AURIZON ANNONCE SES RÉSULTATS DE PRODUCTION DE 2010 ET SES PLANS POUR 2011

ARZ à la Bourse de Toronto
AZK à l'Amex de la Bourse de New York
Enregistrement aux États-Unis : (dossier 001-31893)
Communiqué n1-2011

VANCOUVER, le 11 janv. /CNW/ - Mines Aurizon ltée (ARZ à la Bourse de Toronto; AZK à l'Amex de la Bourse de New York) annonce ses résultats de production aurifère de 2010 et ses prévisions de production pour 2011, ainsi que ses budgets d'immobilisations et d'exploration.

Faits saillants :
  • Production aurifère de 141 000 onces en 2010.

  • En 2011, augmentation de la production aurifère à 165 000 - 170 000 onces.

  • Dépenses de 51,1 M$ à Casa Berardi engagées dans l'approfondissement du puits, le matériel, l'infrastructure et l'investissement de maintien.

  • Dépenses d'exploration de 13,4 M$ à Casa Berardi comprenant 115 000 m de forage.

  • Dépenses de 5,4 M$ à Joanna pour des essais métallurgiques et l'achèvement des études de faisabilité et connexes finales.

  • Programme de forage d'exploration de 26 000 m sur le gisement Heva à Joanna au coût de 3,7 M$.

  • Dépenses d'exploration de 21,2 M$ dans les autres propriétés d'Aurizon dont 92 000 m de forage.

« Après une année de transition à Casa Berardi, nous espérons accroître la production aurifère en 2011 », a déclaré David Hall, président et chef de la direction. « Nous investissons beaucoup dans l'infrastructure à Casa Berardi afin de mettre en valeur les niveaux inférieurs de la mine Ouest et d'obtenir un profil de production solide dans le futur. Par ailleurs, nous allons investir environ 39 M$ pour explorer activement huit propriétés et créer davantage de valeur pour nos actionnaires. »

Production aurifère de 2010

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010, la production aurifère de la mine Cada Berardi, propriété exclusive d'Aurizon, a atteint un total de 141 116 onces provenant du traitement de 722 745 tonnes de minerai d'une teneur aurifère moyenne de 6,8 g/t. Le taux de récupération moyen pour l'année a été de 89,8 %. La production aurifère s'est inscrite dans les prévisions de la Société pour 2010, soit entre 140 000 et 145 000 onces, et on s'attend à ce que le total des coûts décaissés par once soit de l'ordre de celui prévu par la société, soit 535 $ US par once pour 2010.

Production aurifère du quatrième trimestre 2010

Au cours du quatrième trimestre 2010, 191 697 tonnes titrant en moyenne 6,9 g/t d'or ont été traitées. Les taux de récupération métallurgique de 88,6 % ont entraîné une production aurifère de 37 496 onces pour le trimestre.

Prévisions de production aurifère pour 2011

La Société estime que Casa Berardi produira de 165 000 à 170 000 onces d'or en 2011 et que la teneur aurifère moyenne sera de 8,0 g/t. La quantité moyenne de minerai traité est estimée à 1 965 t/j, comme en 2010. L'augmentation de la production aurifère prévue en 2011 s'explique par un retour des teneurs aurifères moyennes à la teneur moyenne du minerai de réserve souterraine de la mine après une année de séquences minières avec un minerai de faible teneur. Environ 44 % de la production proviendra de la zone 113, 39 % de la zone Lower Inter, et les 17 % restants de zones plus petites et du minerai des travaux de mise en valeur.

Dans l'hypothèse d'une parité entre le dollar canadien et le dollar américain, le total des coûts décaissés par once pour l'exercice est estimé à environ 495 $ US en 2011. Les frais d'exploitation minière, de traitement et d'administration devraient atteindre une moyenne de 117 $ la tonne, en hausse d'environ 7 % par rapport aux frais prévus en 2010 en raison des quantités réduites de minerai des travaux de mise en valeur, des chantiers d'abattage plus petits et des distances de transport plus longues.

