Centre d'essais en vol de Pratt & Whitney à Saint-Hubert - "LE FEDERAL DOIT BOUGER ET QUEBEC AUSSI" - Camil Bouchard



    QUEBEC, le 17 août /CNW Telbec/ - Le député de Vachon, Camil Bouchard,
s'est indigné d'apprendre que le centre d'essais en vol de Pratt & Whitney
pourrait échapper à l'aéroport de Saint-Hubert, voire même quitter le Québec,
affaiblissant ainsi le tissu économique de la Rive-Sud de Montréal dont
l'aéronautique est un pôle de développement majeur.
    "Le gouvernement fédéral tergiverse depuis dès mois dans ce dossier. Les
ministres ne font que se renvoyer la balle, ignorant totalement l'urgence
qu'il y a à soutenir et à renforcer cet espace de développement économique sur
la Rive-Sud. Pendant ce temps, le ministre québécois du Développement
économique, Raymond Bachand, se complaît dans une attitude de passivité
incompréhensible, a dénoncé Camil Bouchard. Jusqu'à ce jour, je me suis
abstenu d'intervenir publiquement, par crainte que l'on me taxe de politiser
le dossier et en espérant que le ministre Bachand s'entende avec ses
homologues fédéraux. Manifestement, la patience et la discrétion ne semblent
pas influencer outre mesure nos décideurs", a poursuivi le député.
    M. Bouchard s'est dit attristé du fait que la direction d'Aéroport de
Montréal (ADM) s'en prenne à celle de Développement Aéroport Saint-Hubert de
Longueuil (DASH-L) dans ses demandes de subventions pour améliorer sa capacité
à recevoir de plus gros porteurs, permettant ainsi à Pratt & Whitney de
concentrer ses essais en vol près de ses installations de production. "Ces
chicanes contreproductives entre partenaires québécois sont le produit d'un
laisser-aller de la part du gouvernement Charest, incapable de développer une
vision intégrée de l'industrie aéronautique au Québec", a soutenu M. Bouchard.
Ce dernier plaide pour la reconnaissance de trois pôles de développement
aéronautique au Québec : le développement aéroportuaire touristique et de
transport de passagers à Dorval, celui du transport des marchandises et du
cargo à Mirabel, et celui de l'innovation technologique à Saint-Hubert.
    "Saint-Hubert est déjà dotée d'une école aérotechnique sur les terrains
de l'aéroport, Pratt & Whitney y détient des installations d'entretien très
importantes et son usine de fabrication de moteurs est à proximité. Cela fait
de la Rive-Sud un pôle de développement technologique déjà viable dans le
domaine de l'aéronautique. Pourquoi ne pas le renforcer plutôt que de
favoriser une rivalité inefficace?", se demande le député.
    Camil Bouchard entend désormais intervenir directement auprès du ministre
Raymond Bachand afin qu'il augmente la pression sur Ottawa pour qu'il fasse sa
part et que le gouvernement du Québec débloque les 18 millions $ requis pour
régler ce dossier. "Il en va de la qualité de vie de plusieurs dizaines de nos
familles et du développement économique de la Rive-Sud", a-t-il conclu.
    -%SU: TAX
    -%RE: 68




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.