Ian Kent s'empare de l'argent au tennis de table; la natation et l'athlétisme rehaussent la position du Canada au tableau des médailles



    RIO DE JANEIRO, Brésil, le 16 août /CNW Telbec/ - Ian Kent, d'Eastern
Passage, NS, a remporté l'argent en simple masculin de tennis de table, dans
la classe 8 aux Jeux parapanaméricains mercredi. Il a défait l'Américain Wayne
Lo par les marques 11-8, 14-12, 3-11 et 11-3, et cette victoire lui a permis
de passer à la finale.
    Ce classement augmente sensiblement les chances de Kent de se qualifier
pour les Jeux paralympiques de Beijing en 2008.
    "Wayne Lo est un joueur très solide. Il y a eu quatre manches - Ian a
perdu 11-4 à la troisième - puis il a remporté la quatrième et ainsi obtenu
son passage à la partie pour la médaille d'or. C'est incroyable!", a déclaré
l'entraîneur de tennis de table John Macpherson.
    Kent a ensuite affronté l'Américain Tahl Leibovitz pour l'or. Il a perdu
5-11, 9-11 et 6-11 en finale.
    Kent a déclaré que son frère l'avait un peu aidé à mettre au point une
stratégie pour vaincre Lo. Son frère, qui vit en Californie à une vingtaine de
minutes du lieu de résidence de Lo, a des amis qui ont affronté Lo en tennis
de table. Et grâce à eux, des informations sur le jeu de Lo ont pu être
communiquées à Ian, en Nouvelle-Ecosse.
    "Ca a été le moment le plus émouvant de toute ma carrière sportive", a
avoué Kent. "Mon but, c'est de me rendre aux Jeux paralympiques de Beijing. Et
comme vous pouvez le constater à la couleur de mes cheveux, il ne me reste pas
beaucoup d'années. C'est fantastique que j'aie gagné l'argent aujourd'hui."
    Kent a indiqué qu'il a eu de la difficulté à se ressaisir pour affronter
Leibovitz moins d'une demi-heure après le "match passionné" contre Lo.
    Quand même, Kent loue son entraîneur pour l'avoir aidé à décroché
l'argent.
    "Mon entraîneur - John Macpherson - me connaît depuis bien des années, et
il sait sur quels boutons appuyer", a déclaré Kent. "Sans John, je n'aurais
pas pu obtenir d'aussi bons résultats ici."
    Le médaillé d'or, Leibovitz, pourrait être reclassé dans une nouvelle
classe.
    "La pression est grande parce que la situation est très volatile. Le
joueur américain qui est actuellement classé numéro un (Leibovitz) en classe 8
n'est pas admissible dans cette catégorie (on procède à son reclassement dans
un autre classe). Il peut jouer dans cette classe pour ce tournoi-ci, mais les
résultats pourraient ne pas être pris en compte pour le classement mondial (en
classe 8)", a précisé Macpherson.
    Toujours en tennis de table, Masoud Mojtahed a vaincu l'Uruguayen Claudio
Horacio Diez 11-6, 11-2, 11-4, mais il s'est ensuite incliné devant
l'Américain Norman Bass en cinq manches 4-11, 12-10, 11-7, 4-11 et 5-11.
Mojtahed concourait dans la classe 7 chez les hommes.
    En classe 3, hommes, Barry Butler, d'Ottawa, ON, qui se relevait d'une
défaite subie hier, a dû céder la partie à l'Argentin Gonzalo Acosta 11-5,
5-11, 4-11 et 5-11. Dans la même classe, le Québécois Gérald Brûlé s'est
incliné devant l'Argentin Gabriel Copola 7-11, 7-11 et 6-11.
    Laurie Sokobwski, d'Ottawa, ON, a perdu en trois manches consécutives le
match qui l'opposait à la Brésilienne Sonia Oliveira en classe 5 chez les
femmes.
    Voici les résultats du Canada dans les autres sports :

