43e Finale des Jeux du Québec - Sept-Iles - LES GAGNANTS DU DEUXIEME BLOC DU CONCOURS "L'ESPRIT SPORTIF, CA COMPTE!" SONT MAINTENANT CONNUS



    QUEBEC, le 11 août /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Education, du Loisir
et du Sport est heureux d'annoncer les noms des gagnants du deuxième bloc du
concours "L'esprit sportif, ça compte!", qui se tient à l'occasion de la 43e
Finale des Jeux du Québec. Ce concours, lancé en juin dernier et qui s'inscrit
dans une campagne de promotion de l'esprit sportif, s'adresse aux athlètes et
aux intervenants sportifs participant aux Jeux d'été de Sept-Iles.

    Les gagnants du deuxième bloc sont :

    Catégorie des moins de 12 ans
    Simon Fournier-Bélanger, athlète en cyclisme sur route, de la région de
    l'Estrie

    Catégorie des 12 à 14 ans
    Ariane Bouchard, athlète en athlétisme, de la région de Lanaudière

    Catégorie des 15 ans et plus
    Mathieu Bourbeau, athlète en volleyball, de la région de la Mauricie

    Catégorie des intervenants sportifs
    Amélie Gingras, intervenante en softball, de la région de
    Chaudière-Appalaches

    Les participants devaient rédiger un texte répondant à la question
suivante : "Dans votre sport, comment peut se manifester l'esprit sportif?"
C'est en fonction de la pertinence des arguments présentés, de l'originalité
des textes et de la qualité du français qu'un comité, formé de représentants
du Ministère et de Sports-Québec, a sélectionné les gagnants parmi les 98
textes reçus.
    Mentionnons que les gagnants du premier bloc ont été annoncés le 6 août
dernier.
    Un événement comme les Jeux du Québec s'inscrit dans la foulée du vaste
Programme de promotion des saines habitudes de vie, lancé par le gouvernement
du Québec.
    
                     Textes des gagnants du deuxième bloc
                     ------------------------------------
    

    Catégorie des moins de 12 ans
    Simon Fournier-Bélanger, athlète en cyclisme sur route, de la région de
    l'Estrie

    Mon sport est le vélo sur route. L'esprit sportif dans mon sport à mon
avis se manifeste comme ceci.
    Quand on roule en peloton il faut prendre le relais de temps en temps. On
ne doit pas faire semblant d'être épuisé quand on est encore fort ou forte.
    Si les autres chutent, on doit s'assurer qu'ils vont bien et qu'ils sont
en sécurité, sinon il faut les aider à attendre les secours. Pour éviter de
faire chuter les autres, on doit rouler en ligne droite, ne pas jouer à
l'élastique (accélérer, ralentir, accélérer...) et ne pas freiner brusquement
pour rien. Si quelqu'un essaie de nous dépasser ou est plus fort que nous, il
faut le laisser passer et ne pas zigzaguer pour lui bloquer le passage. Si
possible, il faut dépasser à la droite de l'autre cycliste.
    De plus, il faut indiquer aux autres cyclistes les trous dans la route,
le gravier, les grosses fentes et les cailloux parce que les cyclistes
derrière nous ne les voient pas.
    Il est bien d'encourager nos coéquipiers et de ne pas injurier nos
adversaires.
    En résumé, l'esprit sportif en cyclisme, c'est de veiller à la sécurité
des autres cyclistes.

    Catégorie des 12 à 14 ans
    Ariane Bouchard, athlète en athlétisme, de la région de Lanaudière

