Le gouvernement McGuinty reverdit l'économie ontarienne



    De nouvelles technologies pour une industrie plus écologique

    MISSISSAUGA, ON, le 23 août /CNW/ - Le gouvernement McGuinty investit
trois millions de dollars dans six nouveaux projets visant à commercialiser
certaines innovations qui favoriseront le respect de l'environnement par le
secteur industriel ontarien, a annoncé aujourd'hui Harinder Takhar, ministre
des Petites Entreprises et de l'Entrepreneuriat, au nom du premier ministre et
ministre de la Recherche et de l'Innovation, Dalton McGuinty.
    "Nous soutenons les Ontariens qui désirent une économie forte et un
environnement sain", affirme le premier ministre McGuinty. "Ces projets
maintiendront l'Ontario à l'avant-garde de la révolution écologique.
    Ils aideront également les principaux secteurs industriels de l'Ontario,
qui sont l'automobile, l'énergie et les télécommunications, à réduire leur
dépendance envers les combustibles fossiles et les produits pétrochimiques",
mentionne monsieur Takhar. "Enfin, ils permettront de développer dans cette
province un secteur éco-industriel fort et concurrentiel, un marché émergent
au potentiel mondial."
    L'investissement de trois millions de dollars consenti par l'Ontario
aidera à la mise en marché de six nouveaux projets recourant aux technologies
propres :

    
    -   Le programme ontarien d'innovation dans le domaine des piles à
        combustible consacrera 1,63 million de dollars à quatre projets de
        piles à combustible. Les piles à combustible sont des appareils à
        piles mélangeant l'oxygène et l'hydrogène pour produire de
        l'électricité. Parce qu'elle n'émet que de la chaleur et de l'eau, la
        technologie des piles à combustible constitue la nouvelle génération
        d'énergie propre.

    -   Dans le cadre du fonds pour les projets pilotes d'innovation,
        1,4 million de dollars seront investis dans deux projets axés sur la
        commercialisation de biomatériaux utilisables dans le secteur
        automobile. En remplaçant les matériaux à base de produits
        pétrochimiques par des biomatériaux à base de sources naturelles, le
        secteur de la fabrication automobile en Ontario sera plus à même de
        respecter l'environnement.
    

    Tous ces projets illustrent le rôle de l'innovation dans la création
d'une économie plus respectueuse de l'environnement et plus prospère.
    "Le soutien démontré par l'Ontario envers nos projets d'énergie de
secours et de manutention des matériaux favorisera la multiplication de
débouchés commerciaux émergents", affirme Daryl Wilson, président et directeur
général d'Hydrogenics. "Ces débouchés sont des pierres de gué sur le passage
qui mène à un avenir énergétique plus propre, avenir dans lequel l'Ontario
peut jouer un rôle clé dans la distribution de solutions et de produits au
monde entier."
    "Depuis longtemps, Enbridge Gas Distribution offre à ses clients
ontariens une énergie fiable et des programmes de conservation", mentionne Al
Monaco, président d'Enbridge Gas Distribution. "Ce projet d'énergie de
remplacement, représentatif de notre engagement envers la durabilité de
l'environnement, est une première mondiale. Tout comme les nombreux projets
d'Enbridge visant à soutenir les nouveaux projets ontariens qui ont recours à
l'utilisation du gaz pour produire de l'électricité, le programme ontarien
d'innovation dans le domaine des piles à combustible aide le secteur
industriel à prouver que des technologies très propres peuvent combler les
besoins en électricité de la province."
    "L'environnement reste au premier plan des difficultés auxquelles les
différents secteurs industriels sont confrontés", précise Hamdy Khalil,
directeur international de la recherche et du développement de produits de
Woodbridge. "En tant que principal fournisseur de produits d'uréthane pour
l'automobile, Woodbridge s'efforce d'améliorer l'environnement. Avec l'aide du
gouvernement de l'Ontario, nous envisageons de commercialiser des produits
d'uréthane allégés à base de dérivés renouvelables d'huile de soya, et de
réduire notre utilisation de produits chimiques classiques dérivés du
pétrole."
    "L'aide de l'Ontario nous permettra de démontrer la viabilité commerciale
de nos matériaux composites Green Inside", indique Geoff Clarke, président et
directeur général de GreenCore Composites Inc. "Ces composites procurent aux
constructeurs d'automobiles et aux fabricants de biens de consommation et de
produits industriels comme le mobilier, les jouets et les conteneurs une
solution de remplacement aux plastiques habituels assurant un haut rendement,
recyclable et plus écologique".
    Le programme ontarien d'innovation dans le domaine des piles à
combustible et le fonds pour les projets pilotes d'innovation font partie de
la stratégie du gouvernement McGuinty pour transformer la recherche et les
idées en de nouveaux produits et services pouvant être commercialisés.

