Cimetière Notre-Dame-des-Neiges - Rencontre décevante entre les représentants des familles des défunts et la présidente de la CSN



    MONTREAL, le 20 août /CNW Telbec/ - Les représentants de l'Association
pour la défense des droits des défunts et des familles (ADDDF) du Cimetière
Notre-Dame-des-Neiges, ont rencontré la présidente de la CSN, Claudette
Carbonneau, hier matin pour faire le point sur le conflit de travail et
demander la suspension immédiate du mandat de grève à titre geste concret et
humanitaire afin de favoriser la levée du lock-out décrété par la Fabrique le
16 mai dernier. L'ADDDF remercie la CSN d'avoir cordialement accepté de les
rencontrer et de s'être engagée à les tenir informés lors d'une nouvelle
rencontre qui est prévue lundi le 27 août prochain. Toutefois, l'Association
continue de croire que la CSN n'a pas encore accompli son devoir moral envers
les 650 familles qui continuent de souffrir en silence. A cet effet, L'ADDDF
est clairement insatisfaite des résultats de la rencontre considérant
l'absence d'engagement concret de la CSN afin de suspendre le mandat de grève
afin de favoriser une reprise rapide des inhumations. En effet, comme il
s'agit d'un mandat de grève symbolique, parce-que décrétée à la suite du
lock-out de la Fabrique, L'ADDDF ne comprend toujours pas pourquoi la CSN
refuse de suspendre temporairement son mandat afin que les opérations du
Cimetière puissent reprendre immédiatement. L'Association n'a pas l'intention
de prendre partie dans le conflit, mais juge toutefois que la position
actuelle de la CSN fait clairement obstruction aux droits des familles et
constitue un obstacle majeur à la reprise des inhumations. Cette position est
inacceptable et ce doit d'être dénoncée. Continuer d'agir de la sorte pourrait
transformer la CSN en complice après le fait d'une injustice initiée par la
Fabrique à l'égard des familles survivantes. L'ADDDF rappelle au syndicat que
la raison d'être de la Centrale est de corriger et prévenir les injustices
sociales, non pas d'y contribuer. Par conséquent, il relève du devoir moral de
la CSN d'agir en ce sens. Tout comme pour le Cardinal Turcotte, l'ADDDF
sollicite une fois de plus la présidente de la CSN à faire une déclaration
d'intention visant à encourager ses membres à suspendre temporairement le
mandat de grève pour des raisons humanitaires.
    Un point de presse est organisé aujourd'hui, lundi le 20 août à 11:30 h
devant l'entrée Camillien-Houde du cimetière (face au lac des castors, sur le
Mont-Royal) afin de préciser la position actuelle de l'ADDDF et faire
connaître les actions que l'Association entend prendre.




Renseignements :

Renseignements: (514) 795-0123; Debora De Thomasis, présidente de
l'ADDDF, cell: (514) 512-9177; Paul Caghassi, cell: (514) 984-2844

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION POUR LA DEFENSE DES DROITS DES DEFUNTS ET DES FAMILLES DU CIMETIERE NOTRE-DAME-DES-NEIGES (ADDDF)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.