Le gouvernement McGuinty s'efforce de réduire le nombre de traumatismes en Ontario



    Un programme visant à encourager le port du casque en Ontario dans le
    cadre d'activités sportives permettra de donner des casques à des jeunes

    KITCHENER-WATERLOO, ON, le 8 août /CNW/ - Le gouvernement McGuinty lance
sa stratégie de prévention des traumatismes dans le but de réduire la
fréquence, la gravité et les conséquences des traumatismes évitables. C'est ce
qu'ont annoncé aujourd'hui Jim Watson, ministre de la Promotion de la santé,
et John Milloy, député provincial de Kitchener-Centre.
    En complément au lancement de la stratégie, MM. Watson et Milloy ont
annoncé que le gouvernement versera une subvention à Pensez d'abord Canada
pour que cet organisme, qui se consacre à la prévention des traumatismes
médullaires et crâniens, sensibilise la population à l'importance de la
sécurité en donnant des casques protecteurs aux enfants et aux jeunes de
familles à faible revenu de l'Ontario. Il s'agit là d'un des principaux
programmes financés dans le cadre de la Stratégie ontarienne de prévention des
traumatismes en 2007-2008.
    "Les traumatismes constituent un des problèmes de santé les plus
fréquents dans notre province, mais ils sont aussi facilement évitables. Tous
les Ontariens sont concernés", a déclaré M. Watson. "L'Ontario Safe Sport
Helmet Initiative a pour but d'encourager les jeunes à utiliser les casques
pour s'amuser prudemment tout en s'adonnant à leurs activités sportives et
récréatives préférées."
    On estime que, chaque année, 13 000 Ontariens doivent se rendre dans les
services d'urgence des hôpitaux parce qu'ils se sont blessés en faisant du
vélo, et les traumatismes crâniens comptent pour près de 67 % des décès causés
par les accidents survenant à bicyclette. Les enfants de moins de 15 ans
présentent les plus hauts taux de traumatismes et de décès en relation avec le
cyclisme.
    Le ministre Watson et le député Milloy ont fait l'annonce de cette
stratégie ce matin, à Kitchener, à l'occasion d'un événement mettant l'accent
sur l'importance du port du casque pour la pratique sécuritaire des sports.
Ils ont également dévoilé des affiches d'information publique qui seront
distribuées dans l'ensemble de la province et ayant comme légende "Mets-le.
Clique-le."
    Le ministre Watson a également félicité le député provincial Milloy pour
ses efforts visant à faire avancer le dossier de la sécurité et des casques
protecteurs. La proposition de M. Milloy a reçu l'appui unanime des députés de
tous les partis à l'assemblée législative.
    "Les avantages sur le plan de la sécurité du port d'un casque approuvé
pendant la pratique d'activités sportives et récréatives à impacts élevés sont
très évidents quand on pense aux conséquences que peut avoir le fait de subir
un traumatisme si on ne porte pas de casque", a expliqué le député Milloy. "Je
suis heureux que le gouvernement de l'Ontario s'associe à Pensez d'abord
Canada pour lancer un programme qui permettra à la fois d'éviter des
traumatismes et de sauver des vies."
    "Je suis ravi que le gouvernement de l'Ontario assume un rôle
prépondérant dans le lancement d'une stratégie qui contribuera à coordonner
les efforts de prévention des traumatismes dans l'ensemble de la province", a
indiqué Jim Russell, directeur administratif, Pensez d'abord. "Je me réjouis
également que nous ayons participé à cette importante stratégie et je suis
content de collaborer avec le ministère de la Promotion de la santé en ce qui
a trait à la Safe Sport Helmet Initiative, qui constitue la première étape de
cette stratégie qui vise à réduire le nombre de traumatismes."
    Pensez d'abord mettra le programme en oeuvre en trois phases et utilisera
du matériel d'information et de sensibilisation au port du casque protecteur
pour faire en sorte que les jeunes Ontariens soient actifs tout en étant
prudents. Dans le cadre de la phase un, on remettra 1 000 casques à des jeunes
à l'occasion de cliniques d'ajustement de casques de vélo se déroulant à
Kitchener-Waterloo, à Ottawa, à Toronto et à North Bay. La phase deux sera
l'occasion de fournir à certaines collectivités des casques protecteurs
qu'elles mettront à la disposition des participants à leurs programmes
récréatifs. Enfin, la phase trois consistera en un programme pendant lequel on
remettra aux jeunes qui n'ont pas de ressources financières suffisantes un
coupon échangeable contre un casque convenant au sport ou à l'activité qu'ils
pratiquent.
    En 2007-2008, le gouvernement de l'Ontario investira près de 2 millions
de dollars dans la stratégie, laquelle comprend l'Ontario Safe Sport Helmet
Initiative et les projets suivants :

