Le gouvernement McGuinty investit dans l'industrie verte



    Un nouveau centre d'innovation bio-industrielle devrait attirer un
    investissement de 1 milliard de dollars et contribuer à la création de
    1 000 emplois en Ontario

    SARNIA, ON, le 14 août /CNW/ - Le gouvernement McGuinty aide l'industrie
pétrochimique de Sarnia-Lambton à mettre au point des solutions de rechange
écologiques aux combustibles fossiles, a annoncé aujourd'hui la ministre de la
Culture Caroline Di Cocco au nom du premier ministre et ministre de la
Recherche et de l'Innovation Dalton McGuinty.
    "Nous appuyons les Ontariens qui veulent d'une économie prospère et d'un
environnement propre", a déclaré le premier ministre McGuinty, qui ajoute :
"Ce projet aide l'Ontario à devenir un chef de file en protection de
l'environnement et stimule la nouvelle économie fondée sur le savoir qui
repose sur des idées progressistes, des recherches d'avant-garde et les
nouvelles technologies."
    Le nouveau centre d'innovation bio-industrielle établira des liens entre
les chercheurs et l'industrie pétrochimique locale afin de créer et de
commercialiser de nouvelles sources de carburant propre. Ce centre, qui
fonctionnera en partenariat avec d'autres centres de la communauté, devrait
attirer, d'ici à 2014, un investissement dépassant 1 milliard de dollars
provenant du secteur privé, contribuer à la création immédiate de 1 000
emplois en recherche et en ingénierie et favoriser l'implantation de nouvelles
usines bio-industrielles au sein de l'industrie pétrochimique de Sarnia.
    "La base industrielle de l'Ontario repose en bonne partie sur l'énergie
et les produits chimiques fabriqués avec des combustibles fossiles provenant
de Sarnia-Lambton", a déclaré la ministre Di Cocco. "Ce nouveau centre
d'innovation permettra de tirer parti du savoir-faire acquis et de
l'infrastructure existante et mettra l'Ontario à l'avant-garde de
l'élaboration d'autres sources d'énergie renouvelables. Par conséquent, nous
aurons une nouvelle industrie à la fois plus compétitive et durable", a-t-elle
ajouté.
    Situé dans le parc scientifique Sarnia-Lambton de l'Université Western
Ontario, ce centre contribuera à l'implantation d'une industrie chimique
bioartificielle. Le gouvernement McGuinty engage 10 millions de dollars dans
le projet, qui bénéficie également de l'appui du parc scientifique
Sarnia-Lambton de l'Université Western Ontario, de la cité de Sarnia et du
comté de Lambton.
    Un espace de laboratoire de 60 000 pi(2) sera réaménagé en centre de
commercialisation comprenant des salles d'incubateurs, du matériel de
laboratoire, un emplacement pour une usine pilote et un espace de croissance
dédié aux jeunes entreprises innovantes. Une superficie supplémentaire de
60 000 pi(2) en bureaux neufs servira de centre pour accélérateur et hébergera
Colt Engineering, actuellement locataire du parc scientifique. Colt
Engineering est une société en pleine expansion qui se spécialise dans la
gestion de projets d'usines d'éthanol, de biodiésel et de produits
biochimiques, de même que dans les installations pétrochimiques
traditionnelles.
    "Le centre appuiera tant la recherche que la commercialisation, affirme
la ministre Di Cocco. La sphère industrielle et la communauté soutiennent
largement le secteur hybride qui intègre la branche pétrochimique et la
nouvelle bioéconomie. Le centre d'innovation bio-industriel permet une
utilisation stratégique de l'industrie et de l'infrastructure existantes pour
amener la biotechnologie au niveau industriel. Il s'agit d'un grand pas en
avant pour construire l'Ontario de demain avec des emplois propres et verts."
    L'investissement dans la recherche et l'innovation est une démonstration
récente de la manière dont le gouvernement McGuinty soutient activement les
entreprises et les familles afin de renforcer l'économie de l'Ontario.

    Autres exemples d'initiatives :
    
    -   Des annonces d'investissements de plus de 7 milliards de dollars dans
        le secteur automobile et qui créeront jusqu'à 7 000 nouveaux emplois.

    -   Lancement d'une Stratégie de commercialisation des idées
        innovatrices, financée à hauteur de 160 millions de dollars, pour
        favoriser l'émergence  de jeunes entreprises innovantes et amener
        rapidement les découvertes de laboratoire sur le marché.

