Avis aux médias - Conférence nationale sur la santé et la sécurité de
l'Alliance de la Fonction publique du Canada

MONTRÉAL, le 18 nov. /CNW Telbec/ - Les membres de l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) tiendront leur Conférence nationale sur la santé et la sécurité à Montréal, du 20 au 22 novembre 2009. Sous le thème "ALLIANCES AU TRAVAIL POUR UN ENVIRONNEMENT SAIN" - RÉGLEMENTER - MOBILISER - APPLIQUER, les participantes et participants examineront la situation actuelle en matière d'application des lois en santé et sécurité et élaboreront des stratégies visant à mieux protéger les travailleuses et les travailleurs.

    
                                   Détails

    ACTIVITÉ :     Conférence nationale sur la santé et la sécurité de l'AFPC

    ENDROIT :      Hôtel Sheraton, Montréal (Québec)

    DATE :         Du 20 au 22 novembre 2009

    PERSONNES INVITÉES :

                   SHEILA WATT-CLOUTIER, candidate au prix Nobel de la paix,
                   Officière de l'Ordre du Canada, ancienne présidente
                   internationale du Conseil circumpolaire inuit (CCI).
                   Le samedi 21 novembre, de 8 h 30 à 10 h 15.*

                   KATHERINE LIPPEL, professeure de droit à la Faculté de
                   droit de l'Université d'Ottawa et professeure associée à
                   la Faculté de science politique et de droit de
                   l'Université du Québec à Montréal.
                   Le vendredi 20 novembre, de 10 h 15 à 12 h.*

                   GARY NAMIE, psychologue social et directeur du Workplace
                   Bullying & Trauma Institute.
                   Le vendredi 20 novembre, de 10 h 15 à 12 h.*

                   CLAYTON THOMAS MUELLER, militant pour les droits des
                   Autochtones et la justice environnementale.
                   Le samedi 21 novembre, de 8 h 30 à 10 h 15.*

                  GILLES LAPOINTE, médecin conférencier spécialiste du
                  stress. Le dimanche 22 novembre, de 10 h 45 à 11 h 45.*

    * Le document ci-joint contient une courte biographie.


    Attachement :

    "Avis aux médias - Conférence nationale sur la santé et la sécurité de
l'Alliance de la Fonction publique du Canada"

              "Alliances au travail pour un environnement sain"

                   - Réglementer - Mobiliser - Appliquer -

                         OBJECTIFS DE LA CONFÉRENCE

    -   Examiner la situation actuelle en matière d'application des lois en
        santé et sécurité et élaborer des stratégies visant à mieux protéger
        les travailleuses et les travailleurs.
    -   Accroître la capacité, les connaissances et l'efficacité de
        l'ensemble des militantes et militants de l'AFPC qui siègent aux
        différents comités de santé et sécurité afin de mobiliser davantage
        les membres au sujet des enjeux en milieu de travail.
    -   Accroître la participation des militantes et militants en santé,
        sécurité et environnement à la campagne "Pensez public" et s'associer
        à des coalitions qui sont vouées à la défense et à l'avancement de
        nos droits.
    -   Mieux cerner la notion de harcèlement et discuter de ce qui fait du
        harcèlement une question de santé et sécurité; proposer des mesures
        de prévention bien précises et des moyens que peuvent prendre les
        syndicats pour traiter de la question du harcèlement au travail et le
        prévenir.
    -   Dégager des liens entre "l'environnement" et la santé et sécurité et
        proposer des mesures que les sections locales et les militantes et
        militants en santé et sécurité peuvent prendre au sujet de
        l'environnement dans leurs milieux de travail et leurs collectivités.


                       BIOGRAPHIES DES CONFÉRENCIÈRES
                               ET CONFÉRENCIERS
    

SHEILA WATT-CLOUTIER

Candidate au prix Nobel de la paix, Sheila Watt-Cloutier est une voix puissante dans la défense de l'environnement et une gardienne des droits humains des Inuits de l'Arctique - le nouveau point zéro du changement climatique mondial. "Cette réalité, nous la vivons déjà, a déclaré Watt-Cloutier au sujet du réchauffement du Nord. Ce n'est pas de l'anticipation. Ça se passe au moment présent".