    
    -  Le "programme ontarien sur la sécurité des enfants en milieu rural",
       en partenariat avec SécuriJeunes Canada, permettra de faire mieux
       connaître et comprendre les accidents agricoles causant des
       traumatismes aux enfants, en plus d'expliquer comment prévenir ces
       accidents.

    -  Le "programme de mobilisation communautaire pour la prévention des
       traumatismes", en partenariat avec Collectivités sécuritaires Canada,
       étendra la mise en oeuvre du modèle de cet organisme dans certaines
       collectivités où les risques de traumatismes sont grands.

    -  Un soutien sera offert à l'Association pour la santé publique de
       l'Ontario en relation avec ses projets de prévention des traumatismes,
       lesquels comprennent les services du Centre ontarien de ressources
       pour la prévention des blessures offerts par SAUVE-QUI-PENSE, et
       l'assistance, en association avec la Fondation ontarienne de
       neurotraumatologie, aux gestionnaires de la santé publique
       responsables de la mise en oeuvre du programme obligatoire de
       prévention des blessures et des toxicomanies.

    La Stratégie de prévention des traumatismes et les divers programmes qui y
sont associés illustrent comment, en collaborant avec divers intervenants, le
gouvernement de l'Ontario réussit à faire de l'Ontario une province plus
saine.

                              www.mhp.gov.on.ca



    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

           LA STRATEGIE ONTARIENNE DE PREVENTION DES TRAUMATISMES
    

    Le gouvernement McGuinty s'engage à créer une province où il fait bon
vivre en santé, de manière active et en sécurité. Le ministère de la Promotion
de la santé a été chargé d'élaborer une stratégie provinciale de prévention
des traumatismes.
    L'Ontario peut appuyer cette démarche sur d'excellentes assises en
matière de prévention des traumatismes, de participation communautaire et
d'efforts de mobilisation. Le gouvernement de l'Ontario collabore chaque jour
avec les bureaux de santé publique et de nombreuses organisations dans le but
d'accroître la sécurité dans la province. Des spécialistes du domaine de la
prévention des traumatismes ont demandé au gouvernement d'assumer un rôle
directeur dans l'élaboration d'une stratégie complète.

    A propos de la stratégie
    Le 8 août 2007, le ministère de la Promotion de la santé a lancé la
Stratégie ontarienne de prévention des traumatismes, un plan coordonné complet
dont l'objectif est de réduire la fréquence, la gravité et les conséquences
des traumatismes évitables dans la province. Cette stratégie représente, à
l'échelle gouvernementale, une manière concertée d'aborder la question de la
prévention des traumatismes. Elle est la première du genre en Ontario.
    La Stratégie ontarienne de prévention des traumatismes viendra solliciter
et mobiliser un vaste éventail de partenaires pour qu'ils tirent parti des
activités actuelles des bureaux de santé publique, des organismes
communautaires, des organisations non gouvernementales et des différents
ministères du gouvernement afin de contribuer à améliorer la santé de la
population à l'échelle des collectivités et dans l'ensemble de la province.
    La Stratégie ontarienne de prévention des traumatismes se fonde sur un
processus réalisé par étapes et comportant plusieurs volets qui met l'accent
sur quatre orientations stratégiques principales :

    
    1. Partenariats communautaires et mobilisation des collectivités
       -  Susciter l'engagement des collectivités et des parties intéressées
          dans le cadre de partenariats pour concevoir et mettre en oeuvre
des
          programmes efficaces de prévention des traumatismes.

    2. Education et intéressement du public
       -  Sensibiliser le public au fait que les traumatismes sont
          "prévisibles et évitables" et influer sur les comportements.

    3. Milieux sécuritaires
       -  Favoriser des milieux sécuritaires pour réduire la fréquence, les
          conséquences et la gravité des traumatismes.

    4. Politique publique saine
       -  Défendre certaines priorités politiques en matière de prévention
          des traumatismes et investir dans des stratégies et des programmes
          qui ont fait leurs preuves.

