L'incertitude économique rend les sociétés vulnérables aux attaques
informatiques

    
    Un budget et des ressources insuffisants viennent aggraver les risques
    

MONTRÉAL, le 9 nov. /CNW Telbec/ - Le contexte économique actuel est à l'origine de l'augmentation des menaces internes liées aux technologies de l'information et des attaques externes aux sites Web et aux réseaux des sociétés, selon le Sondage mondial 2009 sur la sécurité de l'information publié aujourd'hui par Ernst & Young.

En effet, 75 % des 1 900 personnes interrogées craignent des représailles d'employés récemment licenciés par leur organisation. Voici d'autres résultats du sondage :

    
    - 41 % des personnes interrogées ont mentionné une augmentation des
      attaques externes;
    - 25 % des personnes interrogées ont accusé une augmentation des attaques
      internes;
    - 13 % des personnes interrogées ont constaté une augmentation des
      fraudes commises à l'interne.
    

Selon Claude Francoeur, associé du groupe Gestion du risque de TI et certification d'Ernst & Young, "les organisations canadiennes doivent élaborer en détail des stratégies de sécurité fondées sur le risque qui répondent à leurs besoins particuliers. Par exemple, les sociétés devraient préparer une réponse officielle qui serait présentée aux employés qui quittent l'organisation en raison d'une rationalisation ou de l'abolition de postes".

Bien que 19 % des personnes interrogées déclarent ne pas avoir encore commencé à protéger leur organisation, certaines sociétés ont déjà pris des mesures en ce sens. Par exemple, 38 % d'entre elles ont commencé à améliorer la gestion des identités et des accès, et 28 %, les contrôles des changements, tandis que 18 % d'entre elles ont mis en œuvre des programmes destinés à empêcher les fuites de données.

"Étant donné les risques nouveaux et accrus auxquels les organisations font face, la protection des données figure maintenant parmi les principales priorités des responsables de la sécurité de l'information. En fait, la mise en œuvre de technologies de protection contre la fuite de données représente maintenant une priorité plus grande dans bon nombre d'organisations que les programmes de sensibilisation à la sécurité et la conformité réglementaire", a déclaré Monsieur Francoeur.

D'après les résultats du sondage, la mise en œuvre ou l'amélioration des technologies de protection contre les fuites de données figure au deuxième rang des priorités au cours des 12 prochains mois, alors qu'elle figure parmi les trois principales priorités de 40 % des personnes interrogées. Seule l'amélioration de la gestion du risque de sécurité constitue une priorité plus importante encore.

Les résultats du sondage sont encourageants puisque bon nombre d'organisations adoptent une approche de la sécurité plus holistique et se concentrent sur la santé globale de leur programme de sécurité de l'information. Cependant, des budgets ou des ressources insuffisants représentent un défi pour un grand nombre d'entre elles.

Selon Monsieur Francoeur, les risques, les nouveaux défis et le cadre réglementaire changeant déterminent l'ordre du jour des TI, mais les sociétés ne disposent malheureusement pas toutes du budget et des ressources pour relever le défi.

Il est clair que la récession a modifié la donne. Les ressources sont rares pour 56 % des personnes interrogées (en hausse par rapport à 48 % l'an dernier). Malgré cette rareté, seules 20 % des personnes interrogées prévoient avoir recours à des ressources internes et seules 14 % d'entre elles prévoient augmenter leurs dépenses d'impartition.

Le secteur des technologies de l'information s'oriente vers une réglementation plus rigoureuse, un changement qui exigera des activités de conformité plus nombreuses et plus coûteuses en raison de leur complexité accrue. La confidentialité et la protection des renseignements personnels continueront de représenter un défi de plus en plus important pour les organisations, alors que les nouvelles technologies et les services, comme le réseautage personnel et la virtualisation, commencent à être largement utilisés.

À propos d'Ernst & Young

Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l'échelle mondiale, les 144 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser leur potentiel. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site ey.com/ca.

SOURCE EY (Ernst & Young)

Renseignements : Renseignements: Marie-Ève Graniero, (514) 874-4313, marie-eve.graniero@ca.ey.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.