du financement de la SPAO provient de dons privés et de
    campagnes de collecte de fonds.

    L'importante augmentation du financement de 119 000 $ à 500 000 $ de la
    SPAO permettra à la Société de former un nombre supplémentaire d'agents
    et d'inspecteurs et de mieux surveiller la protection des animaux dans la
    province.

    -   Subvention de 100 000 $ à la SPAO pour la mise en oeuvre du plan
        d'inspection du zoo

    Il existe 34 zoos autorisés en Ontario qui contiennent des animaux
    sauvages considérés comme du gibier ou des animaux sauvages bénéficiant
    d'une protection spéciale par la Loi sur la protection du poisson et de
    la faune, administrée par le ministère des Richesses naturelles. Il y
    aurait environ 40 autres installations non autorisées qui ne sont pas
    tenues d'avoir une licence car elles abritent seulement des animaux
    exotiques; ces installations comprennent notamment les zoos et des
    collections privés qui contiennent un nombre important d'animaux de
    toutes sortes.

    L'opération des zoos au bord de la route est devenue une préoccupation
    pour ce qui est du bien-être des animaux et de la sécurité publique. Le
    gouvernement versera une subvention unique de 100 000 $ aux agents de la
    SPAO pour qu'ils collaborent avec le ministère des Richesses naturelles
    et des experts de L'Association des zoos et aquariums du Canada, pour
    mettre en oeuvre un plan provisoire d'inspection des zoos à qui la
    province a octroyé une licence.

    -   Subvention de 80 000 $ au programme de l'association des vétérinaires
        de l'Ontario qui prévoit un logement temporaire aux animaux
        domestiques de femmes qui fuient une relation conjugale violente

    Le gouvernement McGuinty investira aussi 80 000 $ sur une période de deux
    ans pour développer le programme SafePet de l'association des
    vétérinaires de l'Ontario. Ce programme aide les femmes à risque à
    délaisser une relation conjugale abusive en fournissant des logements
    provisoires à leurs animaux domestiques. Les études montrent que de
    nombreuses femmes retardent souvent leur départ d'une situation abusive
    car elles craignent pour la sécurité de leur animal domestique. En vertu
    du nouveau programme élargi, les cliniques vétérinaires participantes de
    toutes les régions de l'Ontario travailleront avec les foyers pour femmes
    battues pour trouver un logement temporaire pour les animaux de ces
    femmes avec les bénévoles locaux qui accueilleront les animaux.


    Available in English

                           www.mcscs.jus.gov.on.ca
    





Renseignements :

Renseignements: Annette Phillips, Bureau du ministre, (416) 326-8265,
(647) 205-6598 (tél. cell.); Anthony Brown, Direction des communications,
(416) 314-7772

Profil de l'entreprise

Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.