Le boum des ressources naturelles stimule les fonds d'actions canadiennes en 2010, selon les données de Morningstar Canada

TORONTO, le 5 janv. /CNW/ - Les fonds d'actions et les fonds équilibrés ont une fois de plus affiché des résultats positifs au Canada en 2010, ce qui s'est ajouté à leurs importants gains de 2009. Sur les 44 indices de fonds Morningstar Canada, seuls deux d'entre eux ont eu des rendements négatifs, selon les données préliminaires sur les rendements publiées aujourd'hui par Morningstar Canada.

Comme ce fut le cas en 2009, les catégories les plus performantes de l'année écoulée ont été celles dont les fonds sous-jacents sont le plus touchés par le prix des marchandises. Le meilleur résultat a été celui de l'Indice Morningstar Actions de métaux précieux, avec un gain de 52,1 %, suivi par les indices qui pistent les catégories Actions des ressources naturelles, Actions de PME canadiennes et Fiducies de revenu canadiennes avec des gains respectifs de 27,1 %, 26,6 % et 21,5 %.

« Des préoccupations relatives à la dette nationale des pays européens et l'achat d'actifs auquel s'est livré le gouvernement américain ont contribué à une autre bonne année pour le prix de l'or », a expliqué Nick Dedes, analyste de fonds pour Morningstar Canada. « De plus, d'autres métaux précieux qui ont également une fonction industrielle, comme le palladium et l'argent, y ont été pour beaucoup avec des gains qui ont dépassé de loin la flambée de l'or en 2010. Les résultats robustes obtenus dans les catégories plus volatiles des actions de ressources naturelles et de petite capitalisation suggèrent que, dans l'ensemble, les investisseurs ont conservé la soif du risque qui avait commencé à se manifester au printemps de 2009. Il est probable que cela repose sur une combinaison d'optimisme croissant vis-à-vis d'une relance jusqu'ici soutenue, et de frustrations suscitées par les faibles rendements qu'apportent les alternatives à revenu fixe. »

Les fonds canadiens à diversification sectorielle ont connu des gains à deux chiffres, mais se sont trouvés très à la traîne de leur indice de référence pour l'année. L'Indice Morningstar Actions canadiennes a affiché un gain sur un an de 12,9 %, contre un rendement de 17,6 % pour l'Indice composé S&P/TSX, ce qui tendrait à indiquer que certains des plus gros fonds de cette catégorie ont manqué une partie de la reprise.

Par ailleurs, l'Indice Morningstar Actions américaines a gagné 9 % en 2010. Il s'agit également d'un important manque à gagner par rapport au point de repère de ces fonds, l'Indice S&P 500, qui a augmenté de 15 %. Toutefois, dans ce cas, cette différence peut en très grande partie s'expliquer par l'appréciation de 5,2 % du dollar canadien par rapport à son homologue américain sur l'année. L'indice de fonds qui piste la catégorie plus risquée Actions de PME américaines s'est mieux comporté avec un gain de 16,5 %.

Le pire rendement parmi tous les indices de fonds a été celui de l'indice mesurant la catégorie Actions européennes, avec une perte de 2,9 % pour l'année. « La sévérité du problème d'endettement qui frappe plusieurs pays européens a pris le dessus en 2010 et pesé sur les actions de la région ainsi que sur sa devise », a indiqué M. Dedes. Bien que certains poids lourds de la région comme l'Allemagne et le Royaume-Uni aient en fait terminé l'année avec des gains boursiers importants, la chute de 11,2 % de l'euro face au huard a suffi pour propulser en territoire négatif les fonds canadiens qui avaient investi dans la région.

Le seul autre indice de fonds Morningstar Canada à avoir affiché une perte en 2010 a été l'Indice Actions de la Grande Chine, avec une baisse de 1,5 %. « Bien que la croissance relativement solide qu'a connue le PIB de la Chine joue un rôle important dans le contexte plus large d'une relance mondiale, elle a aussi poussé les décideurs du pays à prendre des mesures pour écarter les pressions inflationnistes. Ces actions ont pesé considérablement sur les évaluations des actions chinoises en 2010 », a dit M. Dedes.

Pour en savoir davantage sur le rendement des fonds en 2010, veuillez consulter www.morningstar.ca.

Les chiffres préliminaires de Morningstar sur le rendement des fonds sont basés sur le changement de la valeur liquidative par part de ces fonds au cours du mois, et ne comprennent pas nécessairement les distributions de revenu de fin de mois. Les chiffres définitifs sur le rendement seront publiés sur www.morningstar.ca la semaine prochaine.

À propos de Morningstar
Morningstar Research est la filiale canadienne de Morningstar, Inc., société située à Chicago. Chef de file de la recherche indépendante sur le placement en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie, Morningstar offre une gamme complète de produits sur Internet, de logiciels et de produits imprimés destinés aux particuliers, aux conseillers financiers et aux institutions. Morningstar fournit des données sur environ 370 000 placements à l'échelle mondiale, notamment les actions, fonds communs de placement et autres véhicules comparables, ainsi que des données boursières mondiales en temps réel sur plus de 4 millions d'actions, d'indices, de contrats à terme, d'options, de marchandises et de métaux précieux, en complément des devises et des marchés du Trésor. La société a des implantations dans 26 pays.

SOURCE Morningstar Research Inc.

Renseignements :

prière de contacter Nick Dedes, analyste de fonds à Morningstar Canada, (416) 484-7823, ou Christian Charest, éditeur adjoint, Morningstar Canada, (416) 484-7817.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.