    ATHLETISME

    En athlétisme, le Canada a raflé trois médailles d'or et une d'argent,
grâce à la coureuse en fauteuil roulant Jessica Matassa, de Windsor, ON, à
Kris Vriend, d'Edmonton, AB, et à Kyle Pettey, de Brampton, ON, qui ont gravi
la première marche du podium.
    Matassa a remporté l'or à l'épreuve féminine du 800 m en fauteuil roulant
avec un temps de 1:56.72, devant la Mexicaine Ariadne Hernandez Rodriguez, qui
a pris la deuxième place avec un temps de 2:03.31, et Evelyn Enciso Cervantes,
du Mexique également, qui est arrivée troisième, avec un temps de 2:11.78.
    "Au 800 m, j'ai été plus rapide que je ne l'avais jamais été sans
profiter du vide procuré par une coureuse me devançant. Je ne crois pas avoir
jamais marqué un temps inférieur à 1:59 par moi-même", a indiqué Matassa, qui
revient à la compétition après avoir été tenue à l'écart pendant toute la
saison 2006 en raison de chirurgies diverses.
    Pettey a remporté l'or au lancer du poids grâce à un lancer à 9.87 mètres
lors de son troisième essai sur six en classe F35 chez les hommes. Ce résultat
lui a permis de briser le record canadien qu'il avait lui-même établi
précédemment, à 9.23 mètres.
    "C'est la première fois que je gravis la première marche du podium à des
grands Jeux et que j'entends l'hymne national joué pour moi. Je suis monté sur
le podium à d'autres occasions, mais jamais pour l'or. Ca ravive ma confiance
en moi pour les Jeux paralympiques l'année prochaine, mais il me reste encore
bien du travail à faire", a-t-il confié.
    Vriend a raflé l'or en classe T36 au lancer du poids féminin grâce à un
meilleur lancer à 7,73 mètres.
    "C'est mon meilleur lancer des trois dernières années en compétition
internationale", a indiqué Vriend. "C'est ainsi, c'est bien."
    Robert Hughes, de Mississauga, ON, a pour sa part remporté l'argent au
lancer du poids, grâce à un lancer à 8,27 mètres dans la classe F33, hommes.
    A l'épreuve du 100 m féminin, en classe combinée, Stefanie Reid, de
Kingston, ON, a obtenu la quatrième place, et Andrea Holmes, de Vancouver, BC,
la cinquième.
    Barry Phelan, qui a terminé deuxième avec un temps de 12.71, s'est
qualifié pour la finale du 100 m dans la catégorie T38, jeudi. Toujours aux
prises avec des problèmes de tendon du jarret, Jonathan Dunkerley, d'Ottawa,
ON, ne s'est pas qualifié pour la finale du 200 m pour athlètes ayant une
déficience visuelle.

    FOOTBALL A SEPT

    L'équipe canadienne de football à sept a marqué plus de points que jamais
en compétition internationale en défaisant la Colombie par la marque 9-0.
Cette victoire donne à l'équipe un lassez-passer pour les Championnats
mondiaux CP-ISRA qui auront lieu en novembre au Brésil. Les huit meilleures
équipes de ces Mondiaux iront aux Jeux paralympiques d'été de Beijing en 2008.
    Cette victoire signifie aussi que l'équipe canadienne passe à l'étape
suivante des compétitions parapanaméricaines et qu'elle affronte jeudi la
meilleure équipe de la poule adverse, soit l'équipe du Brésil.
    Dustin Hodgson, de Vancouver, BC, et Scott Van-Den Boogaard, de
Vancouver, BC, ont réussi des tours du chapeau, tandis que Matthew Brown, de
Fraserville, ON, a marqué deux buts et Jeffrey Buckland, de Vancouver, BC, en
a marqué un.
    "Je crois que j'ai réussi le premier tour du chapeau du Canada en
football à sept", a déclaré Hodgson, qui a marqué trios buts au cours de la
première mi-temps. "Je ne me souviens pas de grand-chose au sujet de ces buts;
je sais seulement que le ballon est entré dans le filet."
    Van-Den Boogaard a pour sa part déclaré : "Trois buts, c'est trois buts.
La chance s'est présentée, et j'ai marqué trois buts."
    Son meilleur but a été son dernier - après un peu de passe-et-va avec
Hodgson, il a reçu une belle passe et il a botté dans le coin supérieur.
    "C'était une belle victoire, mais c'est derrière nous maintenant", a
déclaré Hodgson, ajoutant qu'il se détend et qu'il récupère le plus possible
avant la partie contre le Brésil.
    "Le vrai test, c'est demain", a commenté Van-Den Boogaard, qui a reçu un
carton jaune après 51 minutes de jeu.
    Les Canadiens ont mis de la pression sur leurs opposants dès le premier
coup de sifflet. Brown a marqué le premier but du Canada à cinq minutes du
début de la partie seulement, après une balle courte de Sefik Smajlovic depuis
un coin. Puis, Brown a percuté le ballon, qui a traversé la surface de
réparation et est entré dans le but.
    "Notre plan était de faire pression sur les Colombiens dès le départ pour
ne leur laisser aucune chance de se sentir en contrôle", a déclaré
l'entraîneur adjoint, Doug Lusk. "Avec une bonne avance au début de la
deuxième mi-temps, nous avons été capables de concentrer nos efforts sur la
possession du ballon et sur les aspects tactiques de notre jeu."

