L'Assemblée mondiale de la Santé accorde un siège à La Collaboration Cochrane

GENÈVE, Suisse, le 24 janv. /CNW/ - Le 24 janvier 2011, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a accordé à La Collaboration Cochrane un siège à l'Assemblée mondiale de la Santé, ce qui permet à La Collaboration de faire une rétroaction sur les résolutions sur la santé de l'OMS.

La Collaboration Cochrane a été acceptée à titre d'organisation non gouvernementale en relations officielles avec l'OMS lors de la réunion du Conseil exécutif de l'OMS, créant un partenariat de communications officielles entre les deux organisations.

« La Collaboration Cochrane travaille avec l'OMS à divers titres depuis de nombreuses années et je suis enchanté d'avoir vu cette relation devenir un partenariat officiel », de déclarer Jeremy Grimshaw, coprésident du groupe de direction de La Collaboration Cochrane et de la Chaire de recherche du Canada sur le transfert et l'assimilation des connaissances dans le domaine de la santé. « L'OMS et divers groupes de La Collaboration ont pris part à des projets de santé réussis fondés sur les données probantes par le passé et je sais que ces liens se resserreront, à mesure que nous continuerons de renforcer ce partenariat. »

L'un des projets conjoints importants de l'OMS et La Collaboration Cochrane est la Bibliothèque de Santé Génésique de l'OMS (http://apps.who.int/rhl/fr/index.html). Il s'agit d'un journal électronique sur la santé sexuelle et génésique produit par le Département de Santé et Recherche génésiques de l'OMS à l'aide des meilleures données probantes qui soient disponibles à partir des revues Cochrane. Cette initiative a aidé des millions de femmes et de bébés dans les pays en développement grâce à des recommandations de pratiques sur la santé des nouveau-nés, la grossesse et la naissance, de même que les infections transmissibles sexuellement. Une de ces recommandations est l'élimination de l'épisiotomie systématique (section de la peau et du muscle qui entourent le vagin) au moment de la naissance, qui entraîne souvent des traumatismes périnéaux, des infections et de la douleur pendant les relations sexuelles.

« C'est un honneur de créer un partenariat officiel avec une institution aussi influente que l'Organisation mondiale de la Santé. Cela en dit gros sur le travail de Cochrane dans le domaine des soins de santé fondés sur les données probantes », d'ajouter M. Grimshaw.

« La Collaboration Cochrane sert de référence internationale en évaluation indépendante et assimilation des preuves scientifiques. Elle est l'un des principaux producteurs de revues systématiques de grande qualité dans le domaine des soins de santé », de déclarer le DMarie-Paule Kieny, sous-directeur général, Innovation, information, bases factuelles et recherche, au siège social de l'OMS, à Genève. « L'OMS travaille avec La Collaboration Cochrane depuis plusieurs années et est impatiente d'officialiser ce qui est déjà une relation très productive. »

Cochrane Canada a été particulièrement utile dans la création de ce partenariat grâce à ses efforts constants avec l'OMS. Le Groupe de méthodologie de Campbell & Cochrane a obtenu des fonds des Instituts de recherche en santé du Canada afin de collaborer avec des coordonnateurs de la REACH (Regional East African Community Health Initiative) pour évaluer l'efficacité des stratégies d'application des connaissances visant à promouvoir l'utilisation des plans de prévention de la malaria, qui seront publiés dans une revue Cochrane. De même, le groupe travaille en étroite collaboration avec le Collaborating Center for Knowledge Translation and Health Technology Assessment in Health Equity de l'OMS afin de régler les problèmes d'équité, d'application des connaissances et d'évaluation des technologies de la santé, notamment l'évaluation de l'EVIPNet (Evidence-Informed Policy Network for Better Decision-Making) dans les Amériques par le Groupe de méthodologie. En outre, le partenariat officiel du Centre canadien Cochrane (CCC) et de l'Organisation panaméricaine de la santé permet de fournir des logiciels de webinaire, offrant ainsi à CCC la capacité de donner une formation en ligne pour les auteurs et sur l'utilisation des données probantes dans les Amériques.

Le partenariat permettra à La Collaboration Cochrane d'exercer une grande influence sur la création des données probantes de recherche et sur leur utilisation par l'OMS afin d'améliorer la collecte d'information fiable sur la santé, de promouvoir la collaboration intersectorielle et les recherches de grande qualité et de produire les données probantes nécessaires pour que les politiques dans tous les secteurs aident à améliorer la santé et l'équité en santé.

Les projets actuels de La Collaboration Cochrane et de l'Organisation mondiale de la Santé comprennent la création de la Library of Evidence for Nutrition Interventions (ELENI) de l' OMS. Des collaborateurs Cochrane ont repéré des revues Cochrane pertinentes et mis à jour ou effectué de nouvelles revues Cochrane en réaction aux priorités de l'OMS, ce qui facilitera l'élaboration de lignes directrices solides et fondées sur des données probantes ayant trait aux questions portant sur la nutrition qui sont propres aux États membres de l'OMS et à d'autres partenaires.

SOURCE La Collaboration Cochrane

Renseignements :

Lori Tarbett
Spécialiste des Communications
Centre canadien Cochrane
00-1-613-562-5800, poste 2927
ltarbett@uottawa.ca

Profil de l'entreprise

La Collaboration Cochrane

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.