    
    Available in English

                            www.premier.gov.on.ca
                          www.ontario.ca/innovation



    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

           LE PROGRAMME ONTARIEN D'INNOVATION DANS LE DOMAINE DES
                             PILES A COMBUSTIBLE
    

    Le gouvernement a créé le programme ontarien d'innovation dans le domaine
des piles à combustible (POIPC) afin de développer, en s'appuyant sur les
forces de la province, des technologies de pointe en matière d'énergie de
remplacement. Ce programme vise à faire sortir des laboratoires les meilleures
idées et découvertes scientifiques et technologiques de l'Ontario, et à les
mettre en marché sous la forme de produits et services négociables dans le
monde entier.
    Alimentées par l'hydrogène et l'oxygène, les piles à combustible peuvent
produire de l'électricité avec de l'eau pour seule émission. Cette technologie
est fondamentale dans le cadre de la promesse d'une économie ontarienne en
croissance et respectueuse de l'environnement.
    Cette année, le gouvernement a consacré 2,26 millions de dollars au
développement et à la commercialisation de six projets de piles à combustible.

    Les projets

    Hydrogenics Corporation, une entreprise de Mississauga qui commercialise
les produits de l'hydrogène et les piles à combustible, dirige trois des
nouveaux projets prévus :

    
    -   Hydrogenics collaborera avec NACCO Materials Handling Group, l'un des
        plus grands fabricants mondiaux de chariots élévateurs, pour la
        création et la fabrication de blocs d'alimentation de piles à
        combustible compatibles avec les chariots élévateurs de classe 2
        généralement employés dans les entrepôts.

    -   Hydrogenics concevra et fabriquera quatre solutions de blocs
        d'alimentation de réserve de 8 kilowatts pour piles à combustible,
        qui seront ensuite installés dans les locaux de quatre grands
        fournisseurs de télécommunications, afin de démontrer la viabilité
        commerciale de cette application.

    -   Hydrogenics engagera également une tierce partie pour travailler à la
        rédaction de normes et de codes internationaux pour le domaine des
        stations de remplissage d'hydrogène et de leurs pièces. Cette mesure
        facilitera la commercialisation à l'échelle mondiale des piles à
        combustible, de l'hydrogène et des technologies connexes, et aidera
        les entreprises comme Hydrogenics à distribuer leurs produits partout
        dans le monde.
    

    Le quatrième projet est réalisé par Enbridge Gas Distribution. Ce projet
constituera un double gain pour l'environnement : utilisation de la
technologie des piles à combustible pour générer 1,2 mégawatt d'énergie
propre, ce qui est suffisant pour alimenter 900 maisons, et récupération de la
chaleur dérivée afin de réduire la consommation en gaz naturel de
l'installation. Enbridge coordonnera l'intégration d'une grande pile à
combustible fixe à son système de récupération d'énergie en gazoduc sous haute
pression.
    L'entreprise s'attend à ce que ce projet contribue à créer une demande
pour sa technologie de récupération de l'énergie perdue dans toute l'Amérique
du Nord, ce qui représente un marché estimé à environ 500 à 600 mégawatts.

    Projets précédemment annoncés dans le cadre de l'innovation dans le
    domaine des piles à combustible

    Sarnia-Lambton Economic Partnership

    L'organisme local de développement économique Sarnia-Lambton Economic
Partnership, en partenariat avec Lambton College et avec la participation de
divers utilisateurs locaux, va lancer l'utilisation dans la collectivité d'un
certain nombre d'applications technologiques ontariennes qui utilisent
l'hydrogène et les piles à combustible. Parmi ces applications se trouvent des
voiturettes de golf et des véhicules industriels, ainsi que des systèmes
d'énergie de secours portables ou fixes. L'hydrogène sera produit par un
électrolyseur solaire créé par l'entreprise Electric Hydrogen de Burlington.
L'Ontario investira 500 000 $ dans ce projet.