    NATATION

    Le Canada a amassé huit médailles d'or, cinq d'argent et deux de bronze
au cours de la troisième journée de compétition aux Jeux parapanaméricains.
    Valérie Grand'Maison, de Montréal, QC, a établi un nouveau record du
monde, en arrêtant le chrono à 4:36.51 au 400 m libre dans la catégorie S13.
Le record précédent était celui établi par une nageuse américaine lors des
Jeux paralympiques d'été de 1992 à Barcelone, à 4:37.62.
    "Je sentais moins de pression qu'au 100 m libre, qui est mon épreuve
record. Je n'avais rien à perdre (au 400 m libre). Ca m'a aidé beaucoup, parce
que j'avais moins de pression sur les épaules", a confié Grand'Maison. "Je
voulais juste faire une belle performance. J'ai eu du plaisir et je suis
vraiment très heureuse du résultat."
    Son entraîneur, Pierre Lamy, a indiqué qu'il s'agit aussi de permettre
aux nageurs de prendre de l'expérience en compétition internationale avant les
Jeux paralympiques de Beijing en 2008.
    A l'épreuve masculine du 100 m papillon, lors des préliminaires en classe
S11, Donovan Tildesley a établi un nouveau record canadien, avec un chrono de
1:10.52. Le record canadien précédent était de 1:10.62.
    "Ce matin, j'ai eu la meilleure course de la compétition jusqu'ici. J'ai
marqué mon meilleur temps personnel, sauf qu'il y a eu un petit problème.
Quand on arrive au mur en papillon, on doit toucher (le mur) et ne pas
utiliser les bras sous l'eau. J'ai effectué l'amorce d'un mouvement et ça a
soulevé des questions sur la possibilité de me disqualifier", a-t-il signalé.
"Je suis un nageur complètement aveugle, et je dois en conséquence compter sur
un guide ("tappeur") qui me touche à la tête pour me faire savoir que j'arrive
au mur."
    Pour se préparer à la course de la soirée, il s'est exercé à
l'entraînement à se faire toucher la tête à une plus grande distance du mur.
Mais il a indiqué que cette tactique - la distance était un peu trop grande -
lui a coûté une demi-seconde lors de la dernière course.
    En finale, il a eu un chrono de1:10.82, soit un temps assez bon pour lui
permettre de décrocher l'or.
    Les autres nageurs canadiens qui ont raflé l'or sont Darda Geiger, de
Sarnia, ON, au 100 m libre dans la catégorie S9 avec un temps de 1:06.37;
Anne Polinario, de Montréal, QC, au 100 m libre dans la catégorie S10 avec un
temps de 1:03.83; Drew Christensen, de New Westminster, BC, au 200 m quatre
nages individuel dans la catégorie S8 avec un temps de 2:43.71; Andrea Cole,
de London, ON, au 200 m quatre nages individuel dans la catégorie S8 avec un
temps de 3:12.13; et Kirby Cote, de Winnipeg, MB, au 100 m brasse dans la
catégorie S13 avec un temps de 1:20.39.
    La dernière médaille d'or est allée à l'équipe féminine du relais 4 x 100
quatre nages, composée de Stephanie Dixon (Victoria, BC), de Brittany Gray
(Barrie, ON), de Katarina Roxon (Stephenville-Kippens, NL) et de Cole.

