Rapport de la Commission de la santé et des services sociaux sur l'itinérance
au Québec

    
        "En tant que métropole du Québec, la Ville de Montréal doit
    manifester son leadership face à l'implantation des mesures touchant
             l'itinérance et l'extrême pauvreté" - Louise Harel
    

MONTRÉAL, le 6 nov. /CNW Telbec/ - À la suite de la publication du rapport de la Commission de la santé et des services sociaux sur l'itinérance au Québec, la chef de Vision Montréal et chef de l'Opposition officielle, Madame Louise Harel, souligne l'excellent travail accompli par la Commission. "Je remercie les membres de la Commission qui, tous partis confondus, ont travaillé à la réalisation de ce rapport qui doit servir d'inspiration à la Politique québécoise sur l'itinérance. Je tiens aussi à remercier ceux et celles qui se sont présentés devant cette Commission pour faire la lumière sur la réalité de l'itinérance au Québec", a déclaré madame Louise Harel.

L'Opposition officielle se réjouit de l'ensemble des recommandations de la Commission qui auront un impact direct sur les centres urbains et particulièrement sur la Ville de Montréal, notamment celles visant à trouver une alternative à la judiciarisation des personnes itinérantes. De plus, nous nous réjouissons des recommandations touchant la cohabitation harmonieuse de l'espace public et de celle qui appelle à l'adoption d'une stratégie des maisons de chambre et à une réglementation uniforme à l'échelle du Québec, relativement aux conditions minimales de salubrité et de sécurité dans ces maisons.

"Les travaux de la Commission ont démontré la nécessité absolue d'accomplir le travail en concertation et en cohésion avec tous les partenaires. En tant que métropole du Québec, la Ville de Montréal doit manifester son leadership face à l'implantation des mesures touchant l'itinérance et l'extrême pauvreté. L'administration du maire Tremblay doit mettre immédiatement de l'avant certaines mesures telles que d'augmenter l'aide récurrente accordée aux refuges et de prévoir un accompagnement communautaire lors de la construction de logements sociaux", a ajouté madame Harel.

"J'espère que le Gouvernement du Québec posera rapidement les gestes nécessaires, afin que les recommandations émises par la Commission servent de plan d'action en matière d'itinérance et de lutte contre la pauvreté", a conclu la chef de l'Opposition officielle.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements : Renseignements: Irène Marcheterre, Cabinet du chef de l'Opposition officielle, (514) 872-2990

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.