LA REPRISE MANUFACTURIÈRE RAMÈNE L'ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE AUX NIVEAUX D'AVANT LA RÉCESSION DANS LES GRANDES VILLES DU CANADA

Les petites villes industrielles affichent une croissance pour la première fois en deux ans

TORONTO, le 12 janv. /CNW/ - Banque CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New York) - La récente reprise dans le secteur manufacturier canadien a permis aux 25 plus grandes villes du pays de reprendre tout le terrain perdu sur le plan économique au cours de la récession, selon le plus récent rapport sur le Canadian Metropolitan Economic Activity Index (indice de l'activité économique des métropoles canadiennes) de Marchés mondiaux CIBC.

"Les données récentes sur la production et les livraisons manufacturières révèlent un secteur en voie de rétablissement", indique Benjamin Tal, économiste en chef adjoint à la Banque CIBC, dans son plus récent rapport de la série Metro Monitor. "Bien que les plus de 65 000 nouveaux emplois manufacturiers en décembre surestiment clairement la vigueur réelle du secteur canadien de la fabrication, la tendance est manifeste. Les signes que le secteur manufacturier prend du mieux sont très évidents."

Selon le rapport, seulement deux des 25 régions métropolitaines du Canada ont connu un déclin de l'activité économique au troisième trimestre de 2010. Ce nombre, le plus petit en plus de deux ans, représente une amélioration considérable par rapport au troisième trimestre de 2009, alors que 10 villes se trouvaient en territoire négatif.

Pour la première fois depuis que la Banque CIBC a créé son indice de l'activité économique des métropoles, la ville de Montréal, qui était dixième l'an dernier, arrive en tête du classement. "Le dynamisme économique de Montréal a toujours été lié à l'activité du secteur manufacturier, et la progression que ce secteur a connue récemment a sans aucun doute joué un rôle important dans la domination qu'exerce la ville sur notre classement de la vigueur économique des métropoles", souligne M. Tal.

Même si son économie n'est pas aussi étroitement liée au secteur manufacturier que l'économie montréalaise, la ville de Toronto a néanmoins pu profiter des retombées positives d'une reprise industrielle. L'amélioration du secteur financier et un certain redressement de l'activité économique des PME ont également eu une incidence favorable pour Toronto.

Bien que l'avantage économique que lui avaient conféré les Jeux olympiques d'hiver de 2010 soit en train de s'estomper, Vancouver a été en mesure de maintenir un classement relativement élevé, ce qui témoigne d'une croissance démographique encore solide et d'un marché du travail étonnamment fort.

"Le regain que connaît le secteur manufacturier se fait plus particulièrement sentir dans les petites villes industrielles comme Windsor, St. Catharines-Niagara et Saguenay", précise M. Tal. "L'activité économique de ces villes, telle qu'elle est mesurée par notre indice, avait été en territoire négatif pour la majeure partie des deux dernières années. La reprise récente du secteur manufacturier a finalement permis à l'économie de ces municipalités de croître.

"La ville de Windsor donne un excellent exemple de cette reprise induite par le secteur manufacturier. Le nombre d'emplois est en hausse dans la ville depuis trois trimestres consécutifs, du jamais vu depuis 2006. Il en va de même pour le marché de l'habitation, alors que les mises en chantier se retrouvent en territoire positif depuis près d'un an, ce qui constitue la meilleure performance à ce chapitre depuis 2004."

M. Tal ajoute que, même si l'importance relative de l'activité manufacturière par rapport à l'économie canadienne dans son ensemble est en déclin, cette récente amélioration met en lumière le rôle encore très considérable que ce secteur joue, non seulement par sa contribution à la croissance économique en général, mais plus notablement par sa capacité à transformer l'économie de nombre des principaux centres urbains du Canada.

"Tout comme nous avons été témoins d'un regain du secteur manufacturier aux États-Unis dernièrement, les grandes villes canadiennes montrent également des signes de vie. Puisque les grandes villes du Canada génèrent plus des deux tiers du PIB canadien, leur situation est le reflet de la conjoncture économique."

    <<
    CIBC Metropolitan Economic Activity Index (T3 2010)
    Moyenne mobile au T3

    1   Montréal                         26,8
    2   Toronto                          25,0
    3   Vancouver                        19,4
    4   Kitchener                        16,9
    5   Winnipeg                         16,2
    6   Sherbrooke                       15,3
    7   Halifax                          15,3
    8   Québec                           13,9
    9   St. John's                       13,5
    10  London                           12,7
    11  Regina                           12,6
    12  Ottawa                           12,3
    13  Saskatoon                        11,9
    14  Calgary                          10,2
    15  Hamilton                          9,2
    16  Victoria                          8,0
    17  Edmonton                          7,8
    18  St. Catharines-Niagara            7,6
    19  Windsor                           6,9
    20  Trois-Rivières                    6,7
    21  Sudbury                           4,9
    22  Saguenay                          1,7
    23  Thunder Bay                       0,9
    24  Kingston                         -0,8
    25  Saint John                       -2,5

    Moyenne des 25 RMR                   10,9
    >>

À propos du Metropolitan Economic Activity Index (indice de l'activité économique des métropoles) de la Banque CIBC

L'indice de l'activité économique des métropoles de la Banque CIBC est fondé sur 9 variables macroéconomiques clés et structuré de manière à ce qu'il suive approximativement l'évolution du niveau d'activité économique de chaque ville. Grâce à ses données historiques, l'indice permet de surveiller non seulement la performance actuelle d'une ville donnée, mais aussi son comportement cyclique au regard de l'économie nationale et des autres régions métropolitaines de recensement (RMR). Le rapport porte sur les 25 plus grandes RMR du Canada.

    <<
    Voici les variables macroéconomiques servant à établir l'indice :
    -   Croissance démographique
    -   Croissance de l'emploi
    -   Taux de chômage
    -   Proportion des emplois à temps plein dans le nombre total d'emplois
    -   Taux de faillites personnelles
    -   Taux de faillites d'entreprises
    -   Mises en chantier
    -   Nombre de reventes d'habitations inscrites au S.I.A.
    -   Nombre de permis de construction non résidentielle
    >>

Vous pouvez consulter la version intégrale de ce rapport de Marchés mondiaux CIBC à l'adresse : http://research.cibcwm.com/economic_public/download/metro_monitor.pdf.

Le secteur des services bancaires de gros de la Banque CIBC offre une gamme complète de produits de crédit et de produits des marchés financiers intégrés, de services bancaires d'investissement et de services de banque d'affaires à des clients des marchés financiers clés en Amérique du Nord et partout dans le monde. Nous proposons également des solutions novatrices et des services consultatifs dans un vaste éventail de secteurs et nous fournissons des études de premier ordre à notre clientèle constituée de sociétés, de gouvernements et d'institutions.

SOURCE Marchés Mondiaux CIBC

Renseignements : Benjamin Tal, économiste en chef adjoint, Marchés mondiaux CIBC inc., 416 956-3698, benjamin.tal@cibc.ca; Kevin Dove, Communications et affaires publiques, 416 980-8835, kevin.dove@cibc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.