Agnico-Eagle mettra une mine d'or en valeur à Pinos Altos; les réserves d'or de Pinos Altos augmentent de 21 %



    Symbole boursier : AEM aux bourses de New York et de Toronto

    (Tous les montants sont exprimés en dollars américains, sauf indication
    contraire)

    TORONTO, ON, le 9 août /CNW/ - Mines Agnico-Eagle Limitée ("Agnico-Eagle"
ou la "société") a annoncé aujourd'hui qu'elle a décidé d'aller de l'avant
avec le projet d'exploitation de la mine d'or de Pinos Altos, dans le nord du
Mexique, détenue en exclusivité par la société. En outre, à la suite des
activités de forage récemment menées à la mine de Pinos Altos, la quantité
d'onces d'or en réserve a augmenté de 21 % par rapport aux chiffres diffusés
en février 2007. Les onces d'argent comprises dans ces réserves ont pour leur
part augmenté de 18 % au cours de la même période.
    Actuellement, les réserves aurifères de la mine de Pinos Altos totalisent
2,2 millions d'onces, extraites d'une réserve de minerai évaluée à 20 millions
de tonnes et titrant 3,5 grammes la tonne; ces chiffres correspondent à une
augmentation de 13 % de la valeur en or par rapport à l'estimation précédente.
En outre, le gisement de Pinos Altos abrite environ 65,7 millions d'onces
d'argent en réserve, progression d'environ 10 millions d'onces par rapport à
l'estimation précédente.
    L'étude de faisabilité menée à Pinos Altos ne comprenait pas
l'augmentation de la teneur en or et des réserves aurifères annoncée
aujourd'hui. L'étude prévoit un taux de rendement après impôt de 18,3 %, en
fonction d'un prix de 530 $ par once d'or et de 9,59 $ par once d'argent. On
s'attend à ce que la production moyenne annuelle totalise environ 150 000
onces d'or, à un coût total moyen au comptant par once de 230 $ (y compris les
redevances et déduction faite des crédits au titre des sous-produits de
l'argent). De plus, la production annuelle d'argent devrait atteindre, en
moyenne, plus de 2,0 millions d'onces par année. L'accélération initiale de la
mise en valeur de la production commencera, en principe, au deuxième trimestre
de 2009.
    D'après l'étude de faisabilité, au cours de la durée de vie de la mine,
laquelle est estimée à 11 ans, on y effectuera des activités traditionnelles
de broyage de 4 000 tonnes de minerai par jour et des activités de lixiviation
en tas visant à traiter, en période de pointe, 2 500 tonnes de minerai par
jour. Selon des essais métallurgiques, le minerai est non réfractaire,
attribut qui donne lieu à un excellent taux de récupération de l'or,
c'est-à-dire de l'ordre de plus de 95 % avec un procédé de cyanuration
traditionnel (le taux de récupération de l'argent devrait, pour sa part,
avoisiner 50 %). On prévoit que les coûts d'exploitation globaux de la mine
atteindront en moyenne 39 $ la tonne, les dépenses en immobilisations pour la
construction s'élevant à 190 M$ et les dépenses en investissement de maintien,
à environ 3 M$ par année. Agnico-Eagle estime que le projet sera entièrement
financé à partir de son encaisse et de ses flux de trésorerie courants.
    "Notre décision de mettre en valeur la mine de Pinos Altos est une étape
importante dans l'expansion et le renforcement de notre assise de production
aurifère, en vue d'atteindre notre objectif de six mines d'or en
exploitation", a affirmé Sean Boyd, vice-président du conseil et chef de la
direction. "Avec l'augmentation des réserves d'or et de la teneur aurifère de
la mine de Pinos Altos, nous sommes en mesure de démontrer le potentiel de
croissance des réserves de nos projets de mise en valeur, notre capacité à
augmenter la production d'or et à prolonger la durée de vie de nos mines. Par
ailleurs, nous envisageons avec plaisir d'exploiter un gisement au Mexique et
de travailler avec la population locale à la mise en valeur d'une nouvelle
mine d'or", a ajouté M. Boyd.
    Agnico-Eagle a signé une lettre d'intention visant la livraison à long
délai des broyeurs à boulets et semi-autogènes pour le projet Pinos Altos.
Toutes les ententes nécessaires portant sur les terrains ont été conclues avec
les quatre ejidos locaux. Des négociations auprès des bénéficiaires de
redevances se poursuivent. Si ces négociations ne sont pas fructueuses, des
modifications seront apportées au plan proposé de la mine, contenu dans
l'étude de faisabilité de base.
    La sensibilité du taux de rendement interne par rapport aux coûts de
l'or, à la teneur aurifère, aux coûts d'immobilisation du capital, aux frais
d'exploitation, au calendrier des activités du plan de mine ainsi qu'aux
dépenses en immobilisations est décrite sur la page Web suivante (cliquez sur
le lien ci-dessous ou copiez l'adresse URL dans votre navigateur Internet) :