    VOLLEY-BALL ASSIS

    Le Canada s'est incliné devant l'équipe numéro un, celle des Etats-Unis,
lors de ses débuts sur la scène internationale en volley-ball assis. Les
"Canucks" ont respecté leur plan de jeu pendant tout le match, mais
l'expérience des Américains leur a permis de défaire les Canadiens lors des
trois manches consécutives, 25-17, 25-19, 25-12.
    Le meneur de jeu pour le Canada a été Greg Stewart, 7'2", de Kamloops,
BC, qui a marqué 13 points sur huit coups mortels, exécuté trois blocs et deux
services gagnants. Larry Matthews, Chad Drummond et José Rebelo ont tous trois
ajouté quatre points pour le Canada, tandis que Brent Rasmussen a été le
meneur des Etats-Unis avec 10 points.
    "Le match était plus serré que ne l'indiquent les scores", a souligné
l'entraîneur chef/joueur José Rebelo. "Cette équipe nous respecte maintenant.
Nous avons eu une très bonne deuxième manche et nous sommes restés sur notre
lancée jusqu'à la fin, mais l'expérience a fait la différence. Nous allons
maintenant affronter le Brésil, une équipe que nous avons rencontrée à deux
reprises lors de matchs exhibition. Nous avons le sentiment que les progrès
que nous avons faits et la confiance que nous avons bâtie ici en peu de temps
nous permet d'envisager avec optimisme le match de demain."
    En dépit de son maque d'expérience internationale en jeu assis, l'équipe
canadienne s'est rendue au Brésil en espérant remporter une médaille, ainsi
qu'un laissez-passer pour les Jeux paralympiques de Beijing en 2008. Plusieurs
membres de l'équipe canadienne font aussi partie de l'équipe nationale du
Canada en volley-ball debout.
    L'équipe canadienne de volley-ball assis a participé à plusieurs matchs
exhibition pour se préparer à son match inaugural contre les Etats-Unis et
contre les autres équipes qu'elle doit affronter.

    BASKET-BALL EN FAUTEUIL ROULANT - HOMMES

    Soutenue par son capitaine Dave Durepos, l'équipe canadienne a défait le
Brésil par la marque 73-41 à l'épreuve masculine de basket-ball en fauteuil
roulant. Devant un imposant public local, Durepos a entamé la partie en
marquant trois points, ce qui a aidé le Canada à obtenir une avance de 9-0 dès
le départ.
    Le Canada a suivi son plan et maintenu une défense serrée, en empêchant
les Brésiliens de marquer plus de quatre points au cours du premier quart. A
la mi-temps, le score était de 37-12 en faveur des Canadiens. L'équipe du
Canada a continué de mettre de la pression sur l'équipe du Brésil, et provoqué
de nombreuses pertes du ballon qui lui ont permis de marquer 19 autres points.
    L'entraîneur chef Paul Bowes a essayé différentes alignements, ce qui a
contribué à un élargissement de l'écart.
    Le joueur Brandon Wagner, qui en est à sa première année, a vu du jeu
solide et marqué son premier panier en compétition internationale grâce à un
bon lancer du coude.
    "Ca se résume à ça", a déclaré l'entraîneur Bowes. "Nous avons bien joué
et nous avons été acclamés par les partisans et par l'équipe adverse, parce
que nous avons de la classe et nous sommes professionnels au jeu comme en
dehors du jeu."
    Les meilleurs marqueurs ont été Durepos avec 21 points, Patrick Anderson,
de Fergus, ON, avec 20 points, et Adam Lancia, de Toronto, ON, avec 9 points.
    Le Canada, qui a pris la tête de la poule A, affrontera jeudi soir, à
18 h (heure locale) l'équipe qui est la dernière au classement de la poule B,
à l'aréna omnisport de Rio.

    BASKET-BALL EN FAUTEUIL ROULANT - FEMMES

    Le Canada a défait le Mexique par la marque 54-31, se remettant sur pied
après sa défaite de mardi devant les Etats-Unis.
    Le Canada est arrivé en force et avait une bonne avance à la fin de la
première mi-temps, ce qui a permis à l'équipe de donner du fil à retordre à
ses adversaires moins expérimentées.
    "C'est un jeu physique", a déclaré Elaine Allard. "Nous avons bien joué
en défensive et nous avons gardé notre intensité pendant toute la partie."
    Toujours en ronde préliminaire, le Canada affrontera l'Argentine jeudi et
El Salvador vendredi. Si l'équipe gagne ces deux parties, le Canada passera
tout de suite à la finale.
    Les meilleurs marqueuses ont été Sabrina Pettinicchi, de Montréal, QC,
avec 10 points, et Katie Harnock, d'Elmira, ON, avec 11 points.




Renseignements :

Renseignements: Norma Reveler, Coordonnatrice principale,
Communications,  Cellulaire: (011) 5521 8883 4857, Bureau: (011) 5521 2007
9759 (pas d'heures de bureau fixes), norma@paralympic.ca

Profil de l'entreprise

Comité paralympique canadien (CPC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.