Les prévisions de production et l'estimation des frais d'exploitation pour 2011 sont fondées sur les paramètres clés suivants :

  • Teneur du minerai de 8 g/t
  • Traitement de 1 965 tonnes de minerai par jour
  • Taux de récupération du concentrateur de 92 %
  • Parité entre le dollar canadien et le dollar américain
  • Frais d'exploitation de 117 $ par tonne

Puisqu'on s'attend à voir fluctuer les résultats d'exploitation trimestriels pendant l'exercice, ils ne reflèteront pas nécessairement ces moyennes calculées sur tout l'exercice.

Mine d'or Casa Berardi - Québec

Pour 2011, le montant total des dépenses en immobilisations à Casa Berardi est estimé à 51,1 M$, dont environ 50 % comprennent des dépenses qui permettront d'accéder à la partie inférieure de la zone 113 ainsi qu'à la minéralisation aurifère découverte récemment en profondeur dans les zones 118 et 123, à l'est du puits de production de la mine Ouest. Ces dépenses se décomposent comme suit :

Dépenses en immobilisations Budget 2011
Investissement de maintien 21,8 M$
Approfondissement du puits 13,6 M$
Matériel d'exploitation 8,3 M$
Infrastructure minière et bassin de réception des résidus 7,4 M$
Total 51,1 M$

À Casa Berardi, les investissements de maintien prévus au budget devraient être de 21,8 M$ et comprendront la mise en valeur des parties supérieure et inférieure de la zone 113 ainsi que l'aménagement de l'accès aux zones 118 et 123 à partir du niveau 810 m jusqu' au niveau 1 000 m environ. Comme il a été annoncé précédemment, ces aménagements permettront d'installer des foreuses pour évaluer le prolongement en profondeur des zones 123 et 118, en plus de commencer les travaux préparatoires de la mine dans ces zones.

En 2011, un montant de 13,6 M$ a été prévu au budget pour commencer le forage de 320 m supplémentaires au puits de production de la mine Ouest pour ouvrir l'accès aux parties inférieures des zones 113, 118 et 123. Le puits de mine, dont la profondeur est actuellement de 760 m, sera prolongé jusqu'à près de 1 080 m sous la surface. Cela permettra d'avoir une galerie d'accès au niveau de 1 010 m entre ces zones et le puits. Le coût de l'approfondissement du puits, de la galerie d'accès aux zones 118 et 123 et de l'infrastructure afférente est estimé à environ 32 M$. Les travaux devraient commencer au début de 2011 et se terminer à la fin du troisième trimestre de 2012.

Un montant de 8,3 M$ a été inscrit au budget pour le remplacement de matériels d'exploitation et l'expansion du parc afin d'appuyer les activités élargies de mise en valeur. Un montant supplémentaire de 7,4 M$ sera investi dans des ajouts à l'infrastructure souterraine et dans la construction de bassins de réception des résidus.

Activités d'exploration à Casa Berardi

Un montant additionnel de 13,4 M$ sera investi dans les travaux d'exploration à Casa Berardi en 2011, ce qui incluera environ 115 000 m de forage de surface et souterrain au diamant. Jusqu'à quatre foreuses de surface et huit foreuses souterraines seront en activité au cours de 2011. La Société prévoit capitaliser ces coûts, car le principal objectif du forage sera d'améliorer la qualité des ressources et des réserves connues ainsi que de rechercher des prolongements de ces structures.

L'exploration en surface sera concentrée sur le prolongement de la zone Principale, où une étude de préfaisabilité d'une exploitation à ciel ouvert est sur le point d'être terminée. En outre, le programme d'exploration en surface évaluera le prolongement en profondeur de la zone Lower Inter ainsi que les prolongements en profondeur et latéraux de la zone de la mine Est, de même que la possibilité d'une exploitation à ciel ouvert.

