Katimajiit et les enseignants du Nord du Québec - L'AENQ, affiliée à la CSQ, réclame la mise en place d'un calendrier scolaire adapté au Nunavik



    MONTREAL, le 21 août /CNW Telbec/ - Profitant de la tenue de la rencontre
Katimajiit qui se déroule à Kuujjuaq les jeudi et vendredi, 23 et 24 août,
l'Association de l'enseignement du Nouveau-Québec (AENQ), affiliée à la
Centrale des syndicats du Québec (CSQ), réclame la mise en place d'un
calendrier scolaire adapté à la réalité des jeunes du Nunavik.
    Le président de l'AENQ, M. Patrick D'Astous, qui sera présent à la
rencontre Katimajiit, profite de l'occasion pour interpeller les dirigeants de
la Commission scolaire Kativik (CSK) afin qu'ils revoient le calendrier
scolaire actuel pour le modifier en tenant compte davantage de la réalité de
la vie des communautés inuites.
    "L'AENQ lutte depuis plusieurs années pour obtenir un calendrier scolaire
adapté à la réalité culturelle, géographique et académique des élèves inuits.
Il ne fait aucun doute que l'établissement d'un tel calendrier aurait une
incidence positive significative sur l'absentéisme des élèves, la relation des
parents inuits avec le milieu scolaire, l'estime de soi des élèves ainsi que
l'attraction et la rétention des enseignants inuits ou qallunaats", soutient
M. D'Astous.

    Un large consensus dans le milieu scolaire

    Le président de l'AENQ est convaincu qu'en bout de piste l'adoption d'un
calendrier scolaire plus réaliste aurait des impacts positifs sur les
résultats scolaires des élèves du Nunavik.
    "Cette demande est l'objet d'un large consensus dans le milieu scolaire.
Déjà en 2005, l'AENQ a présenté à la Commission scolaire Kativik (CSK) une
pétition de plus de 400 noms d'enseignants, de membres du personnel de soutien
et d'administrateurs scolaires en faveur de l'adoption d'un calendrier
semblable. De plus, nous avons fourni des statistiques démontrant clairement
que le taux d'absentéisme passait du simple au double de la mi-mai à la
mi-juin, période des examens de fin d'année", rappelle M. Patrick D'Astous.

    Prioriser les meilleurs intérêts des élèves

    Pour sa part, le représentant des enseignants de la CSK à l'AENQ, M.
François Beauchemin, tient à rappeler que "dans ce dossier, nous avons
toujours exprimé notre volonté de travailler de concert avec la commission
scolaire afin de développer un calendrier, non seulement satisfaisant pour
tous, mais qui soit le mieux adapté possible à ceux qui sont le centre de nos
préoccupations, c'est-à-dire les élèves du Nunavik".

    Un moment on ne peut plus propice

    De son côté, le vice-président de la CSQ, M. Daniel B. Lafrenière, croit
que le moment ne peut être plus propice pour doter les élèves du Nunavik d'un
calendrier scolaire qui leur soit adapté.
    "Ce pas en avant serait cohérent avec la démarche politique visant
l'obtention, pour les Inuits du Nunavik, de nouveaux pouvoirs, notamment en
matière d'éducation. La rencontre Katimajiit à Kuujjuaq les 23 et 24 août
constitue d'ailleurs un jalon important de cette démarche en cours", mentionne
M. Lafrenière.

    Le temps de travailler ensemble

    Le vice-président de la CSQ et le président de l'AENQ s'entendent pour
souhaiter que tous les intervenants concernés travaillent ensemble pour en
arriver au but souhaité.
    "Nous invitons les dirigeants de la Commission scolaire Kativik à
démontrer le même leadership dont ils ont su faire preuve par le passé, en
amorçant les discussions avec les enseignants et tous les autres partenaires
de l'éducation du Nunavik, notamment les responsables des activités sportives,
pour développer un calendrier scolaire plus favorable à la réussite",
affirment unanimement MM. Daniel B. Lafrenière et Patrick D'Astous.

    Profil de la CSQ

    La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) représente quelque 155 000
membres, dont plus de 100 000 dans le secteur public. Elle est présente dans
les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, des
loisirs, de la culture, du communautaire et des communications et le domaine
municipal.

    Profil de l'AENQ

    L'Association de l'enseignement du Nouveau-Québec (AENQ), fondée en 1971,
représente plus de 1300 membres travaillant à titre d'enseignant et de
personnel de soutien scolaire pour la Commission Scolaire Crie et la
Commission Scolaire Kativik. L'AENQ est affilié à la Centrale des syndicats du
Québec (CSQ).




Renseignements :

Renseignements: Claude Girard, Agent d'information CSQ, Tél. cell. :
(514) 237-4432


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.