    http://www.agnico-eagle.com/files/PinosAltos9Aug07.pdf

    Détails sur le programme d'exploration 2007

    Quatre foreuses sont actuellement en activité sur la propriété de Pinos
Altos. On prévoit commencer le forage au diamant depuis la première station
souterraine, en octobre 2007. Ces activités feront suite aux récents résultats
de forage en profondeur positifs, lesquels pourraient donner lieu à un
élargissement des zones Santo Nino et Cerro Colorado.
    On prévoit forer au diamant sur plus de 12 000 mètres d'ici la fin de
l'année. Le programme d'exploration souterraine portera principalement sur la
conversion en réserves des ressources des zones Cerro Colorado/Santo Nino et
du secteur compris entre ces deux zones.
    Fait encore plus important, les résultats du programme d'exploration en
cours donnent à penser que les zones Creston Colorado et Mascota (au
nord-ouest du gisement principal de Santo Nino) pourraient faire partie d'une
zone plus large et plus étendue se trouvant dans un intervalle géologique
similaire, mais séparée par des zones de failles subverticales qui déplacent
le même horizon minéralisé. Ces zones ne font pas partie des estimations
actuelles concernant les réserves et les ressources de Pinos Altos et n'ont
pas été considérées dans l'étude de faisabilité.
    La construction de la fendue souterraine a commencé en mars 2007. Plus de
350 mètres de la fendue ont été creusés à ce jour et on s'attend à ce qu'elle
atteigne plus de 1 350 mètres d'ici la fin de 2008.

    Tournée des analystes à Pinos Altos

    Agnico-Eagle prévoit inviter les analystes boursiers à visiter sa
propriété de Pinos Altos les 20 et 21 août 2007. Un vol nolisé quittera
Toronto tôt le matin du 20 août et reviendra en soirée le 21 août. Comme le
nombre de places est limité, toute personne intéressée devrait communiquer
avec Hazel Winchester, au 416-847-3717 ou à hwinchester@agnico-eagle.com, dès
que possible.

    Agnico-Eagle

    Agnico-Eagle est un producteur d'or canadien établi de longue date. La
société exerce des activités d'exploitation au Québec, ainsi que des activités
d'exploration et de mise en valeur au Canada, en Finlande, au Mexique et aux
Etats-Unis. La mine LaRonde d'Agnico-Eagle est le plus important gisement
aurifère au Canada pour ce qui est des réserves. La société est en mesure de
profiter entièrement des variations du cours de l'or en raison de sa décision
de ne pas vendre d'or à terme. La société a versé un dividende en espèces pour
chacune des 25 dernières années.

    Remarques destinées aux investisseurs concernant l'utilisation du mot
    "ressources"

    Mise en garde à l'intention des investisseurs au sujet des estimations
    concernant les ressources mesurées et indiquées.

    Dans le présent communiqué, on peut retrouver les termes "ressources
mesurées" et "ressources indiquées". La société avise les investisseurs que,
bien que reconnus et exigés par les organismes canadiens de réglementation,
ces termes ne sont pas reconnus par la Securities and Exchange Commission
(SEC) des Etats-Unis. Les investisseurs sont priés de ne pas présumer que les
gisements minéraux appartenant à ces catégories seront convertis en réserves,
que ce soit en tout ou en partie.

