L'application de la Charte de la langue française au collégial: un prolongement nécessaire

BELOEIL, QC, le 25 janv. /CNW Telbec/ - Le député de Borduas et porte-parole de l'opposition officielle en matière de Langue, Pierre Curzi, rend public une étude intitulée : L'application de la Charte de la langue française au collégial : un prolongement nécessaire. L'étude confirme la nécessité de l'application de la Charte de la langue française au réseau collégial et le besoin d'une formation plus achevée en langue anglaise pour les élèves du secondaire.

Pour Pierre Curzi, il est évident que « devant l'accélération de la détérioration de la situation du français révélée par le recensement de 2006, de plus en plus de Québécois sont convaincus de l'opportunité d'une telle réforme. et nous croyons qu'il est temps de répondre à ces préoccupations. »

Cette étude exhaustive présente une synthèse des faits pertinents au soutien de cette recommandation que l'on retrouve déjà dans la proposition principale qui sera étudiée lors du prochain congrès national du Parti Québécois.

Selon le porte-parole en matière de Langue, Pierre Curzi, « nous proposons de faire du français la langue normale de l'enseignement collégial au Québec, tout en protégeant le droit de la communauté anglophone à une éducation dans sa langue. Nous répondons à la fois au désir légitime des parents de favoriser l'apprentissage intensif de l'anglais par leurs enfants au moment le plus efficace de leur parcours scolaire et à l'impérieuse nécessité de favoriser le renforcement du français comme langue commune nationale. »

Portrait préoccupant
Au printemps 2010, le député de Borduas publiait une étude intitulée Le grand Montréal s'anglicise et une partie du document dressait un portrait préoccupant de la situation linguistique dans l'enseignement postsecondaire.

« Nous avons montré que l'enseignement supérieur anglophone attirait une part considérable des jeunes francophones et près de la moitié des jeunes allophones. Cette situation rappelle à plusieurs égards celle qui prévalait dans l'enseignement primaire et secondaire avant l'entrée en vigueur de la Charte de la langue française.»

« À notre connaissance, aucun rapport ou étude n'a à ce jour offert une synthèse complète des raisons justifiant l'extension aux cégeps de l'application de la Charte de la langue française. Nous espérons que ce document viendra combler cette lacune», de conclure Pierre Curzi.

*****
Pour consulter l'étude : www.pierrecurzi.org

SOURCE Pierre Curzi, député de Borduas

Renseignements :

Simon Proulx
Attaché politique
de Pierre Curzi, député de Borduas
450 464-5505 simon.proulx@assnat.qc.ca

Profil de l'entreprise

Pierre Curzi, député de Borduas

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.