    -   Investissement de 6,2 milliards de dollars dans l'éducation
        postsecondaire, l'aide financière aux étudiants et la formation d'ici
        à 2009-2010. Il s'agit de l'investissement pluriannuel le plus
        important de l'Ontario dans l'éducation secondaire au cours des
        40 dernières années.

    Available in English

                            www.premier.gov.on.ca
                          www.ontario.ca/innovation


    Document d'information

    -------------------------------------------------------------------------

             LE CENTRE D'INNOVATION BIO-INDUSTRIEL DE L'ONTARIO
             --------------------------------------------------

    Le centre d'innovation bio-industriel de l'Ontario occupera une surface
totale de 120 000 pi(2) constituée de bureaux et laboratoires neufs ou rénovés
et d'une usine pilote, le tout étant regroupé au parc scientifique de
Sarnia-Lambton, situé dans l'Université Western Ontario.
    Grâce à un investissement de 10 millions de dollars du gouvernement de
L'Ontario, le centre mobilisera des financements de plus de 15 millions de
dollars provenant d'autres partenaires pour achever les travaux de
construction au cours des deux prochaines années. Le projet comprend la
construction, sur un espace de 60 000 pi(2), d'"édifices verts" et la
rénovation d'un bâtiment d'une superficie de 60 000 pi(2) servant à la
recherche et anciennement occupé par Dow Chemical Canada.
    Cet investissement contribuera à stimuler la compétitivité globale de
l'industrie de Sarnia, notamment par la fusion entre l'industrie fondée sur
les technologies vertes et renouvelables et l'industrie pétrochimique
traditionnelle. Le centre sera un catalyseur pour l'implantation d'usines
bio-industrielles à Sarnia et pour la création de quelque 1 000 emplois en
recherche et en ingénierie.
    Le centre s'appuiera sur la position dominante de Sarnia-Lambton, qui lui
permettra de tirer profit des marchés en rapide expansion dans la bioéconomie.
La région bénéficie de trois atouts majeurs qu'elle peut utiliser à mesure que
les marchés se font jour :

    -   L'accès aux matières premières
        Occupant une place centrale dans le marché nord-américain du mais et
        du soya, la région de Sarnia-Lambton accède aussi à des navires lui
        permettant de livrer, par voie maritime, de la biomasse, des
        carburants et des produits chimiques.

    -   Des processus de production à bas prix
        Grâce à son expérience considérable dans le secteur de la
        pétrochimie, la région bénéficie d'un savoir-faire technique, d'une
        infrastructure industrielle développée et d'un accès au capital
        essentiel pour maintenir des coûts de production peu élevés.

    -   Des produits et des marchés à haute valeur ajoutée
        A ce jour, les producteurs de la région offrent des produits
        chimiques et des polymères aux industries du plastique, de la
        fabrication et de l'automobile, qui fabriquent à leur tour des
        produits à haute valeur ajoutée.

    Les nouvelles installations profiteront à bon nombre des quelque 100
projets actuellement en cours au parc scientifique et partagés entre
l'industrie et le milieu universitaire. Le parc offrira de nouveaux programmes
à ses locataires et à ses clients, notamment ceux qui sont axés sur le
mentorat, la bonne volonté des investisseurs, les groupes d'homologues et le
partage de matériel.
    A titre de locataire principal occupant la moitié de l'espace neuf et
rénové du centre d'innovation, Colt Engineering, une société d'ingénieurs en
pétrochimie parmi les meilleures au Canada, utilisera les aménagements neufs
pour doubler son effectif à Sarnia et le porter à 600 employés ou plus. Le
centre soutiendra Colt Engineering dans le recrutement et le maintien en poste
d'ingénieurs talentueux, en vue de projets actuels et à venir.
    Parmi les autres partenaires de recherche figurent l'Université Western
Ontario, le Collège Lambton et la Advanced Design and Manufacturing Institute
(institut de conception et de fabrication de pointe), qui englobe l'Université
de Toronto, l'Université Queen's, l'Université Waterloo, l'Université McMaster
et l'Université Western Ontario.

    Available in English

                            www.premier.gov.on.ca
                          www.ontario.ca/innovation
    





Renseignements :

Renseignements: Mark Thompson, Bureau du ministre, Ministère de la
Culture, (416) 325-4071; Bureau des relations avec les médias du premier
ministre, (416) 314-8975

Profil de l'entreprise

MINISTERE DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION DE L'ONTARIO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.