    Mise en garde à l'intention des investisseurs au sujet des estimations
    formulées concernant les ressources présumées

    Dans le présent communiqué, le terme "ressources présumées" peut
également être utilisé. La société avise les investisseurs que, bien que
reconnu et exigé par les organismes canadiens de réglementation, ce terme
n'est pas reconnu par la SEC des Etats-Unis. Les "ressources présumées" sont
soumises à un haut degré d'incertitude quant à leur existence réelle et à la
faisabilité économique et juridique de leur mise en valeur. On ne peut tenir
pour acquis qu'une partie ou que la totalité des ressources minérales
présumées sera éventuellement reclassée dans une catégorie supérieure. En
vertu de la réglementation canadienne, les estimations des ressources
minérales présumées ne peuvent constituer la base d'une étude de faisabilité
ou de préfaisabilité, sauf en de rares cas. Les investisseurs sont priés de ne
pas tenir pour acquis que les ressources présumées existent réellement ou
qu'elles sont économiquement ou légalement susceptibles d'être mises en
valeur, et ce, en tout ou en partie.

    Données scientifiques et techniques

    La société Mines Agnico-Eagle Limitée communique ces estimations de
ressources et de réserves minérales conformément aux lignes directrices de
l'ICM relatives à l'estimation, à la classification et à la divulgation des
ressources et des réserves.

    
    Données détaillées sur les réserves et les ressources minérales de la
    mine Pinos Altos

    -------------------------------------------------------------------------
                                                   Au        Ag
                                                  (en       (en      Tonnes
                                   Au     Ag    milliers  milliers    (en
    Catégorie                     (g/t)  (g/t)  d'onces)  d'onces)  milliers
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserves minérales probables
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de l'exploitation
     à ciel ouvert                2,98   85,93     899     25 906      9 378
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de l'exploitation
     souterraine                  3,90  116,86   1 324     39 748     10 579
    -------------------------------------------------------------------------
    Sous-total des réserves
     minérales probables          3,47  102,33   2 224     65 654     19 957
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des réserves
     minérales probables          3,47  102,33   2 224     65 654     19 957
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                                   Au        Ag
                                                  (en       (en      Tonnes
                                   Au     Ag    milliers  milliers    (en
    Catégorie                     (g/t)  (g/t)  d'onces)  d'onces)  milliers
    -------------------------------------------------------------------------
    Ressources minérales indiquées
    -------------------------------------------------------------------------
    Total, souterrain             1,92   74,35     158      6 115      2 570
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des ressources
     minérales indiquées          1,92   74,35     158      6 115      2 570
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                                   Au        Ag
                                                  (en       (en      Tonnes
                                   Au     Ag    milliers  milliers    (en
    Catégorie                     (g/t)  (g/t)  d'onces)  d'onces)  milliers
    -------------------------------------------------------------------------
    Ressources minérales présumées
    -------------------------------------------------------------------------
    Total, souterrain             2,83   80,28     274      7 765      3 008
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des ressources
     minérales présumées          2,83   80,28     274      7 765      3 008
    -------------------------------------------------------------------------

    Les tonnages et quantités de métaux indiqués dans les tableaux du présent
    communiqué ont été arrondis au millier le plus près. Les réserves ne
    constituent pas un sous-ensemble des ressources. La date d'évaluation des
    ressources et des réserves de minerai est le 9 août 2007.
    