Les appareils de forage souterrain feront essentiellement des forages intercalaires et des forages d'extension supérieure des zones 118 et 123 depuis la galerie d'exploration du niveau 550, laquelle a été achevée récemment. Les travaux de forage des prolongements en profondeur de ces zones reprendront en 2012 après l'aménagement d'une rampe d'accès à partir de la galerie du niveau 810. D'autres appareils de forage souterrain effectueront des forages intercalaires et des forages d'extension sur les zones actuelles dans le secteur de la mine Ouest et exploreront les zones 146 et 157 dans le secteur de la mine Est.

Propriété aurifère Joanna - Québec

Les travaux de l'étude de faisabilité sur la fosse à ciel ouvert Hosco se poursuivront en 2011, l'étude devant être terminée d'ici le milieu de l'année. Les résultats du programme de forages d'extension réalisé en 2010 dans la région de la fosse Hosco seront incorporés dans la mise à jour de l'estimation des ressources minérales et dans le modèle de blocs et inclus dans l'étude. L'évaluation et l'optimisation de procédés métallurgiques différents pour traiter le minerai d'Hosco se poursuivront pendant le premier trimestre de 2011. Une évaluation détaillée de l'utilisation d'un autoclave est en cours, mais l'optimisation de la technologie Albion pour améliorer les taux de récupération et réduire la consommation de réactifs se poursuit. Parallèlement, les études techniques détaillées, l'étude d'optimisation du puits et l'étude d'impact environnemental sont en cours. Une fois que l'étude de faisabilité sera terminée, la procédure d'obtention des permis, de préparation du site et d'acquisition du matériel à long délai de livraison sera mise en route. La Société a prévu un montant de 5,4 M$ à son budget pour ces activités en 2011 et s'attend à ce que la plupart de ces frais soient engagés.

Par ailleurs, un programme initial d'exploration de 3,7 M$, comprenant 26 000 m de forage en surface, sera concentré sur le gisement Heva, à environ 3 km du puits projeté sur le gisement Hosco. La campagne de forage de 2011 vise à effectuer des forages d'extension à intervalles de 50 m le long de l'étendue longitudinale de 2,5 km du gisement Heva et des zones satellites potentielles, jusqu'à une profondeur de 150 m, afin de prolonger le contour des ressources minérales indiquées et présumées actuelles. De deux à trois foreuses seront en activité pendant les cinq premiers mois de 2011.

Autres propriétés :

La Société prévoit par ailleurs mener d'ambitieux programmes d'exploration dans ses autres propriétés au Québec. Au total, 21,2 M$ seront investis dans les propriétés suivantes en 2011 :

Dépenses d'exploration Budget 2011
Propriété Fayolle 6,5 M$
Propriété Marban 4,0 M$
Propriété Rex Sud 4,1 M$
Propriétés Opinaca et Wildcat 3,6 M$
Propriété Duverny 1,0 M$
Propriété Patris 0,6 M$
Exploration générale 1,4 M$
Total 21,2 M$

Propriété Fayolle

À la suite des résultats d'exploration encourageants obtenus en 2010, la Société prévoit effectuer au moins 45 000 m de forage en 2011, répartis de façon à poursuivre les deux objectifs suivants : a) continuer à travailler sur le gisement Fayolle en définissant la taille et la géométrie du gisement sur des intervalles de forage de 25 à 30 m; et b) lancer un programme d'exploration pour évaluer des contrôles géologiques similaires au gisement Fayolle à l'intérieur de la structure aurifère d'une longueur de 2 km qui traverse la propriété. La Société prévoit produire une estimation des ressources minérales à partir des activités de forage menées en 2011. Le budget prévu pour ce programme en 2011 est de 6,5 M$.