Officière de l'Ordre du Canada, Sheila Watt-Cloutier est la championne des initiatives pour contrer le changement climatique, et son influence se fait sentir parmi les groupes préconisant le développement social et chez les leaders politiques partout dans le monde. Cette résidante du Nunavut est la porte-parole politique des Inuits, qui subissent le contrecoup du changement climatique d'une manière plus directe et plus tragique que la plupart des gens. Le mode de vie des Inuits est en jeu. Elle a déjà déclaré : "Nous agissons comme un système d'alerte avancée pour la Terre entière."

De 1998 à 2006, Watt-Cloutier a été la présidente internationale du Conseil circumpolaire inuit, qui représente plus de 150 000 Inuits du Canada, des États-Unis, du Groenland et de Russie. Les négociations qu'elle a dirigées à ce titre ont mené à un traité international (la Convention de Stockholm) interdisant les polluants organiques persistants, qui contaminent la chaîne alimentaire arctique. La signature de ce document historique lui a valu le premier Global Environmental Award, décerné par la World Association of Non-Governmental Organizations. En plus de ses travaux connexes à l'environnement, elle a été secrétaire générale de la Société Makivik, qui a géré les fonds prévus à la Convention de la Baie James et du Nord québécois, signée en 1975.

Sheila Watt-Cloutier a reçu des Nations Unies le Lifetime Achievement Award for Human Development et le prix Champion de la Terre. Elle a aussi reçu le Global Green USA Award for International Environmental Leadership, le prix Hommage de l'organisation des Prix canadiens de l'environnement, la première médaille pour la nordicité décernée par la gouverneure générale du Canada, de même que l'Aboriginal Achievement Award for Environment, sans compter le prix Sophie (déjà décerné notamment à Wangari Maathai, prix Nobel de la paix) et le prix Rachel Carson. En 2007, Watt-Cloutier a été candidate au prix Nobel de la paix pour ses travaux sur le changement climatique dans le Nord.

PROF. KATHERINE LIPPEL

Me Katherine Lippel est professeure de droit à la Faculté de droit (Section de droit civil) de l'Université d'Ottawa et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de la santé et de la sécurité du travail, http://www.droitcivil.uottawa.ca/chaireendroitsst Elle est aussi professeure associée à la Faculté de science politique et de droit de l'Université du Québec à Montréal et membre du Barreau du Québec.

Me Lippel se spécialise dans les questions juridiques liées à la santé et à la sécurité au travail et les indemnisations des accidentés du travail; elle est l'auteure de plusieurs articles et livres dans ce domaine. Ses domaines de recherche comprennent : le travail et la santé mentale, les répercussions des régimes d'indemnisation sur la santé, les politiques, l'emploi précaire et la santé au travail, les liens entre le droit et la médecine dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail, les femmes et la santé au travail et les questions de réglementation en matière de santé et de sécurité au travail. En 2005, elle a reçu un prix d'excellence académique de l'Association canadienne des professeurs de droit (ACPD), prix qui est remis annuellement à un professeur de droit au Canada pour son excellence en matière d'enseignement et de recherche.

CLAYTON THOMAS MUELLER

Clayton Thomas-Muller, de la nation crie Mathias Colomb - aussi appelée Pukatawagan - du nord du Manitoba, milite pour les droits des Autochtones et la justice environnementale. Enraciné dans le centre-ville de Winnipeg (Manitoba), Clayton a commencé à travailler comme organisateur communautaire auprès des jeunes Autochtones. Il compte de nombreuses réalisations en tant que leader des jeunes de la communauté autochtone. Au fil des années, son travail l'a mené sur les cinq continents de notre mère la Terre. Clayton s'est battu en première ligne pour empêcher la société industrielle de s'approprier les terres autochtones afin d'en exploiter les ressources et de s'y débarrasser de ses déchets toxiques. À partir d'Ottawa (Ontario), Clayton participe à de nombreux projets favorisant la formation d'un mouvement inclusif pour la justice énergétique et climatique. Il est le président du conseil du Collective Heritage Institute, qui tient chaque année la conférence Bioneers à Marin, en Californie.

