Le Dr Paul Walfish, lauréat de la Médaille de service de 2007 de l'AMC



    OTTAWA, le 15 août /CNW Telbec/ - Le 22 août prochain, le Dr Paul
Walfish, de Toronto (Ontario), recevra la Médaille de service de 2007 de
l'Association médicale canadienne (AMC) pour avoir relevé les normes de
pratique de la médecine au Canada, mais aussi pour avoir fait progresser l'art
et la science du traitement des maladies de la thyroide dans le monde entier.
    L'AMC décerne sa Médaille de service à une personne qui a apporté une
contribution exceptionnelle et marquante à la promotion des soins de santé au
Canada.
    "C'est un honneur et un privilège d'être reconnu par l'Association
médicale canadienne. La reconnaissance la plus importante que l'on peut
recevoir pour ses contributions à l'amélioration des soins de santé est celle
de ses pairs", a indiqué le Dr Walfish. "Cette médaille représente
l'aboutissement des buts que je m'étais fixés en débutant ma formation
postdoctorale et tout au cours de ma carrière professionnelle."
    Né à Toronto où il a fait ses études, le Dr Walfish a étudié la médecine
à l'Université de Toronto et a reçu son certificat de spécialiste en médecine
interne en 1963. Il a obtenu une bourse d'études de la Fondation McLaughlin et
a passé un an à la Faculté de médecine de Harvard, où il a poursuivi ses
études cliniques en endocrinologie. Il s'est ensuite joint au Département de
médecine de l'Université de Toronto comme enseignant clinicien et boursier du
Conseil de recherches médicales du Canada.
    Ses premières recherches ont porté sur le métabolisme des glucides et des
lipides et sur l'établissement d'une méthodologie de mesure des lipoprotéines,
de l'insuline, du cortisol, de l'hormone de croissance et des hormones
thyroidiennes. Ces travaux ont constitué l'assise de l'application d'une
nouvelle méthodologie de dosage radioimmunologique pour détecter
l'hypothyroidie néonatale en mesurant les hormones thyroidiennes tirées du
sang du cordon ou du talon. Comme on pouvait traiter les nouveau-nés à risque
avant qu'ils montrent des signes cliniques de la maladie, il était possible de
prévenir les dommages cérébraux étendus associés habituellement à
l'hypothyroidie.
    Les constatations du Dr Walfish et ses interventions ont encouragé le
gouvernement provincial de l'Ontario à soumettre tous les nouveau-nés à un
test de dépistage de l'hypothyroidie congénitale et il existe actuellement
dans la majeure partie du monde des programmes de dépistage de l'hypothyroidie
chez le nouveau-né. Le Dr Walfish a aussi démontré et préconisé les avantages
du test de la thyréostimuline sur le test T4, ce qui a été le fer de lance
d'un changement de la pratique médicale dans la détection de l'hypothyroidie
chez les nouveau-nés.
    Au début des années 1970, en collaboration avec les départements des
sciences radiologiques et de pathologie de l'Hôpital Mount Sinai, le
Dr Walfish s'est concentré sur la recherche systématique de nodules
thyroidiens par scintigraphie, écographie et biopsie à l'aiguille fine. Ces
travaux ont modifié l'examen et le traitement des nodules thyroidiens en
Amérique du Nord. Son laboratoire a documenté et étudié par la suite la
pathogénèse de la thyroidite postnatale et déterminé son étiologie auto-immune
sous-jacente, ce qui a débouché sur de nouvelles interventions contre ce
trouble traitable. Ses recherches en cours vont des découvertes de pointe en
sciences fondamentales sur l'action des hormones thyroidiennes jusqu'aux
progrès cliniques importants au niveau des maladies de la thyroide et des
syndromes de la résistance aux hormones thyroidiennes.
    Le Dr Walfish a été nommé professeur émérite aux départements de
médecine, de pédiatrie et d'oto-rhino-laryngologie de l'Université de Toronto
en 2002 et, l'année suivante, membre émérite de l'Institut des sciences
médicales de l'Ecole des études postdoctorales. Il demeure actif dans des
programmes de recherche en sciences fondamentales à l'Hôpital Mount Sinai, où
son travail porte sur l'utilisation des levures et des systèmes des cellules
humaines pour comprendre le fondement moléculaire de l'action des hormones
thyroidiennes et du cancer de la thyroide.
    Comme clinicien, il continue aussi de mettre au point de nouvelles
stratégies de traitement postchirurgical des patients atteints de cancer de la
thyroide. Dans des communications présentées à l'American Thyroid Association
en 2004 et au 13e Congrès international de la thyroide en 2005, il a préconisé
une stratégie novatrice afin de prédire le risque de cancer résiduel ou
récurrent de la thyroide qui non seulement simplifiera le traitement clinique,
mais évitera aussi des investigations et des traitements intensifs, coûteux et
inutiles chez les patients à faible risque.
    "Cette reconnaissance est très valorisante puisqu'elle permet à la
population en général d'être sensibilisée à l'importance de la détection et du
traitement des maladies de la thyroide. Ces dernières sont très fréquentes et
peuvent être traitées avec succès par notre système de santé, et ce, au profit
de tous les Canadiens et Canadiennes", a déclaré le Dr Walfish. "Cela motive
l'appui continu à la recherche et au traitement de ces maladies", a-t-il
ajouté.
    Ses réalisations sont reconnues publiquement depuis plus de deux
décennies. Entre autres, il fut nommé Fellow de la section endocrinienne de la
Société royale de médecine de l'Angleterre et admis à titre de membre de
l'Ordre du Canada. Il a reçu des distinctions comme la Médaille du 125e
anniversaire de la Confédération canadienne, reçu le premier Prix du Conseil
du Collège des médecins et chirurgiens de l'Ontario ainsi que le Prix
Jonas-Salk de la Marche des dix sous de l'Ontario. En 2004, il est devenu le
premier Canadien à recevoir le prix Paul-Starr de l'American Thyroid
Association pour contribution exceptionnelle à la thyroidologie clinique.
Cette même association s'apprête à lui attribuer le 2007 Sidney H. Ingbar
Distinguished Lectureship Award en vue de sa contribution exceptionnelle dans
la recherche reliée aux maladies de la thyroide au cours de sa carrière
remarquable.
    Le Dr Paul Walfish est le 37e récipiendaire de la Médaille de service de
l'AMC. Il la recevra à l'occasion d'une cérémonie spéciale qui se déroulera à
l'hôtel Westin Bayshore à Vancouver dans le cadre de la 140e Assemblée
annuelle de l'Association médicale du Canada.

    (Consultez notre site web amc.ca pour les notes biographiques du Dr Paul
Walfish.)




Renseignements :

Renseignements: Lucie Boileau, Gestionnaire, Relations avec les médias,
(613) 731-8610, 1-800-663-7336, poste 1266, (613) 447-0866 (portable)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.