Le gouvernement McGuinty élargit les services aux enfants pour les aider à surmonter les traumatismes



    Le programme des centres d'aide aux enfants victimes et témoins aide les
    enfants pendant les instances judiciaires

    OTTAWA, le 21 août /CNW/ - Le gouvernement McGuinty étend son programme
innovateur des centres d'aide aux enfants victimes et témoins, a annoncé,
aujourd'hui, le procureur général Michael Bryant.
    "L'expansion de ce programme à toutes les régions de la province
permettra de fournir des services efficaces de soutien et de préparation aux
audiences judiciaires pour les enfants, dont une grande partie ont été
maltraités ou exposés à de la violence familiale", a affirmé M. Bryant.
    Le gouvernement finance actuellement des centres d'aide aux enfants
victimes et témoins à London et Toronto. Cette expansion, qui inclut un
investissement d'un million de dollars, permettra l'ouverture d'un nouveau
centre à Ottawa et financera deux centres existants dans les régions de Peel
et Waterloo.
    Le nouveau centre à Ottawa, qui sera administré par le Service familial
catholique d'Ottawa, fournira gratuitement les services suivants :

    
    -  mettre les enfants au courant des instances judiciaires et du rôle
       des témoins;
    -  informer régulièrement les enfants et leurs parents ou tuteurs de
       l'avancement des dossiers;
    -  aider à la préparation des déclarations de la victime;
    -  offrir soutien et assistance à chaque étape du processus judiciaire
       (p. ex., accompagner les enfants dans la salle d'audience);
    -  expliquer le verdict.

    Les enfants seront renvoyés au centre par des partenaires communautaires,
tels que la police, les procureurs de la Couronne et le personnel du Programme
d'aide aux victimes et aux témoins.
    L'investissement d'un million de dollars du gouvernement McGuinty servira
aux objectifs suivants :

    -  établir le nouveau bureau à Ottawa;
    -  fournir des fonds provinciaux à deux centres existants : le Child
       Witness Centre of Waterloo Region et le Peel Children's Centre;
    -  ajouter trois nouveaux centres dans les régions du Centre, du
       Nord-Ouest et du Nord-Est de l'Ontario, ce qui portera le nombre
       total de centres financés par la province à huit. Les emplacements
       des centres dans ces régions n'ont pas encore été choisis et des
       propositions seront acceptées à l'automne.
    

    Le programme des centres d'aide aux enfants victimes et témoins complète
les services du Programme d'aide aux victimes et aux témoins, qui offre
renseignements, assistance, recommandations et soutien aux victimes et témoins
d'actes criminels, tout au long des procédures judiciaires en matière
criminelle, dans les 54 districts judiciaires de la province.
    L'expansion du service répond à la publication du rapport intitulé "Les
meilleures pratiques des programmes d'aide aux enfants victimes et témoins".
Le gouvernement a mandaté ce rapport afin de fournir des renseignements sur
l'efficacité des programmes d'aide aux victimes et témoins qu'a mis sur pied
la province. Le résumé du rapport est consultable sur le site Web du
ministère, à www.attorneygeneral.jus.gov.on.ca. Pour obtenir une copie du
rapport, veuillez composer le 416 326-2220 ou, gratuitement, le 1 800
518-7901.
    "Un programme d'aide aux enfants témoins est très utile pour les enfants
qui sont mêlés au système de justice", a expliqué Franca DiDiomete du Service
familial catholique d'Ottawa. "Nous sommes fiers de rendre ces services qui
bénéficieront à de nombreux enfants victimes de violence ou témoins d'actes
violents."
    "Le Comité communautaire d'Ottawa sur la violence faite aux enfants a
pris la tête des efforts en vue d'établir un programme d'aide aux enfants
victimes et témoins à Ottawa, et nous sommes ravis que ces services si
nécessaires seront prochainement mis à la disposition des enfants de notre
collectivité", a affirmé Ron Ensom, ancien coprésident du Comité communautaire
d'Ottawa sur la violence faite aux enfants.