Aurizon peut acquérir une participation maximale de 65 % dans la propriété Fayolle, composée de 39 titres miniers couvrant une superficie de 1 373 hectares de la faille majeure Porcupine-Destor, l'une des structures aurifères les plus productives de la ceinture de l'Abitibi. La propriété Fayolle se trouve à 10 km au nord du projet Joanna d'Aurizon, dans le nord-ouest du Québec.

Propriété Marban

Les premiers résultats des forages réalisés à la propriété Marban en 2010 confirment la possibilité de définir un gisement important à teneur moyenne au-dessus de 200 m. En 2011, Aurizon a prévu un programme d'exploration initial de 4,0 M$ comprenant 32 000 m de forage afin de poursuivre l'évaluation des prolongements latéraux et en profondeur des ressources minérales existantes. De deux à trois foreuses devraient être en activité sur la propriété.

Aurizon peut acquérir une participation maximale de 65 % dans la propriété Marban, qui se compose de 42 titres miniers et de trois concessions minières couvrant une superficie de 976 hectares au cœur du camp aurifère de Malartic en Abitibi, au Québec, sous réserve de redevances sous-jacentes. Le bloc Marban couvre 3 km d'une zone de déformation aurifère prometteuse d'une largeur de 1 km. Elle a été en production par le passé, contient des ressources minérales et présente un potentiel sur le plan de l'exploration. On peut évaluer le potentiel d'exploitation souterraine en suivant les prolongements en aval-pendage, comme pour d'autres gisements similaires en Abitibi.

Propriété Rex Sud

À la suite de la découverte d'une importante zone minéralisée en or-argent-cuivre-tungstène sur la propriété Rex Sud en 2010, la Société a prévu un budget d'exploration d'un montant total de 4,1 M$ pour 2011. Cette zone a été reconnue dans un secteur largement affleurant et suivie sur une longueur de 3,3 km et une largeur variant de 50 à 200 m; elle est ouverte dans toutes les directions. En 2011, un programme de forage de 4 000 m est prévu pour évaluer la zone qui a été découverte et effectuer un échantillonnage en surface des anomalies de cuivre-or repérées par les levés géophysiques et géochimiques.

Aurizon peut acquérir une participation maximale de 65 % dans la propriété Rex Sud, composée de 1 822 titres miniers couvrant une superficie de 794 km2 et située à environ 145 km au sud-est de la communauté de Puvirnituq dans le Nord du Québec. La propriété Rex Sud recèle un fort potentiel d'exploration fondé sur d'importantes anomalies géochimiques, des signatures géophysiques et la présence de plusieurs zones de minéralisation prometteuses renfermant de hautes teneurs en or et en cuivre obtenues sur des échantillons prélevés au hasard.

Propriétés Opinaca et Wildcat

À la suite de la signature de lettres d'intention au troisième trimestre de 2010, la Société a inscrit à son budget de 2011 un montant de 3,6 M$ pour démarrer un programme d'exploration comprenant un échantillonnage de surface, des levés géophysiques et des forages sur les propriétés Opinaca et Wildcat. Des dépenses d'environ 1,0 M$ sont prévues pour la propriété Opinaca, notamment pour effectuer 2 000 m de forage, et quelque 2,6 M$ seront consacrés à la propriété Wildcat pour y effectuer, entre autres, 5 000 m de forage.

Aurizon peut acquérir une participation maximale de 60 % dans la propriété Opinaca (Opinaca A et B), composée de 649 titres miniers couvrant une superficie de 338 km2, et une participation maximale de 65 % dans la propriété Wildcat, composée de 432 titres miniers couvrant une superficie de 225 km2. Ces deux propriétés se trouvent dans la région de la baie James, à 350 km au nord de Matagami, au Québec, et tout près du projet Éléonore de Goldcorp.

Propriété Duverny

À Duverny, la Société prévoit affecter 1,0 M$ au programme d'exploration de 2011 comprenant de l'échantillonnage de roches et de sols, des levés géophysiques, suivis de 5000 m de forage.

