Enquête de Greenpeace sur la chaîne de destruction et de consommation de la forêt boréale - Greenpeace presse les marchés internationaux de protéger la forêt québécoise



    Montréal, le 20 août /CNW Telbec/ - Une enquête de Greenpeace révèle
l'identité de plus de 35 grandes compagnies canadiennes, américaines et
européennes qui encouragent la destruction de la forêt boréale du Québec et de
l'Ontario afin de fabriquer des produits de consommation courante.
    Wal-Mart, BestBuy, Rona, Sears, Toys ``R`` Us, Coles/Indigo, Harlequin
Books, Time inc., Penguin Books US, Waz Essen et Office Max font entre autres
partie des entreprises qui achètent du bois ou de la pâte à papier à des
compagnies ayant de mauvaises pratiques forestières telles
qu'Abitibi-Consolidated, Bowater, Kruger, ou encore SFK Pâte, une importante
papetière. Livres, revues, dépliants publicitaires, journaux et bois d'oeuvre
sont donc fabriqués à partir d'arbres coupés dans les dernières zones de
forêts intactes du Québec et de l'Ontario, affirme Greenpeace dans ce rapport
intitulé Destruction en chaîne : Rapport sur les principaux responsables du
pillage de la forêt boréale.
    Les résultats de cette enquête approfondie sont présentés ce matin, à
Montréal, à la presse nationale et internationale. "Aujourd'hui, nous
identifions publiquement les clients des compagnies forestières
récalcitrantes", affirme Mélissa Filion, responsable de la campagne Forêt
boréale de Greenpeace. "Ces compagnies forestières et leurs clients conduisent
à la destruction des derniers massifs intacts de la forêt boréale du Québec et
de l'Ontario, l'une des dernières forêts anciennes du monde". Greenpeace
rappelle qu'à ce jour que moins de 15 % de la forêt boréale du Québec demeure
intacte.
    Grâce à ce rapport, Greenpeace presse les marchés internationaux à agir
en faveur de la protection de la forêt boréale. L'accent doit particulièrement
être mis sur la forêt boréale du Québec et de l'Ontario où, respectivement,
moins de 5 % et 9 % de la forêt est protégée contre le développement
industriel. Greenpeace demande donc à Abitibi-Consolidated, Bowater, Kruger de
collaborer à mettre en réserve des territoires de haute valeur de
conservation. Les gouvernements du Québec et de l'Ontario sont également
passablement écorchés pour avoir manqué à leurs devoirs de gérer la forêt dans
l'intérêt public.
    On y apprend également que plus de 68 % des territoires sous droits de
coupe de ces compagnies forestières sont coupés ou fragmentés - une superficie
équivalant à 200 000 km2, soit 545 fois la superficie de Montréal et trois
fois et demie la taille de la Nouvelle- Ecosse. Enfin, Greenpeace s'en prend
également aux très durs et interminables conflits entre les Premières nations
et ces compagnies forestières.
    Plus de 41,9 milliards de $ de produits forestiers sont exportés chaque
année, la majeure partie provenant des pratiques destructrices de ces
compagnies dans la forêt boréale du Québec et de l'Ontario. "Nous demandons
aux clients commerciaux de ces quatre compagnies de suspendre temporairement
leurs contrats faramineux, le temps que ces entreprises récalcitrantes
prennent des mesures concrètes sur le terrain pour protéger la forêt", ajoute
Mélissa Filion. "Nous appelons les marchés internationaux à tout faire pour
contribuer à changer la situation au Québec et en Ontario".
    La publication de ce rapport survient près de trois semaines après que
trois activistes de Greenpeace aient suspendu une bannière géante sur
l'édifice abritant le siège social d'Abitibi-Consolidated à Montréal. La forêt
boréale s'étend sur toute la surface nordique du Canada, de Terre-Neuve
jusqu'au Yukon. Elle représente le quart des dernières zones de forêts
anciennes du monde et emmagasine 47,5 milliards de tonnes de carbone.

    Le rapport de Greenpeace peut être consulté à l'adresse suivante :
www.greenpeace.org/canada/fr

    Des photographies et images vidéo haute résolution sont disponibles sur
demande.




Renseignements :

Renseignements: Jocelyn Desjardins, Communication/relations publiques,
Greenpeace, (514) 212-5749; Mélissa Filion, Campagne Forêt boréale,
Greenpeace, (514)581-8216

Profil de l'entreprise

Greenpeace

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.