Au cœur de la tempête, l'industrie forestière travaille à sa
revalorisation

QUÉBEC, le 13 nov. /CNW Telbec/ - "Même si la situation est dramatique et fort difficile, nos membres font preuve d'un courage incroyable et ils gardent espoir", c'est ce qu'a déclaré cette semaine, le président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), M. Guy Chevrette, devant les étudiants français et québécois du diplôme d'études supérieures spécialisées en affaires publiques et représentation des intérêts de l'Université Laval.

M. Chevrette en a profité pour démontrer l'indispensabilité de revaloriser la toute première industrie québécoise à avoir vu le jour au Québec et à faire valoir son importance économique pour les régions ressources du Québec, les communautés et les travailleurs. "Cette revalorisation doit s'effectuer sous trois aspects : revaloriser ce que fait l'industrie, corriger les fausses perceptions et se préparer aux grands défis", a-t-il affirmé.

"Une industrie qui a contribué, par ses actions, à la naissance de la villégiature et de l'écotourisme, au développement et à la démocratisation des activités de chasse et de pêche ainsi qu'au développement de plusieurs industries du plein air au Québec, ne peut pas être l'objet de mépris et d'indifférence", a ajouté le PDG.

Lors de sa présentation, M. Chevrette a longuement insisté sur le fait que les Québécois auraient avantage à connaître ce qui se fait dans l'industrie. Ils verraient alors qu'il ne se fait pas seulement des 2 x 4 et du papier journal. "Dans l'industrie du sciage, les producteurs québécois sont les champions mondiaux pour transformer les petites tiges d'épinettes noires en bois d'œuvre. Nous sommes également les premiers au Canada en matière de deuxième et troisième transformation et nous avons près de 700 projets à l'étude au Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), chez FPInnovations, au CERFO et dans les universités et centres de recherches", a rappelé M. Chevrette.

Conscient que la situation ne se corrigera pas toute seule, et qu'il a besoin de l'appui du gouvernement québécois et de ses partenaires, le CIFQ a créé un comité de travail sur la revalorisation. Il entend rencontrer prochainement ses partenaires pour partager avec eux le fruit de ses réflexions.

À propos du CIFQ

Le Conseil est le porte-parole de l'industrie forestière du Québec. À elles seules, les entreprises de sciage résineux et feuillus, de déroulage, de pâtes, papiers, cartons et de panneaux œuvrant au Québec génèrent 12,9 milliards $ en activité économique chaque année, près de 4 milliards $ en salaires et avantages sociaux dont près de 1,5 milliard $ est retourné aux gouvernements sous forme de taxes et d'impôts payés par les entreprises et les travailleurs. Au cours des dernières années, les investissements en immobilisations et réparations pour le secteur papetier et celui des produits du bois ont été supérieurs à 1 milliard $ annuellement.

SOURCE Conseil de l'industrie forestière du Québec

Renseignements : Renseignements: Nadia Boutin, Adjointe aux communications, Conseil de l'industrie forestière du Québec, (418) 657-7916, poste 411, nadia.boutin@cifq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.