    Mise en garde à l'intention des investisseurs des Etats-Unis. La SEC
permet aux sociétés minières des Etats-Unis de ne divulguer, dans les
documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles
peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. La société utilise
dans le présent communiqué certaines expressions, comme "ressources mesurées",
"ressources indiquées" et "ressources présumées", que la SEC, dans ses lignes
directrices, interdit formellement aux entreprises constituées aux Etats-Unis
d'inclure dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle. Les
investisseurs des Etats-Unis sont priés de lire attentivement le formulaire
20-F de la société, qu'ils peuvent se procurer en s'adressant à Agnico-Eagle
ou en consultant le site Web de la SEC à l'adresse http://sec.gov/edgar.shtml.
Une étude de faisabilité "finale" ou "susceptible d'un concours bancaire" est
nécessaire pour se conformer aux exigences relatives à la mention des réserves
en vertu de l'Industry Guide 7 de la SEC. Les estimations ont été calculées en
fonction des prix des métaux et des taux de change moyens des trois dernières
années, conformément à l'Industry Guide 7. L'Industry Guide 7 exige
l'utilisation de prix qui reflètent la conjoncture économique au moment du
calcul des réserves, ce qui, selon le personnel de la SEC, correspond aux prix
moyens des trois dernières années. La société a utilisé les hypothèses
suivantes dans l'estimation des réserves et des ressources de minerai de Pinos
Altos, effectuée le 9 août 2007 : 486 $ par once d'or, 8,69 $ par once
d'argent et taux de change MXP/$ US de 11,02.
    Selon la Norme canadienne 43-101 ("NC 43-101") des Autorités canadiennes
en valeurs mobilières, les sociétés minières sont tenues de présenter les
données sur les réserves et les ressources en les classant dans les
sous-catégories suivantes : "réserves prouvées", "réserves probables",
"ressources mesurées", "ressources indiquées" et "ressources présumées". Les
ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont aucune
viabilité économique démontrée.
    Les réserves minérales désignent la partie économiquement exploitable des
ressources minérales mesurées ou indiquées, démontrée par au moins une étude
de faisabilité préliminaire. Cette étude doit inclure les informations
adéquates relatives à l'exploitation minière, au traitement, à la métallurgie,
aux aspects économiques et aux autres facteurs pertinents démontrant qu'il est
possible, au moment de la rédaction du rapport, de justifier l'extraction
économique. Les réserves minérales comprennent les matériaux de dilution et
les provisions constituées pour les pertes qui risquent d'être subies au
moment de l'exploitation. Les réserves minérales prouvées désignent la partie
économiquement exploitable des ressources minérales mesurées pour lesquelles
la quantité, la teneur ou la qualité, la densité, la forme et les
caractéristiques physiques sont si bien établies qu'on peut les estimer avec
suffisamment de confiance pour permettre l'application appropriée de
paramètres techniques et économiques pour soutenir la planification de la
production et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. Les
réserves minérales probables désignent la partie économiquement exploitable
des ressources minérales indiquées pour lesquelles la quantité, la teneur ou
la qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques peuvent
être estimées avec suffisamment de confiance pour permettre l'application
appropriée de paramètres techniques et économiques pour soutenir la
planification de la mine et l'évaluation de la viabilité économique du
gisement.
    Les ressources minérales sont des concentrations ou indices minéralisés
d'une substance naturelle solide présente au sein de la croûte terrestre ou
sur celle-ci, qu'il s'agisse d'une substance inorganique ou d'une substance
organique fossilisée, dont la forme, la quantité et la teneur ou la qualité
sont telles qu'elles présentent des perspectives raisonnables d'extraction
économique. L'emplacement, la quantité, la teneur, les caractéristiques
géologiques et la continuité des ressources minérales sont connus, estimés ou
interprétés à partir d'observations et de connaissances géologiques
spécifiques. Les ressources minérales mesurées désignent la partie des