    L'esprit sportif est la plus belle valeur que l'on puisse inculquer aux
jeunes dans le sport. Comme dans tout autre jeu, l'athlète en est témoin
malgré ses performances individuelles. Le texte qui suit décrit comment
l'esprit sportif se manifeste dans mon sport favori.
    Pour commencer, dans cette discipline, tout le monde part sur un pied
d'égalité. Par contre, lorsque l'adversaire est meilleur, nous devons le
reconnaître. Ensuite, observer les règlements, s'y soumettre et accepter les
conséquences sont d'autres preuves d'éthique sportive. Par exemple, les gestes
de violence envers autrui ne sont pas acceptables. Nous devons donc respecter
cette règle d'or. Pour continuer, le respect des autres est très important en
athlétisme. Les injures et les coups aux adversaires, ainsi que se vanter pour
blesser l'autre sont des comportements innaceptables. Par conséquent, le
contrôle des émotions est important. Par exemple, si un juge fait une erreur
mettant l'athlète dans une fâcheuse position, celui-ci doit verbaliser son
désaccord et non menacer. Le travail d'un juge est très difficile...
Finalement, la tricherie est innaceptable et a pour conséquence l'exclusion de
la compétition.
    En conclusion, l'esprit sportif, le plaisir, la performance ainsi que
l'effort contribuent au vrai jeu... déterminer le VRAI GAGNANT!!!

    Catégorie des 15 ans et plus
    Mathieu Bourbeau, athlète en volleyball, de la région de la Mauricie

    Le respect de l'esprit sportif peut se manifester de plusieurs façons
dans tous les sports et je crois qu'il peut l'être de façon encore plus
diverse dans un sport d'équipe comme le volley-ball, car plusieurs personnes
sont en lien.
    Comme dans tous les sports, il importe premièrement de respecter en tout
temps les décisions des officiels, même si cela ne nous plaît pas toujours.
Une attitude positive dans ce cas peut nous aider dans la constance de notre
jeu et à garder le "focus", car la frustration ne mène jamais à rien de bon,
au contraire elle mène souvent à la déconcentration. Cette même règle
s'applique au respect de l'adversaire et pour les mêmes raisons.
    Egalement de première importance dans le sport d'équipe, il faut garder
une attitude compétitive tout en respectant tous nos coéquipiers. Il est bon
de se rappeler que chacun a ses forces et ses faiblesses. Un encouragement
constant et positif est souvent un plus pour un joueur qui a le moral bas
après une erreur qu'il a commise, tout comme un bon geste d'encouragement
après un bon coup est toujours apprécié.
    Pour conclure, la règle dans un sport d'équipe comme le volley-ball est
de jouer avec coeur, de donner tout ce qu'on a et de ne jamais jouer avec un
esprit de vengeance envers l'autre équipe.

    Catégorie des intervenants sportifs
    Amélie Gingras, intervenante en softball, de la région de
    Chaudière-Appalaches

    L'esprit sportif se manifeste par la volonté de performer et de vouloir
gagner de façon légale. Au softball, il est facile de critiquer l'arbitre et
d'intimider l'équipe adverse. L'esprit sportif se traduit par le respect de
l'arbitre et de ses décisions ainsi que de l'adversaire.
    Par exemple, si nous ne sommes pas d'accord avec la décision de l'arbitre
sur un retrait sur les buts, nous pouvons lui signaler notre désaccord sans
toutefois lui crier des injures. Il pourra ainsi tenir compte de notre opinion
pour les jeux à venir. Il faut être bon perdant, mais aussi bon gagnant. Il
faut éviter d'humilier l'adversaire dans une victoire, garder la tête haute et
ne pas chercher des défaites lors d'un revers.
    Au sein même de l'équipe, il faut accepter qu'un coéquipier soit mieux
placé que nous pour aider l'équipe. Aussi, si l'on est victime d'une blessure,
il faut parfois marcher sur notre orgueil et dire à l'entraîneur que nous ne
sommes pas en pleine possession de nos moyens pour ainsi laisser notre place à
un  coéquipier qui est plus apte que nous à aider l'équipe à performer.
    En somme, l'esprit sportif c'est être capable de faire des sacrifices au
profit de l'équipe ainsi qu'être humble dans la victoire et garder la tête
haute dans la défaite.
    -%SU: SPT
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: François Lefebvre, Conseiller en communication,
Ministère de l'Education, du Loisir et du Sport, (418) 528-2265, poste 3057

Profil de l'entreprise

Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.