    
    Available in English

                      www.attorneygeneral.jus.gov.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                     LES SERVICES AUX VICTIMES EN ONTARIO
    

    Le gouvernement de l'Ontario est déterminé à assurer que les victimes
d'actes criminels ont voix au chapitre. Une vaste palette de services aux
victimes est actuellement offerte par le biais de programmes financés par la
province. Le gouvernement et les services communautaires fournissent de l'aide
aux victimes tout de suite après la perpétration de l'acte criminel, tout au
long du processus de justice pénale, pendant qu'elles essaient de reconstruire
leur vie.
    En plus de l'enveloppe de 1 million de dollars en nouveaux fonds annuels
destinée à soutenir et développer les centres d'aide aux enfants victimes et
témoins annoncée le 21 août 2007, voici quelques-uns des autres programmes
financés par la province qui viennent en aide aux victimes d'actes criminels :

    Les Services d'orientation et d'aide immédiate aux victimes

    Programme d'intervention communautaire qui fournit sur place des services
d'intervention immédiate aux victimes d'actes criminels, 24 heures sur 24,
sept jours sur sept. Le programme est actuellement offert dans 48 localités de
l'Ontario et a desservi plus de 48 000 victimes, dans la province, l'année
dernière. Le gouvernement augmente le budget annuel du programme de 20 pour
cent, pour atteindre 9,4 millions de dollars. Le plein niveau de financement
sera en vigueur en 2008-2009.

    Centres d'aide immédiate aux victimes d'agression sexuelle ou de viol

    La province débloque 13 millions de dollars par an pour les 38 Centres
d'aide immédiate aux victimes d'agression sexuelle ou de viol de l'Ontario,
qui offrent divers services de counseling, d'information et de soutien aux
victimes et aux survivants d'agression sexuelle.

    Programme d'intervention rapide auprès des victimes

    Un investissement de 6 millions de dollars dans trois nouveaux services
d'aide immédiate aux victimes de crimes violents a été annoncé le 13 juillet
2007. Les services sont devenus accessibles localement dans plus de 50
localités de la province, le 16 juillet. Il s'agit des trois services
suivants :

    
    -  Dépenses liées à des besoins urgents, pour aider les victimes qui ont
       droit à une telle aide, entre autres lorsque ces personnes doivent
       trouver à se loger à un endroit sûr, faire nettoyer le lieu du crime
       ou payer les frais reliés au transport et aux soins des personnes à
       charge lorsqu'un membre de leur famille doit se déplacer pour
       identifier la victime d'un homicide ou épauler une personne gravement
       blessée à la suite d'un acte criminel violent.
    -  Dépenses liées à des funérailles, pour aider les familles de victimes
       d'un homicide, lorsque ces familles ont droit à une telle aide.
    -  Counseling, pour aider les victimes d'un crime grave à se remettre
       de ce qu'elles ont vécu, en obtenant rapidement des services de
       counseling de courte durée.
    

    Programme de subventions aux projets communautaires

    Ce programme a versé plus de 15 millions de dollars, ces trois dernières
années, dont 6 millions de dollars en 2007-2008 pour 107 projets innovateurs
locaux qui améliorent les services aux victimes d'actes criminels dans tout
l'Ontario.

    Programme de tribunaux pour l'instruction des causes de violence
    conjugale

    Ce programme, d'une valeur de 22 millions de dollars, offre aux victimes
de violence conjugale des services de soutien, prodigués par des procureurs de
la Couronne spécialisés, du personnel du Programme d'aide aux victimes et aux
témoins, des membres de la police, du personnel des Programmes d'intervention
auprès des partenaires violents, des interprètes linguistiques et d'autres
fournisseurs de services. Le programme est offert dans les 54 districts
judiciaires de l'Ontario. C'est le programme le plus vaste de ce genre au
Canada.

    Programme d'aide aux victimes et aux témoins

    L'une des pierres angulaires des services fournis aux victimes d'actes
criminels, ce programme a bénéficié de 16 millions en financement annuel et
est venu en aide à plus de 66 000 Ontariens et Ontariennes l'année passée. Il
fournit renseignements, aide, soutien et recommandations à des victimes et
témoins d'actes criminels tout au long du processus pénal, dans les 54
districts judiciaires de la province. Les sondages démontrent régulièrement
que plus de 90 pour cent des clients sont satisfaits des services reçus. Le
personnel du programme maintient un lien étroit avec les organismes
communautaires locaux afin d'assurer que les victimes peuvent accéder à toute
la gamme de soutiens dont elles ont besoin.

    Groupe d'intervention contre les bandes criminalisées et les armes à feu

    Une équipe de 12 représentants des services d'aide aux victimes et
témoins est en voie de création dans le cadre du Groupe d'intervention contre
les bandes criminalisées et les armes à feu, qui est basé dans un nouveau
Centre provincial des opérations à la pointe de la technologie, d'une valeur
de 26 millions de dollars.

