Le Canada et l'Ontario annoncent un accord visant à améliorer et à protéger les Grands Lacs



    TORONTO, le 16 août /CNW Telbec/ - L'honorable John Baird, ministre de
l'Environnement, et l'honorable Laurel Broten, ministre de l'Environnement de
l'Ontario, ont annoncé aujourd'hui la signature officielle de l'Accord
Canada-Ontario concernant l'écosystème du bassin des Grands Lacs.
    "Les Grands Lacs comptent parmi les plus importantes ressources en eau
douce au monde et ils sont essentiels à des millions de Canadiens et
Canadiennes pour leurs besoins en eau potable, leurs loisirs et leur
subsistance, a affirmé le ministre Baird. En s'engageant à rétablir et à
protéger les Grands Lacs, notre gouvernement prend une autre mesure concrète
pour assurer un environnement sain."
    L'Accord Canada-Ontario porte principalement sur le nettoyage de
15 écosystèmes des Grands Lacs (secteurs préoccupants) qui se sont
considérablement dégradés, la réduction des polluants nocifs, l'amélioration
de la qualité de l'eau, la conservation des poissons et des espèces sauvages
et de leur habitat, l'atténuation de la menace que constituent les espèces
aquatiques envahissantes, et l'amélioration des pratiques de gestion des
terres dans les limites du bassin des Grands Lacs.
    "L'Accord Canada-Ontario est une partie importante de la stratégie de
l'Ontario visant à s'assurer que l'écosystème du bassin des Grands Lacs
continue d'approvisionner des millions de personnes en eau propre et saine, a
affirmé Laurel Broten, la ministre de l'Environnement de l'Ontario. Cet accord
nous permet de collaborer avec le gouvernement du Canada et la collectivité
des Grands Lacs en vue de protéger cette ressource inestimable."
    L'Accord Canada-Ontario contient également de nouveaux secteurs de
collaboration, comme la protection des sources d'eau potable, la compréhension
des impacts des changements climatiques et l'encouragement de l'utilisation
durable des terres, de l'eau et d'autres ressources naturelles. Il permet de
s'assurer que l'information scientifique soutient les efforts d'assainissement
et de protection ainsi que d'évaluer s'ils sont profitables pour le nombre
croissant de Canadiens et Canadiennes tributaires de ces lacs.
    L'Accord contribuera à l'observation des obligations du Canada dans le
cadre de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs entre le
Canada et les Etats-Unis, lequel fait actuellement l'objet d'un examen par les
deux pays. Après 2010, un nouvel Accord tiendrait compte des recommandations
et des résultats de cet examen.
    "Je suis heureux que cet Accord soutienne le travail que nous réalisons
avec nos nombreux partenaires afin de rétablir et de protéger la santé des
Grands Lacs, a affirmé M. David Ramsay, ministre des Ressources naturelles de
l'Ontario. Il nous aidera à relever les défis actuels et futurs concernant
l'intégrité des Grands Lacs, de leurs bassins versants et de leurs
écosystèmes."
    L'Accord Canada-Ontario étant maintenant en vigueur, les gouvernements du
Canada et de l'Ontario engagent un dialogue plus large en vue d'élaborer une
orientation commune et des mesures visant à atteindre la durabilité des Grands
Lacs après 2010. Cette démarche commencera par le lancement d'un forum à
l'automne 2007. Nous sommes résolus à faire participer la collectivité des
Grands Lacs, y compris les municipalités, les collectivités autochtones, les
organisations non gouvernementales, d'autres experts sur les Grands Lacs et
les membres du public intéressés.

    L'Accord peut être consulté en ligne à :
http://www.ec.gc.ca/registrelcpe/default.cfm et à
    http://www.ene.gov.on.ca/publications/6263f.pdf.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                             FICHE D'INFORMATION
    ------------------------------------------------------------------------

          L'Accord Canada-Ontario concernant l'écosystème du bassin
                               des Grands Lacs

              RENOUVELLEMENT D'UN ACCORD ENVERS LES GRANDS LACS

    TORONTO - Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont signé un accord
relatif à la protection des Grands Lacs qui comprend le nettoyage de
15 secteurs préoccupants où le milieu naturel s'est largement dégradé, la
réduction des polluants dangereux, et l'amélioration de la qualité de l'eau.
L'accord vise également la conservation du poisson et des espèces sauvages
ainsi que de leur habitat, l'atténuation de la menace des espèces
envahissantes aquatiques et l'amélioration des pratiques de gestion des terres
dans le bassin des Grands Lacs.
    L'accord, qui est en vigueur jusqu'en 2010, renferme de nouveaux secteurs
de collaboration, tels que la protection des sources d'approvisionnement en
eau potable, la compréhension des répercussions des changements climatiques et
l'encouragement de l'utilisation durable des terres, de l'eau et d'autres
ressources naturelles.
    Il est orienté par la vision d'un écosystème "sain, prospère et durable
dans le bassin des Grands Lacs, pour le bénéfice des générations actuelles et
futures". Il comprend des principes déterminants et des responsabilités de
gestion ainsi que quatre annexes qui expliquent les engagements précis
qu'exécuteront les gouvernements du Canada et de l'Ontario.
    Le succès de sa mise en oeuvre nécessitera la participation continue
de la collectivité des Grands Lacs, y compris les administrations municipales,
les offices de protection de la nature, les collectivités et organisations
autochtones, les organisations non gouvernementales, les établissements
d'enseignement, les secteurs industriels, agricoles et autres secteurs
opérationnels.