    En 2007-2008, le ministère de la Promotion de la santé s'associera à
quatre organismes pour élargir la portée de programmes de prévention des
traumatismes déjà en place.
    La Fondation Pensez d'abord collaborera avec les bureaux de santé publique
et divers partenaires des milieux sportifs et récréatifs communautaires en vue
de mettre en oeuvre l'Ontario Safe Sport Helmet Initiative. Ce programme
permettra de sensibiliser la population à l'importance du casque protecteur
dans la pratique de certains sports, en plus de fournir des casques aux
enfants et aux jeunes de l'ensemble de la province. Le programme se déroulera
en trois phases :
       -  Eté 2007 - Séances d'ajustement de casques de vélo dans certaines
          collectivités.
       -  Automne 2007 - Port du casque dans le cadre de programmes de
          loisirs communautaires - Des casques seront fournis à des
          organismes partenaires (par exemple, Clubs garçons et filles du
          Canada, YMCA, KidSport Ontario et Ontario Cycling Association) pour
          qu'ils les utilisent dans leurs programmes. Les casques demeureront
          la propriété de ces organisations pour que de nombreux enfants
          puissent en bénéficier.
       -  En 2008, on mettra en oeuvre un programme communautaire dans le
          cadre duquel des coupons échangeables contre un casque seront
          distribués.

    Mis sur pied par SécuriJeunes Canada, le programme ontarien sur la
sécurité des enfants en milieu rural contribuera à informer le public sur la
prévention des accidents agricoles causant des traumatismes aux enfants dans
les collectivités rurales de l'ensemble de la province. L'Ontario deviendra
ainsi le premier territoire à lancer un programme complet en matière de
sécurité à la ferme. Le programme ontarien de SécuriJeunes Canada sur la
sécurité des enfants en milieu rural comporte deux volets :
       -  Accroître la distribution des lignes directrices nord-américaines
          concernant les tâches agricoles effectuées par les enfants (NAGCAT
          - North American Guidelines for Children's Agricultural Tasks) au
          sein des collectivités agricoles.
       -  Sensibiliser le public aux risques de traumatismes que posent les
          tracteurs pour les enfants au moyen d'une campagne d'affichage.

    Créé par Collectivités sécuritaires Canada, le programme de mobilisation
communautaire pour la prévention des traumatismes sera offert dans d'autres
collectivités où les risques de traumatismes sont grands. Collectivités
sécuritaires Canada a recommandé le modèle suivant :
       -  Sélection d'environ cinq collectivités où les risques de
          traumatismes sont grands.
       -  Collecte et analyse de données sur les traumatismes pour chaque
          collectivité.
       -  Soutien à la planification et à la mise en oeuvre du modèle de
          Collectivités sécuritaires Canada dans les collectivités désignées.
       -  Recrutement et formation de conseillers provenant de collectivités
          où le programme a été mis en oeuvre avec succès pour que ceux-ci
          collaborent avec les collectivités désignées.

    Le ministère continuera également d'offrir son soutien à l'Association
pour la santé publique de l'Ontario en ce qui a trait à ses projets de
prévention des traumatismes, lesquels comprennent les services du Centre
ontarien de ressources pour la prévention des blessures offerts par
SAUVE-QUI-PENSE, et l'assistance aux gestionnaires de la santé publique qui
supervisent le programme obligatoire de prévention des blessures et des
toxicomanies.

    Les services du Centre ontarien de ressources pour la prévention des
blessures incluent :
    -  Consultation, réseautage, formation, partage de l'information,
       recherche et évaluation des programmes destinés aux intervenants en
       prévention des traumatismes.
    -  Renforcement de la capacité des intervenants en prévention des
       traumatismes du domaine de la santé publique à offrir des programmes
       de qualité dans le cadre d'une structure de promotion de la santé axée
       sur une population.
    -  Hébergement d'un site Web offrant des ressources clés aux intervenants
       ontariens en prévention des traumatismes dans leurs activités de
       promotion.
    -  Soutien d'une méthode coordonnée de prévention des traumatismes en
       Ontario par de nouvelles occasions de collaboration entre les divers
       réseaux régionaux d'intervenants en prévention des traumatismes dans
       l'ensemble de l'Ontario.
    





Renseignements :

Renseignements: Adam Grachnik, Bureau du ministre, (416) 326-8497; Greg
Flood, Direction des communications, (416) 326-4806

Profil de l'entreprise

MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA SANTE DE L'ONTARIO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.