Le rapport du BAPE sur le complexe Turcot - "L'Administration Tremblay doit
exiger d'être partie prenante dans l'élaboration du nouveau projet de
Turcot." - Louise Harel

MONTRÉAL, le 12 nov. /CNW Telbec/ - À la suite de la publication du rapport du BAPE sur le complexe Turcot, Louise Harel, chef de l'Opposition officielle de la Ville de Montréal, et Benoit Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, ont réitéré que l'Administration Tremblay doit exiger d'être partie prenante dans l'élaboration du nouveau projet de l'échangeur Turcot. "Un projet de cette envergure ne doit pas se réaliser en vase clos. La Ville de Montréal, les arrondissements et les intervenants concernés doivent être intimement associés à l'élaboration du projet, comme le note le rapport du BAPE", a déclaré Louise Harel.

Lors de la présentation du mémoire de Vision Montréal à la consultation publique, le 16 juin dernier, Louise Harel avait énoncé, entre autres, trois critères devant être impérativement respectés dans l'élaboration du nouveau projet :

    
    - Conserver en hauteur, et non pas sur remblais, les structures à
      reconstruire;
    - Éviter à tout prix les expropriations;
    - Augmenter l'offre de transport collectif afin de réduire
      significativement la dépendance à l'automobile.
    

"Les avantages de conserver les structures en hauteur sont considérables puisqu'elles n'enclavent pas les quartiers adjacents, réduisent la pollution, et protègent 166 logements de la démolition, dont la très grande majorité se situe dans le village des Tanneries", a souligné Benoit Dorais.

De plus, Louise Harel a rappelé l'importance que le nouveau projet Turcot comporte des mesures permettant de réduire significativement la dépendance à l'automobile. "Le projet doit inclure le financement d'une alternative de transport en commun performant et de qualité, comme le tram-train de Lachine et un circuit de trolleybus dans l'axe de l'autoroute 20", a-t-elle indiqué. "Enfin, le projet doit répondre aux impératifs de santé publique et de qualité de vie de la population, en plus de respecter les principes du développement durable", a ajouté Benoit Dorais.

"L'Administration Tremblay doit exprimer clairement ce qu'elle entend demander au ministère des Transports afin de respecter les volontés de la population montréalaise telles qu'exprimées devant le BAPE en juin dernier", a conclu Louise Harel.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements : Renseignements: Marie-Hélène d'Entremont, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle, (514) 872-2990, Cell.: (514) 792-2334

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.