Aurizon peut acquérir une participation de 100 % dans 44 titres miniers couvrant une superficie de 2 100 hectares, à 25 km au nord-est d'Amos, au Québec, assujettis à des redevances sous-jacentes. La propriété Duverny couvre une partie d'une ceinture volcanique mafique associée au corridor de la faille Chicobi. Dans ce secteur, les indicateurs de minéralisation aurifère présentent des similitudes avec le contexte de Timmins, à savoir la saturation en carbonates et la présence d'importants systèmes de filons de quartz associés à des structures plissées.

Propriété Patris

En 2011, un programme d'exploration de 0,6 M$, comprenant au moins 4 000 m de forage, est prévu à la propriété Patris récemment optionnée par la Société.

Aurizon peut acquérir une participation maximale de 60 % dans la propriété Patris composée de 50 titres miniers couvrant une superficie de 22 km2 et située à 30 km au nord-est de Rouyn-Noranda et à 7 km de la propriété Joanna appartenant à la Société. La propriété Patris recèle un très fort potentiel en matière de découvertes aurifères similaires à des gisements connus dans d'autres camps importants situés dans la ceinture de l'Abitibi, puisqu'elle couvre la faille LaPause sur 4 km. Cette structure régionale borde l'extrémité nord de la zone tectonique Cadillac, reliant la zone au camp Malartic. Des indices aurifères historiques sont déjà connus au sein de la zone de la propriété.

Projet aurifère et d'éléments des terres rares de Kipawa - Québec

À Kipawa, le programme de forage d'exploration effectué en 2010 sur les cibles aurifères n'a pas fourni de résultats suffisamment encourageants pour justifier la poursuite des travaux pour le moment compte tenu des autres priorités d'Aurizon en matière d'exploration. Toutefois, la prospection des éléments des terres rares a donné des résultats prometteurs. En raison de l'intérêt accru pour les éléments des terres rares, la Société examine des alternatives pour l'exploration future de Kipawa.

Expansion de l'entreprise

Aurizon continue de concentrer ses efforts sur sa croissance interne dans la région de l'Abitibi, tout en évaluant des possibilités d'acquisitions relatives en Amérique du Nord pour améliorer son profil de réserves et de production.

Résultats financiers de l'exercice 2010

Aurizon prévoit communiquer ses résultats financiers du quatrième trimestre de l'exercice 2010 le ou vers le 17 mars 2011 et tiendra une conférence téléphonique pour en discuter. De l'information à ce sujet, incluant la date et l'heure et les numéros à composer, sera communiquée quelques jours avant la date prévue.

Aurizon prévoit également communiquer une estimation à jour de ses réserves et ressources minérales pour la mine Casa Berardi au début du mois de mars 2011.

Contrôle de la qualité

Les renseignements de nature technique ou scientifique contenus dans le présent communiqué ont été préparés sous la supervision de Martin Bergeron, P. Eng., vice-président, Opérations, et de Martin Demers, P. Geo, directeur de l'exploration, tous deux étant des personnes qualifiées en vertu du Règlement 43-101.

Aurizon

Aurizon est un producteur d'or dont la stratégie de croissance est axée sur la mise en valeur des projets existants dans la région de l'Abitibi, au nord-ouest du Québec, une des régions les plus propices à l'exploitation minière et les plus riches en or et en métaux communs au monde, ainsi que sur l'augmentation de ses actifs par des transactions rentables. Les actions d'Aurizon sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole « ARZ » et à l'Amex de la Bourse de New York sous le symbole « AZK ». Vous trouverez de plus amples informations sur Aurizon et ses propriétés sur le site Web d'Aurizon à www.aurizon.com.