    Hydrogen Village

    Hydrogen Village est un programme de commercialisation qui repose sur le
partenariat entre 35 entreprises et organismes publics et privés ayant pour
objectif commun la création de marchés viables pour les technologies de
l'hydrogène et des piles à combustible. Au cours des trois dernières années,
l'Ontario a investi 130 000 $ dans ce projet.

    
    Available in English

                            www.premier.gov.on.ca
                          www.ontario.ca/innovation



    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                 FONDS POUR LES PROJETS PILOTES D'INNOVATION
    

    Le fonds pour les projets pilotes d'innovation (FPPI), d'un montant de
24 millions de dollars sur quatre ans, a pour but d'aider les entreprises à
élaborer de nouvelles technologies prometteuses en les appuyant à l'étape du
projet pilote ou de démonstration. Le Fonds est axé sur les nouvelles
technologies associées à la biologie (fabriquée à partie de biomatériaux ou de
matériaux renouvelables).
    L'étape du projet pilote ou de démonstration constitue un tournant dans
la commercialisation d'une innovation. Son succès est le signe, pour les
clients et les investisseurs potentiels, d'un futur positionnement
concurrentiel lors de la mise en marché.
    Chaque projet admissible recevra une aide maximale de quatre millions de
dollars.
    Les investissements favoriseront des technologies émergentes et porteuses
d'un grand potentiel de réussite. La priorité est accordée aux projets
susceptibles de générer un marché mondial.
    
    Voici les autres conditions principales régissant les investissements :

    -   L'entreprise a besoin d'un investissement pour permettre à la
        technologie de "prendre de l'essor".
    -   L'entreprise sera très probablement en mesure d'obtenir des
        investissements d'autres sources d'ici un à deux ans.
    -   L'entreprise est engagée à exploiter des activités importantes et à
        long terme en Ontario.
    

    Jusqu'à présent cette année, le fonds pour les projets pilotes
d'innovation a investi 5,4 millions de dollars dans la commercialisation de
nouvelles technologies.

    Les projets

    The Woodbridge Group : BioFoam

    L'Ontario investit un million de dollars dans la recherche et la
commercialisation de polyol à base de soya pour les produits automobiles en
polyuréthane. Ce projet contribuera à commercialiser l'utilisation de polyols
produits à partir d'huile de soya renouvelable. Le polyol est un composant
central des produits de polyuréthane utilisés dans les sièges et les
intérieurs des automobiles. Actuellement, ces produits sont constitués de
polyols dérivés de pétrole non renouvelable. Ce projet sera dirigé par The
Woodbridge Group, un important fournisseur de produits d'uréthane pour
l'automobile, qui se chargera de la mise en marché.

    GreenCore Composites : Green Inside

    L'Ontario octroie 400 000 $ à l'entreprise GreenCore Composites. Celle-ci
installera à Mississauga une usine-pilote pour la production de Green Inside,
un matériau composite renforcé en fibre naturel à haut rendement.
    En remplaçant les matériaux à base de produits pétrochimiques par des
fibres naturelles durables, le matériau composite Green Inside de GreenCore
protège l'environnement tout renforçant la solidité du matériau synthétique de
base d'au moins le double. Les efforts de commercialisation de GreenCore
visent actuellement les applications dans le secteur automobile ontarien.

    Projet précédemment annoncé dans le cadre du fonds pour les projets
    pilotes d'innovation

    Plasco Energy Group

    Le 27 avril 2007, le gouvernement McGuinty annonçait un investissement de
quatre millions de dollars dans le projet écologique de conversion de déchets
en énergie entrepris par Plasco Energy Group. Pendant deux ans, l'usine
traitera 85 tonnes de déchets par jour. Le carburant propre servira à produire
de l'électricité sur place. Environ 20 % de l'électricité produite alimentera
l'usine, tandis que le reste sera vendu à le marché de l'électricité de
l'Ontario.

    
    Available in English

                            www.premier.gov.on.ca
                          www.ontario.ca/innovation
    





Renseignements :

Renseignements: Sarbjit Kaur, Bureau du ministre, Ministère des Petites
Entreprises et de l'Entrepreneuriat, (416) 326-1939; Bureau des relations avec
les médias du premier ministre, (416) 314-8975

Profil de l'entreprise

MINISTERE DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION DE L'ONTARIO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.