ressources minérales dont la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la
forme et les caractéristiques physiques peuvent être estimées avec
suffisamment de confiance pour permettre la mise en application appropriée de
paramètres techniques et économiques pour appuyer la planification de la mine
et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. L'estimation est basée
sur des informations détaillées et fiables relatives à l'exploration, à
l'échantillonnage et aux essais, recueillies à l'aide de techniques
appropriées à partir d'emplacements tels des affleurements, des tranchées, des
puits, des chantiers et des sondages dont l'espacement est assez serré pour
confirmer à la fois la continuité de la géologie et des teneurs. Les
ressources minérales indiquées désignent la partie des ressources minérales
dont on peut estimer la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la forme
et les caractéristiques physiques avec un niveau de confiance suffisant pour
permettre la mise en application appropriée de paramètres techniques et
économiques pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la
viabilité économique du gisement. L'estimation est basée sur des informations
détaillées et fiables relatives à l'exploration et aux essais, recueillies à
l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements, tels des
affleurements, des tranchées, des puits, des chantiers et des sondages dont
l'espacement est assez serré pour donner lieu à une hypothèse raisonnable sur
la continuité de la géologie et des teneurs. Les ressources minérales
présumées désignent la partie des ressources minérales dont on peut estimer la
quantité et la teneur ou qualité sur la base d'évidences géologiques et d'un
échantillonnage restreint et dont on peut raisonnablement présumer, sans
toutefois la vérifier, la continuité de la géologie et des teneurs.
L'estimation est basée sur des informations et un échantillonnage restreints,
recueillis à l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements, tels
des affleurements, des tranchées, des puits, des travaux de mine et des
sondages. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales
n'ont aucune viabilité économique démontrée.
    Les investisseurs sont priés de ne pas tenir pour acquis que les
ressources présumées existent réellement ou qu'elles sont économiquement ou
légalement susceptibles d'être mises en valeur, et ce, en tout ou en partie.
    Une étude de faisabilité est une étude exhaustive d'un gisement minéral
dans laquelle tous les facteurs géologiques, techniques, juridiques,
opérationnels, sociaux, environnementaux et tout autre facteur pertinent sont
analysés de façon assez détaillée pour que l'étude puisse raisonnablement
servir de fondement pour une décision finale, par une institution financière,
quant au financement de la mise en valeur du gisement en vue d'une production
minière.
    La personne qualifiée responsable de l'estimation des ressources
minérales de Pinos Altos, conformément à la norme canadienne 43-101 des
Autorités canadiennes en valeurs mobilières, est Daniel Doucet, ing., géologue
en chef du groupe des services techniques de la société, bureau régional de
l'Abitibi. L'estimation est datée du 9 août 2007. Un rapport technique
décrivant l'estimation des ressources et des réserves sera déposé auprès des
organismes de réglementation des valeurs mobilières en temps voulu.
    M. Doucet a procédé à la vérification de l'information qui figure dans le
présent communiqué, y compris celle des données liées aux échantillonnages,
aux analyses et aux essais qui la sous-tendent.
    Les modèles fil de fer des zones formant le gisement de Pinos Altos qui
ont été utilisés pour l'estimation des ressources minérales proviennent
d'intersections de forage ayant permis de découvrir une brèche ou une
minéralisation à réseau irrégulier. Les échantillons d'or ont été coupés à 15
g/t ou à 46 g/t, selon le type de roche. Les échantillons d'argent n'ont pas
été coupés ou alors coupés à 2 200 g/t, selon le type de minéralisation. En ce
qui concerne le modèle d'exploitation des ressources à ciel ouvert (profondeur
maximale estimative d'environ 250 mètres, selon la zone), une valeur limite
minimale des rendements nets de fonderie de 16 $ la tonne pour la charge
d'alimentation potentielle ou de 6 $ la tonne pour la lixiviation en tas
