Appareils de loterie vidéo : Promesses tenues, réplique le président de l'UTBQ, Monsieur Peter Sergakis.



    MONTREAL, le 10 août /CNW Telbec/ - Suite à l'article paru dans le
Journal de Montréal du 10 aout 2007, intitulé "Appareils de loterie vidéo
Promesses non tenues" de Valérie Dufour, journaliste, Monsieur Sergakis
affirme le contraire.
    Le nombre total d'appareils de loterie vidéo est passé 15,300 à 12,000
approximativement; il y aurait donc 3,300 appareils qui ont été retirés dans
les dernières années. Des appareils ont été majoritairement retirés dans les
zones (pauvres) originalement ciblées. La SLVQ procède de façon ordonnée et
méthodique et naturellement un projet de cet envergure prend du temps. La
Société d'état avait mis sur pied un programme de retrait volontaire et a payé
un an de commissions aux tenanciers pour reprendre des appareils, et a donc
déboursé des millions pour respecter ses promesses.
    De plus, chaque fois qu'un établissement ferme ses portes pour quelque
raison ou change de vocation, les appareils sont automatiquement retirés des
zones ciblées.
    Madame Dufour mentionne qu'il n'y a pas d'ALVs dans les quartiers
Westmount et l'Ile des Soeurs, ce qui est tout à fait normal, puisque les
permis de bars sont interdits dans ces quartiers et qu'un établissement doit
avoir un permis de bar pour obtenir un permis d'ALVs. Mais s'il y avait des
bars dans ces quartiers, il y aurait encore plus de machines vidéo poker que
dans Saint-Henri et Pointe Saint-Charles.
    Depuis 2 ans, Loto Québec a fait de grands efforts en mettant sur pied
son programme de code de commercialisation responsable.
    D'ailleurs, avant que la SLVQ ne prenne le contrôle des appareils de
loterie vidéo, 50,000 appareils illégaux à travers la province étaient opérés
par le crime organisé; les appareils étaient alors accessibles 24 heures par
jour 7 jours par semaine et aux moins de 18 ans.
    Le jeu existera toujours. Il est préférable que ce soit légal sous le
contrôle du Gouvernement qu'illégal sous le contrôle du crime organisé qui
empocherait tous les gains sans payer aucun impôt.




Renseignements :

Renseignements: Peter Sergakis, Président, Cellulaire: (514) 867-9088

Profil de l'entreprise

Union des tenanciers de bars du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.