Information non conforme aux PCGR

Coûts miniers unitaires par tonne

Les coûts miniers unitaires par tonne sont une mesure non conforme aux PCGR et peuvent ne pas être comparables aux données présentées par d'autres producteurs d'or. La Société est d'avis que cette mesure généralement reconnue dans le secteur donne une idée réaliste du rendement de l'exploitation et s'avère utile pour les comparaisons entre exercices. Pour calculer les coûts miniers unitaires par tonne, il faut rajuster les frais d'exploitation indiqués à l'état des résultats pour tenir compte des ajustements des stocks, puis diviser le solde par les tonnes traitées à l'usine.

Total des coûts décaissés par once d'or

Aurizon a inclus dans le présent communiqué une mesure de rendement non conforme aux PCGR, soit le total des coûts décaissés par once d'or. Aurizon présente le total des coûts décaissés en fonction du chiffre d'affaires. Dans le secteur des mines d'or, il s'agit d'une mesure de rendement fréquemment utilisée, mais dont la signification n'a pas été normalisée. C'est donc une mesure non conforme aux PCGR. La Société estime que, en plus des mesures habituelles établies selon les PCGR, certains investisseurs se servent de cette information pour évaluer son rendement et sa capacité à générer des flux de trésorerie. Cette mesure se veut donc un complément d'information et ne peut être considérée isolément ni remplacer des mesures de rendement établies conformément aux PCGR. Le total des coûts décaissés par once d'or est tiré des montants inclus à l'état des résultats et comprend les frais d'exploitation du site minier, comme l'extraction, le traitement et l'administration, mais ne comprend pas l'amortissement ni les frais de remise en état, de financement et de développement des immobilisations. Les charges prises en compte dans le calcul du total des coûts décaissés par once d'or vendue sont diminuées des ventes de sous-produits de l'argent, puis divisées par le nombre d'onces d'or vendues et par le taux de change moyen entre le dollar canadien et le dollar américain selon la Banque du Canada.

Énoncés prospectifs

Les estimations à propos de la production, des frais et des taux de récupération attendus à Casa Berardi en 2011, les budgets de la Société et les programmes d'exploration et de mise en valeur sur les propriétés de la Société pour 2011 constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la réglementation sur les valeurs mobilières au Canada et seront mises à jour, au besoin, en vertu des lois applicables au Canada sur les valeurs mobilières.  Ces renseignements sont fournis à titre de prévisions générales uniquement; ils reposent sur des hypothèses et sont soumis à des risques tels que décrits ci-dessous.  Les lecteurs sont priés de prendre note que les résultats réels pourraient différer de ceux envisagés dans les énoncés prospectifs.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué renferme des « énoncés prospectifs » et de l'« information prospective » au sens prescrit par la réglementation sur les valeurs mobilières applicable du Canada et des États-Unis (collectivement, les « énoncés prospectifs »).  L'information prospective contenue dans le présent communiqué est valable en date du présent communiqué.  Sauf si elle y est tenue en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables, la Société n'entend pas mettre à jour ces énoncés prospectifs et n'assume aucune responsabilité à cet égard.  Les énoncés prospectifs comprennent, entre autres, des déclarations concernant les attentes et les estimations de la Société sur la production aurifère future, le total des coûts décaissés par once, les frais d'exploitation du site minier, de traitement et d'administration ainsi que les investissements de maintien à Casa Berardi ainsi que les programmes prévus et les dépenses attendues par la Société sur ses propriétés en 2011. En outre, l'information prospective renferme des déclarations relatives aux réserves et aux ressources minérales estimées, aux effets anticipés des résultats de forage sur les projets de la Société, au calendrier et aux attentes des futurs programmes de mise en valeur, d'exploration et de travauxLes énoncés prospectifs se caractérisent généralement par l'emploi de termes comme « planifie », « s'attend à », « devrait », « prévoit au budget », « projette », « prévoit », « a l'intention de », « estime », « croit » ou encore de la forme négative de ceux-ci, ou par des variantes de termes, de phrases ou d'énoncés indiquant que des actions, événements ou résultats « pourraient » ou « devraient » se concrétiser ou se concrétiseront. Les énoncés prospectifs expriment, à la date du présent communiqué, les plans, les estimations, les prévisions et les attentes de la société relativement à des événements ou des résultats futurs et sont fondés sur certaines hypothèses, que la société estiment raisonnables, et les hypothèses selon lesquelles le rendement d'exploitation passé se poursuivra, soit qu'il n'y aura pas d'interruption importante des activités d'exploitation, que la demande et le prix de l'or se maintiendront ou augmenteront, que les réserves d'or resteront stables, que le contexte commercial et économique général ne variera pas de façon nettement défavorable, que du financement sera disponible au besoin selon des modalités raisonnables et que la société ne sera touchée par aucun accident important, conflit de travail ou défaut des installations ou des équipements. 