potentielle a été utilisée pour évaluer les intersections de forage, qui ont
été ajustées de manière à observer une largeur de forage minimale de 4 mètres
(largeur horizontale). Pour les modèles liés aux ressources souterraines, une
valeur limite minimale des rendements nets de fonderie de 33 $/t a servi à
évaluer les intersections de forage, qui ont été ajustées afin de respecter
une largeur de forage minimale de 3 m (largeur horizontale).
    Pour déterminer les rendements de fonderie nets, on a utilisé des taux
moyens de récupération métallurgique par lixiviation en tas pour l'or et
l'argent de 68 % et de 7 %, respectivement. Par ailleurs, les taux moyens de
récupération métallurgique par broyage pour l'or et de l'argent étaient
respectivement de 95 % et de 48 %.
    L'estimation des ressources minérales découle d'une modélisation
tridimensionnelle en blocs du gisement; les teneurs ont été interpolées à
l'aide de la méthode fondée sur l'inverse du carré de la distance.
    Un taux de dilution de 10 % a été appliqué pour l'estimation des réserves
de la mine à ciel ouvert, alors qu'une dilution moyenne de 13 % a servi à
estimer les réserves souterraines. Les mêmes taux de récupération
métallurgique ont été utilisés pour l'estimation des réserves minérales et des
ressources minérales. Un taux de récupération minière de 100 % a été relevé
pour l'exploitation à ciel ouvert et de 95 % pour l'exploitation souterraine.
    Les valeurs limites minimales utilisées pour les rendements nets de
fonderie des réserves de la mine à ciel ouvert étaient de 16 $ la tonne (après
dilution) pour le broyage ou de 6 $ la tonne (après dilution) pour la
lixiviation en tas. Pour les réserves souterraines, une valeur limite minimale
des rendements nets de fonderie de 35 $ la tonne (après dilution) a été
utilisée.
    Toute fluctuation de 10 % du prix de l'or ou du taux de change (en
laissant toutes les autres hypothèses inchangées) entraînerait une fluctuation
estimative de 4 % des réserves probables. Les prix des métaux et les taux de
change utilisés dans l'estimation actuelle des réserves et des ressources
correspondent, dans chaque cas, aux prix et taux moyens des trois dernières
années (en date du 31 décembre 2006), conformément aux directives de la
Securities and Exchange Commission des Etats-Unis.
    Le processus de vérification des données sur les trous de forage
historiques de Pinos Altos a consisté en la comparaison d'un certain nombre de
renseignements principaux tirés de la base de données sur les ressources
minérales (comme l'emplacement du trou de forage, l'orientation, le lieu de
l'échantillon, les résultats de titrage et la description géologique) avec les
données d'origine (comme les sites de forage, les rapports de l'étude
préparatoire et les descriptions des carottes de sondage, les carottes
entreposées à la carothèque, et les rapports de laboratoire sur le titrage).
La vérification a également consisté à examiner la base historique de données
de titrage et à sélectionner d'autres échantillons pour vérifier le titrage.
Les données historiques de forage qui ont été vérifiées ont révélé des
résultats acceptables, et seul un taux d'erreur très faible mais acceptable a
été observé. Bien que cette méthode de vérification sélective suggère que
toute la base de données sur les ressources minérales est de bonne qualité, il
peut y avoir des erreurs dans la part de données non vérifiées.
    Toutes les données d'exploration recueillies par la société (à
l'exception des résultats de titrage) et enregistrées dans la base de données
sur les ressources minérales ont été vérifiées par rapport aux premières
informations enregistrées. La qualité des données de titrage enregistrées dans
la base de données sur les ressources minérales de Pinos Altos a été vérifiée.
Les méthodes de vérification utilisées n'éliminent pas toutes les erreurs
possibles (par exemple, les erreurs d'échantillonnage qui ne peuvent être
vérifiées que par des essais additionnels). Aucun enjeu connu lié à
l'environnement, à l'émission de permis, à des considérations juridiques, aux
titres de propriété, à la fiscalité, au climat sociopolitique, à la
commercialisation ou à d'autres sujets pertinents ne risque d'influencer de
manière notable l'estimation des ressources minérales de Pinos Altos.