    Secteurs préoccupants - annexe 1

    Il y a 15 secteurs préoccupants dans le bassin des Grands Lacs où
l'environnement naturel a été gravement endommagé. Le nouvel accord mettra
l'accent sur les efforts visant à compléter les mesures nécessaires pour
rétablir les écosystèmes endommagés dans quatre de ces secteurs préoccupants,
à savoir la baie Nipigon, la baie Jackfish, le port de Wheatley et le fleuve
Saint-Laurent (Cornwall). Le nouvel accord visera à accomplir des progrès
importants vers le rétablissement des autres 11 secteurs préoccupants.

    Les mesures principales comprendront ce qui suit :

    - la réduction de la pollution due aux eaux usées municipales et aux eaux
      pluviales;
    - la promotion de pratiques de gestion améliorées pour les terres
      urbaines, industrielles et rurales, liées aux habitats aquatiques et à
      la qualité de l'eau;
    - l'élaboration de stratégies de gestion des sédiments contaminés dans
      neuf secteurs préoccupants;
    - la restauration et la protection des habitats et des populations de
      poissons et d'espèces sauvages;
    - la promotion de l'intendance et de la participation des collectivités
      aux activités de restauration;
    - l'accroissement des connaissances par des recherches et des activités
      de surveillance et de production de rapports.

    Polluants dangereux - annexe 2

    On continuera de déployer des efforts à la réduction des polluants
persistants actuels, tels que le diphényle polychloré (BPC), les dioxines, le
furane et le mercure, dans l'optique de leur élimination de fait. De plus, une
liste révisée de substances sera dressée dans le cadre d'une nouvelle
initiative afin de créer et de lancer un programme pour la gestion saine des
substances chimiques dans le bassin des Grands Lacs.

    Les mesures principales comprendront ce qui suit :

    - l'élaboration d'une liste des produits chimiques qui nécessitent des
      mesures par la consultation avec l'industrie, les organismes pour
      l'environnement et d'autres groupes, y compris les administrations
      municipales et les offices de protection de la nature;
    - l'évaluation de stratégies visant la réduction des émissions de
      produits chimiques générateurs de smog;
    - l'enquête sur l'optimisation des installations d'assainissement
      actuelles et l'évaluation du potentiel des nouvelles technologies pour
      permettre aux municipalités et à d'autres secteurs de réduire leurs
      émissions de polluants;
    - l'accroissement de la sensibilisation parmi les professionnels de la
      santé au sujet des maladies liées à l'environnement;
    - l'exécution de recherches sur les sources, le sort et les répercussions
      des polluants dangereux dans le bassin des Grands Lacs.

    Durabilité des lacs et du bassin - annexe 3

    L'annexe 3 met l'accent sur l'intendance des ressources aquatiques et
encourage l'intégration de ces pratiques dans nos activités quotidiennes.
    L'annexe comprend les engagements envers la promotion d'un style de vie et
d'utilisations durables, la réduction des polluants, la restauration et la
protection des poissons et des espèces sauvages et leur habitat, la résolution
du problème des espèces envahissantes aquatiques, et la compréhension des
changements climatiques et la protection des Grands Lacs à titre d'une source
d'eau potable. Certains de ces engagements détaillés comprennent ceux qui
suivent.

    - Collaboration à l'intendance avec les propriétaires fonciers, les
      groupes communautaires et les organisations non gouvernementales en vue
      de protéger, de rétablir et de promouvoir l'utilisation durable des
      terres, de l'eau et des ressources aquatiques à l'échelle du bassin des
      Grands Lacs.
    - Amélioration de la qualité de l'eau par l'élimination de fait des
      substances toxiques bioaccumulables persistantes et la réduction des
      autres polluants.
    - Protection et réhabilitation des habitats, y compris les terres humides
      côtières et les rivières des Grands Lacs.
    - Protection et rétablissement des espèces de poisson patrimoniales,
      telles que le saumon atlantique, la truite mouchetée de type "coaster",
      l'esturgeon jaune et l'anguille d'Amérique.
    - Atténuation de la menace des espèces envahissantes aquatiques.
    - Surveillance, recherche et rapports sur la nouvelle science relative à
      l'état des Grands Lacs.
    - Application de la nouvelle science afin de comprendre les répercussions
      prévues des changements climatiques sur les eaux, les écosystèmes et
      les avantages des Grands Lacs.
    - Progrès sur les mesures collaboratives axées sur le bassin versant qui
      visent à protéger les eaux du bassin des Grands Lacs à titre d'une
      source sécuritaire, fiable et éprouvée d'approvisionnement en eau
      potable.

    Surveillance, recherche et information - annexe 4

    Cette annexe permet de s'assurer que les renseignements scientifiques sont
coordonnés et accessibles afin d'appuyer les mesures correctives et les
efforts de protection et de mesurer leur succès. L'annexe permet également de
s'assurer que la collectivité des Grands Lacs peut facilement accéder à ces
renseignements.

    (Also available in English)
    




Renseignements :

Renseignements: Eric Richer, Attaché de presse, Bureau du ministre de
l'Environnement, (819) 997-1441; Relations avec les médias, Environnement
Canada, (819) 934-8008, 1-888-908-8008; Anne O'Hagan, Bureau du ministre de
l'Environnement de l'Ontario, (416) 325-5809; Mark Rabbior, Ministère de
l'Environnement de l'Ontario, (416) 314-6666


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.