Toutefois, les énoncés prospectifs comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant causer une différence substantielle entre les résultats, le rendement ou les accomplissements réels de la Société et les résultats, le rendement ou les accomplissements futurs exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs.  Ces facteurs comprennent, entre autres choses, les conclusions d'évaluations économiques, le risque que les résultats des activités d'exploration diffèrent de ceux prévus; que l'augmentation du coût de la main-d'œuvre, de l'équipement ou du matériel soit plus forte que prévu; que le cours de l'or chute; que le dollar canadien s'apprécie par rapport au dollar américain; que les ressources et les réserves minérales ne correspondent pas aux estimations; que les coûts ou les résultats réels des activités de remise en état soient plus élevés que prévu; que les modifications aux paramètres du projet apportées par la révision des plans entraînent une augmentation des coûts; qu'il y ait des variations

inattendues des ressources et des réserves minérales, de la teneur ou des taux de récupération, que l'usine, l'équipement ou les procédés ne fonctionnent pas comme prévu, que des accidents, des conflits de travail et d'autres risques généralement associés à l'exploitation minière surviennent; qu'il y ait des retards imprévus dans l'obtention des approbations gouvernementales, le financement ou les activités de mise en valeur ou de construction, ainsi que les facteurs et autres risques décrits plus en détail dans la notice annuelle d'Aurizon déposée auprès des commissions des valeurs mobilières de toutes les provinces et de tous les territoires canadiens et dans le rapport annuel d'Aurizon sur formulaire 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, lesquels peuvent être consultés sur Sedar, à l'adresse www.sedar.com, et sur Edgar, à l'adresse www.sec.gov/.  Bien que la Société ait tenté d'indiquer les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les actions, événements et résultats réels diffèrent de façon significative des énoncés prospectifs, d'autres facteurs pourraient faire en sorte que les actions, événements et résultats soient différents de ceux estimés ou prévus.  Rien ne garantit que les informations prospectives se révéleront exactes, puisque les résultats réels et événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans de tels énoncés.  Les lecteurs sont invités à ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, en raison de leur incertitude inhérent

SOURCE Mines Aurizon Ltee

Renseignements :

MINES AURIZON LTÉE
David Hall, président et chef de la direction
Téléphone : 604-687-6600
Numéro sans frais : 1 888 411-GOLD
Télécopieur : 604-687-3932
Martin Bergeron, vice-président, Opérations
Téléphone : 819-874-4511
Télécopieur : 819-874-3391
Site Web : www.aurizon.com; courriel : info@aurizon.com
ou
Communications financières Renmark inc.
3400, boul. de Maisonneuve Ouest, bureau 1050
Montréal (Québec)  H3Z 3B8
Barry Mire: bmire@renmarkfinancial.com
Maurice Dagenais: mdagenais@renmarkfinancial.com
Médias : Veronica Ortiz Rodriguez:vortizrodriguez@renmarkfinancial.com
Tél. :514-939-3989  Téléc. : 514-939-3717

Profil de l'entreprise

Mines Aurizon Ltee

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.