Colloque international de la gestion de l'eau douce - bassin St-Laurent et des Grands Lacs - du 13 au 15 septembre à Sorel-Tracy



    "Un événement ECO-RESPONSABLE"

    MONTREAL, le 29 août /CNW Telbec/ - L'eau douce est-elle en crise au
Québec ? Un colloque international sur la gestion de l'eau douce du bassin
St-Laurent et des Grands Lacs, le plus important bassin d'eau douce au monde,
se tiendra à Sorel-Tracy du 13 au 15 septembre prochain. Madame Line
Beauchamp, ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs,
participera à cette importante rencontre.
    Les problèmes de gestion de l'eau douce du bassin du Saint-Laurent et des
Grands Lacs sont d'une grande actualité. La quantité et la qualité de l'eau
que déversent les Grands Lacs et les affluents de cet immense bassin dans le
fleuve préoccupent au plus haut point les gestionnaires de l'eau. L'objectif
de ce colloque est de réunir les principaux décideurs élus et non élus,
scientifiques et gestionnaires de l'eau douce (incluant les organismes de
bassin versant) en provenance du Québec, de l'Ontario, des états américains,
de l'Europe et du Brésil. Ce colloque s'inscrit par ailleurs dans un esprit de
partage de connaissances et d'expériences avec des bassins internationaux
pratiquant la gestion intégrée de l'eau par bassin versant depuis des
décennies, et qui ont réussi à combattre plusieurs problématiques de l'eau
ayant des effets directs sur les usages, tels que : les prises d'eau potable,
la navigation, la vie aquatique, le rejet d'eaux usées, la pollution agricole,
la dégradation de l'eau souterraine, les cyanobactéries ou algues bleu-vert,
la dégradation des habitats, etc.
    Ces enjeux doivent faire prendre conscience à tous les acteurs
responsables de la nécessité de partager des connaissances concernant les
problèmes et les solutions pour être en mesure de soumettre un plan d'action
tangible.

    Mais qu'est-ce qu'un bassin versant ?

    Un bassin versant est le territoire qui canalise les cours d'eau
(ruisseaux, lacs, marais) vers une rivière principale tel un immense
entonnoir. Puisque l'eau s'écoule par gravité, la frontière du bassin versant
est formée par la ligne reliant les plus hauts sommets des montagnes
avoisinantes, qu'on nomme la ligne de partage des eaux. Ainsi, les
précipitations tombant à l'intérieur du bassin versant s'écoulent vers la
rivière principale alors que celles qui tombent de l'autre côté de cette ligne
alimentent le bassin voisin.
    L'un des axes privilégiés de la Politique de l'eau du Québec est la
gestion par bassin versant. Il y a 33 bassins versants reconnus au Québec
depuis l'annonce de la Politique de l'eau en 2002. Ce sont des organismes sans
but lucratif qui travaillent en concertation pour la revalorisation de leur
bassin. Ils ont le mandat d'élaborer un plan directeur de leur propre bassin,
en consultant la population et en sollicitant l'expertise locale afin de
rendre un portrait de l'état actuel de la ressource et de soumettre un plan
d'action.
    La gestion intégrée de l'eau par bassin versant est un mode de gestion
qui tient compte de l'ensemble des activités de tous les acteurs qui ont un
impact sur la ressource eau à l'intérieur du territoire naturel d'écoulement
des eaux. Ce mode de gestion permet de considérer la capacité du bassin
versant à supporter les usages et d'obtenir ainsi une vision globale afin de
préserver la ressource pour les générations futures.
    C'est pourquoi de nombreux invités internationaux, spécialistes de la
gestion intégrée de l'eau par bassin versant, profiteront de ce colloque pour
illustrer leurs propos par des exemples concrets sur leur territoire
respectif.

    Appel à tous les acteurs responsables

    Le colloque souhaite résonner au-delà du cercle des initiés, et par
conséquent, il devra faire écho à l'inquiétude des citoyens responsables.
Comprendre la précarité de la ressource eau est déjà un pas pour stopper sa
dégradation. Ce colloque se tient alors que jamais dans l'histoire du Québec,
autant d'étendues d'eau douce n'auront été déclarées impropres à la
consommation.
    C'est le citoyen qui doit être à la base de la solution. La tribune du
colloque devra faire l'unanimité sur l'urgence d'agir en amont des problèmes
en interpellant tous les acteurs du drame, bassin par bassin. On sait tous
qu'il n'y a personne de parfaitement innocent dans cette histoire d'eau sale.
A des degrés divers, nous y avons tous contribué par notre convoitise du
territoire et de sa fragmentation en une multitude de propriétés
individuelles, industrielles, agricoles, commerciales et immobilières.
    Il est de notre responsabilité à tous de veiller à ce qu'un procédé de
gestion durable de l'eau douce soit imposé : la gestion intégrée de l'eau par
bassin versant. Il est urgent que le Québec rattrape son retard.

    Ce colloque sera présidé par Monsieur Marcel Robert, maire de la ville de
Sorel-Tracy, appuyé par la CRE Montérégie Est (Conférence régionale des élus)
et organisé par le Comité de concertation et de valorisation du bassin de la
rivière Richelieu (COVABAR).

    Nos partenaires :

    QIT-Fer et Titane inc.
    Walter & Duncan Gordon Foundation
    CRE Montérégie Est (Conférence régionale des élus)




Renseignements :

Renseignements: Marie-Claude Lavoie, (514) 233-5524; Jocelyne Pigeon,
(450) 467-5671

Profil de l'entreprise

COVABAR

Renseignements sur cet organisme

COLLOQUE INTERNATIONAL DE LA GESTION DE L'EAU DOUCE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.