Reconnu par Utne Magazine comme l'un des 30 militants de moins de 30 ans les plus notoires des États-Unis, Clayton a organisé la campagne d'opposition à l'exploitation des sables bitumineux pour l'Indigenous Environmental Network. Partout au Canada, en Alaska et dans les 48 États continentaux des États-Unis, il lutte avec les collectivités autochtones locales contre l'expansion de l'infrastructure de pipelines, de raffineries et d'extraction associée aux sables bitumineux, le projet de développement industriel le plus important et le plus destructeur de l'histoire de l'humanité. Clayton est un poète de talent et un rappeur doué. Heureux en ménage, il est le fier papa de deux garçons.

DRE GARY NAMIE

Workplace Bullying & Trauma Institute

Gary Namie, docteur en psychologie sociale et ancien professeur de psychologie et d'administration, et son épouse ont importé l'expression anglaise workplace bullying (intimidation au travail) aux États-Unis il y a 12 ans. En tant que directeur de l'organisme sans but lucratif Workplace Bullying & Trauma Institute, il a offert plus de 800 entrevues aux médias, y compris CBC Radio, Global TV, Macleans, Globe and Mail, Toronto Star et Vancouver Sun. Il est coauteur du livre Bullly At Work. Il a réalisé le premier sondage scientifique aux É.-U. et créé 8 sites Web sur le sujet. Il a aussi agi à titre de témoin expert, notamment dans une cause en arbitrage du SCFP à Saskatoon. Enfin, il ne se contente pas de dénoncer le problème, il rédige des politiques contre l'intimidation au travail pour d'importants employeurs, surtout au Canada, ce qu'il précise fièrement.

GILLES LAPOINTE

Médecin, conférencier, animateur et auteur

La santé, c'est la vie! Autant va la santé, autant va le succès, la pensée positive, la motivation, le travail, la vie personnelle... Elle est la bougie d'allumage, le moteur de tout ce que nous entreprenons.

Nous menons une vie trépidante, nous recherchons le bonheur et le succès. Mais à quel prix? La santé ne s'achète pas, et nous ne pouvons pas la trouver "hors de nous". En fait, elle relève plus d'un état d'esprit que de la médecine douce ou institutionnelle.

Pourquoi tant de gens fatigués? Où est notre qualité de vie? Le stress est en grande partie responsable de nos maux. Les salles d'attente des médecins sont d'ailleurs remplies d'individus malades de peur, malades de frustration.

Les diplômes ou les biens matériels ne nous mettent pas à l'abri du stress. Nous blâmons souvent la société, le travail et notre entourage quand, en réalité, nous portons en chacun de nous la responsabilité de notre stress. Il faut donc mieux nous connaître, découvrir les éléments auxquels nous sommes vulnérables, comprendre leurs effets sur notre santé mentale et physique. Nous disposerons ainsi d'outils pour mieux goûter l'Essentiel : la vie.

Gradué de la Faculté de médecine de l'Université Laval en 1974, Dr Gilles Lapointe est membre de l'Ordre des médecins du Québec. Ses talents de communicateur et de vulgarisateur en ont fait une figure connue des médias : animateur de l'émission Gilles Lapointe, m.d. sur le réseau TVA (1989 à 1992); co-animateur du Téléthon Enfant-Soleil (1990 à 1995); chroniqueur pour la revue 7 jours (1989 à 1992) et le journal Le Soleil (1990-1996).

Dr Lapointe est praticien général et clinicien, membre du corps médical de l'Hôpital Laval et membre du Collège de médecine du sport américain. C'est à travers ses conférences au Canada, aux États-Unis et même en Europe que, depuis 1982, il vise à faire prendre conscience que la santé, c'est la vie.

SOURCE AFPC

Renseignements : Renseignements: Alain Cossette, Communications AFPC, (613) 293-9210


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.