    Projet pilote de mise en liberté sous caution

    Mis en oeuvre à dix endroits de la province, ce projet prévoit que des
équipes spécialement formées de procureurs de la Couronne, de personnel des
services aux victimes et de policiers, conduiront des entretiens détaillés
avec des victimes de violence familiale à l'étape du cautionnement. C'est un
moment qui pose des risques élevés pour les victimes. Le gouvernement a versé
11 millions de dollars, sur trois ans, pour repérer les situations à haut
risque, en permettant aux procureurs de la Couronne de faire des
recommandations plus efficaces lors des enquêtes sur le cautionnement, dans
l'objectif de briser le cercle de la violence.

    Ligne d'aide aux victimes

    La Ligne d'aide aux victimes est une ligne de renseignements gratuite
accessible dans toute la province, qui offre des services en anglais et en
français, dont des renvois à des organismes communautaires, des renseignements
sur le système de justice pénale, et des renseignements à des clients inscrits
sur la situation et la date prévue de mise en liberté de contrevenants
incarcérés en vertu du droit provincial.

    Stratégie de lutte contre la pornographie juvénile et le leurre sur
    Internet

    Une vaste stratégie, en cinq volets, doté d'un budget de cinq millions de
dollars, est en train d'être mise en oeuvre pour combattre la pornographie
juvénile sur Internet, épauler les victimes et les aiguiller vers les services
communautaires dont elles ont besoin. La stratégie prévoit :

    
    -  une équipe d'agents de police municipaux d'infiltration, qui
       travaillent en ligne en vue de repérer des suspects et des victimes,
       et de prévenir la victimisation;
    -  des procureurs de la Couronne spécialisés qui assurent la
       prestation d'un niveau d'excellence uniforme dans le domaine des
       soutiens aux victimes et des poursuites;
    -  des services d'aide aux victimes qui mettent les victimes
       identifiées en rapport avec les services spécialisés dont elles ont
       besoin.
    

    Groupe de travail communautaire pour la lutte contre les crimes haineux

    Le gouvernement a établi le Groupe de travail communautaire pour la lutte
contre les crimes haineux en décembre 2005. Le groupe de travail a présenté
plus de 80 recommandations visant à améliorer les services aux victimes de
crimes haineux et à prévenir la revictimisation.

    Programme de subventions pour les projets communautaires d'intervention
    contre les crimes haineux

    Le gouvernement injecte 1,35 million de dollars dans ce programme, qui
vise à concrétiser plusieurs recommandations du Groupe de travail
communautaire pour la lutte contre les crimes haineux.
    Quatre sortes de projets communautaires sont subventionnées :

    
    -  les projets visant à améliorer les ressources communautaires ou à
       combler des lacunes relativement aux services fournis aux victimes
       d'un crime haineux;
    -  une tribune sur les crimes haineux, visant à renforcer les réseaux
       et à favoriser l'échange d'information au sein des groupes de
       victimes, des milieux de l'éducation et du système de la justice
       pénale;
    -  un site Web destiné aux victimes, qui comprendra de l'information
       provinciale sur les crimes haineux et les services fournis aux
       victimes;
    -  des modèles de la déclaration que les victimes peuvent déposer
       devant les tribunaux pour décrire les conséquences du crime pour
       elles et leurs proches.
    

    Nishnawbe Aski Nation

    La Nishnawbe Aski Nation reçoit plus de 700 000 $, sur une période de
trois ans, pour fournir des services aux hommes victimes de mauvais
traitements sexuels dans les communautés autochtones du Nord.

    Barbra Schlifer Commemorative Clinic

    La clinique est un organisme polyvalent qui offre des services aux femmes
victimes de violence à Toronto. Le ministère du Procureur général finance à
raison de 300 000 $ par an un service juridique spécialisé pour les femmes
violentées à la clinique.

    Projet SupportLink

    Grâce à ce programme, les victimes de violence conjugale, d'agression
sexuelle et de harcèlement criminel peuvent obtenir, à 20 endroits en Ontario,
des services les aidant à planifier intensivement leur sûreté. Ces personnes
obtiennent aussi un téléphone cellulaire programmé pour composer le 911.

    Renseignements :
    Valérie Hopper
    Ministère du Procureur général
    Direction des communications
    416 326-2202

    
    Available in English

                      www.attorneygeneral.jus.gov.on.ca
    





Renseignements :

Renseignements: Greg Crone, Ministère du Procureur général, Bureau du
ministre, (416) 326-1785; Valérie Hopper, Ministère du Procureur général,
Direction des communications, (416) 326-2202

Profil de l'entreprise

Ministère du Procureur général de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.