    Enoncés prospectifs

    Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés le
9 août 2007. Certains des énoncés de ce communiqué sont des "énoncés
prospectifs" au sens de la United States Private Securities Litigation Reform
Act of 1995 et des dispositions des lois provinciales régissant la vente des
valeurs mobilières au Canada. Dans ce document, les mots "anticiper",
"s'attendre à", "estimer", "prévoir", "planifier" et d'autres expressions
semblables servent à désigner les énoncés ou les renseignements prospectifs.
    Ces énoncés comprennent notamment des déclarations concernant le
calendrier et les montants des dépenses en immobilisations et d'autres
hypothèses; des estimations de la production et des ventes futures de
minéraux; des estimations de la durée de vie des mines; des estimations des
coûts d'extraction, des coûts au comptant, des coûts relatifs aux sites
miniers et d'autres dépenses; des estimations des dépenses en immobilisations
et des autres futurs besoins de trésorerie, et des attentes concernant leur
financement; des énoncés et des renseignements sur les prévisions de mise en
valeur de certains gisements de minerai, notamment les estimations des coûts
d'exploration, de mise en valeur et de production et autres dépenses en
immobilisations, et des estimations quant à l'échéancier de ces travaux
d'exploration, de mise en valeur et de production ou des décisions les
concernant; des estimations des réserves et des ressources, et des énoncés et
des renseignements sur les résultats futurs des travaux d'exploration;
l'occurrence prévue d'événements futurs liés aux sites miniers de la société;
des énoncés et des renseignements concernant le caractère suffisant des
ressources de trésorerie de la société. Ces énoncés, qui reflètent le point de
vue de la société au moment de la rédaction du présent communiqué, sont
assujettis à certains risques, incertitudes et hypothèses, et il convient de
ne pas se fier outre mesure à ces déclarations et renseignements. De nombreux
facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner un écart important entre
les résultats réels et ceux exprimés ou sous-entendus par ces énoncés
prospectifs. Ces risques comprennent notamment, mais sans s'y limiter, la
volatilité des prix de l'or et des autres métaux; l'incertitude des
estimations concernant les réserves et les ressources minérales, de même que
les teneurs et les taux de récupération du minerai; l'incertitude entourant la
production, les dépenses en immobilisations et les autres coûts futurs; les
fluctuations des devises; le financement des autres besoins en capitaux; le
coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; les risques miniers;
les risques associés aux activités internationales; les risques liés aux
titres de propriété au projet Pinos Altos; la réglementation gouvernementale
et environnementale; la volatilité du cours des actions de la société; ainsi
que les risques associés aux stratégies de la société en matière d'instruments
dérivés sur les sous-produits du métal. Pour obtenir plus de précisions au
sujet de ces risques et des autres facteurs qui pourraient empêcher la société
d'atteindre les objectifs énoncés dans les énoncés prospectifs du présent
document, veuillez vous reporter à la notice annuelle de la société et au
rapport annuel sur formulaire 20-F de la société pour l'exercice terminé le
31 décembre 2006, de même qu'aux autres rapports déposés par la société auprès
des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and
Exchange Commission des Etats-Unis. La société n'entend pas mettre à jour ces
énoncés et renseignements prospectifs et n'assume aucune obligation à cet
égard.

    Remarque à l'intention des investisseurs concernant l'utilisation de
    mesures financières non conformes aux PCGR

    Le présent communiqué de presse contient des estimations concernant le
"total des coûts au comptant par once" futur et les "coûts liés aux sites
miniers par tonne" futur, lesquelles mesures ne sont pas reconnues en vertu
des principes comptables généralement reconnus des Etats-Unis ("PCGR des
Etats-Unis"). Ces données peuvent ne pas être comparables à celles présentées
par d'autres producteurs d'or. Ces estimations se fondent sur le total des
coûts au comptant par once et les coûts liés aux sites miniers par tonne que
la société prévoit engager pour extraire l'or dans les projets concernés, sans
tenir compte des frais de production attribuables à la charge de
désactualisation et aux autres coûts liés à la mise hors service de biens,
lesquels varieront au fur et à mesure que le projet sera mis en valeur et
exploité. Par conséquent, il n'est pas possible de rapprocher ces mesures
financières prospectives non conformes aux PCGR des mesures conformes aux PCGR
les plus directement comparables. Un rapprochement des mesures de la société
concernant le coût au comptant total par once et le coût de mine par tonne
avec les mesures financières les plus directement comparables calculées et
présentées conformément aux PCGR des Etats-Unis, lequel a été utilisé dans les
résultats d'exploitation antérieurs de la société, est fourni dans les notes
afférentes aux états financiers présentés dans la notice annuelle et le
rapport sur formulaire 20-F de la société pour l'exercice clos le 31 décembre
2006, de même que dans les autres rapports déposés par la société auprès des
Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange
Commission des Etats-Unis.





Renseignements :

Renseignements: David Smith, vice-président, Relations avec les
investisseurs, (416) 947-1212


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.