Le gouvernement du Canada annonce d'autres progrès en vertu du Plan de gestion de substances chimiques



    OTTAWA, le 24 août /CNW Telbec/ - L'honorable Tony Clement, ministre de
la Santé, et l'honorable John Baird, ministre de l'Environnement, ont annoncé
aujourd'hui que le secteur industriel et d'autres intervenants auront jusqu'au
19 décembre 2007 pour fournir de l'information sur la façon dont ils gèrent et
utilisent de manière sécuritaire 19 substances chimiques identifiées comme
hautement prioritaire en vertu du Plan de gestion des substances chimiques.
    "Nous tenons à informer le secteur industriel de ces substances. Si
l'information que nous recevons indique qu'il faut déployer plus d'efforts
pour gérer de manière sécuritaire ces substances chimiques, nous travaillerons
avec le secteur industriel et nos intervenants pour agir vigoureusement et
immédiatement afin de protéger la santé des Canadiennes et des Canadiens et de
protéger également l'environnement."
    Les 19 substances font partie du troisième lot d'une série de 12,
hautement prioritaires, et qui ont été identifiées à la suite de la
catégorisation, l'automne dernier, de ses substances chimiques héritées. Le
Canada est parmi les pays les plus avancés au monde en catégorisation des
substances chimiques. Les scientifiques du gouvernement sont déjà en train
d'analyser les résultats du premier lot de substances et ils feront de même
avec les résultats des catégorisations du second lot lorsqu'ils les recevront
cet automne.
    "Protéger et préserver notre environnement va de pair avec la protection
de la santé et de la sécurité des Canadiennes et des Canadiens. Notre Plan
ambitieux de gestion des substances chimiques n'est qu'un autre exemple des
mesures adoptées par notre gouvernement pour protéger la santé des Canadiennes
et des Canadiens et protéger l'environnement", a ajouté le ministre Baird.
    Le gouvernement évaluera l'information qu'il recevra, parallèlement avec
celle provenant d'autres sources, pour décider des mesures appropriées
requises pour protéger la santé des Canadiennes et des Canadiens et protéger
l'environnement. L'absence de nouvelles notions scientifiques ou d'une
démonstration d'un contrôle et d'une utilisation efficaces n'empêchera pas le
gouvernement d'agir pour protéger la santé humaine et l'environnement.
    Les fabricants, les importateurs et les utilisateurs industriels de
substances hautement prioritaires devront fournir à Environnement Canada et à
Santé Canada l'information sur des lots de 15 à 30 substances à tous les deux
ou trois mois. Il y a, au total, 200 substances et il faudra environ trois ans
pour les traiter.

    (Also available in English)




Renseignements :

Renseignements: Eric Richer, Attaché de presse, Bureau du ministre de
l'Environnement, (819) 997-1441; Relations avec les médias d'Environnement
Canada, (819) 934-8008, 1-888-908-8008; Erik Waddell, Attaché de presse,
Bureau du ministre de la Santé, (613) 957-0200; Renée Bergeron, Relations avec
les médias de Santé Canada, (613) 957-2988; www.substanceschimiques.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.