2011 : un ralentissement à prévoir dans la construction d'édifices multirésidentiels locatifs, selon l'IDU-Québec

QUÉBEC, le 4 janv. /CNW Telbec/ - Avec la hausse de la TVQ qui est entrée en vigueur le 1er janvier dernier, un régime fiscal qui défavorisera la construction de logements locatifs entre également en force, alors même que le taux d'inoccupation est à un niveau extrêmement bas dans plusieurs régions du Québec et qu'y sévit encore une pénurie de logements de qualité.

Lorsque le ministère des Finances a présenté son budget au printemps passé, il n'a pas seulement annoncé la hausse de la TVQ qui entrait en vigueur le 1er janvier 2011, il a également introduit une distorsion dans la construction résidentielle, en augmentant le remboursement partiel de la TVQ pour la construction unifamiliale et de condominium mais en ne le faisant pas pour les unités locatives.  Sous couvert de vouloir favoriser l'accès à la propriété, le ministère a, par son choix, pris le risque de nuire à la rénovation du parc locatif, alors que ce choix d'habitation est réalisé encore par une large portion de la population québécoise (4 personnes sur 10).

Ainsi, le remboursement partiel de la TVQ n'ayant pas été ajusté à la hausse en fonction du nouveau taux de la taxe, le coût de construction augmentera, incidemment le coût des loyers.  Ce faisant, les jeunes ménages qui sont en logement en transition pour mettre des économies de côté afin d'accéder à la propriété auront moins les moyens de le faire, leur logement leur coûtant plus cher.

« Nous vivrons cette année les contrecoups de cette décision budgétaire prise au printemps passé.  Nous craignons autant une hausse des nouveaux loyers qu'une diminution des mises en chantiers d'unités locatives, ce qui affectera négativement la capacité de choisir des locataires québécois, et nous le déplorons », a conclu monsieur Michel Parent, membre du conseil régional de l'IDU-Québec et président de Logisco.

Fondé en 1987, l'Institut de développement urbain du Québec (IDU Québec) est un organisme indépendant et sans but lucratif. En tant que principal porte-parole de l'industrie immobilière commerciale au Québec, l'IDU Québec agit à titre d'intermédiaire entre les professionnels de l'industrie et les instances gouvernementales.

L'IDU Québec regroupe des promoteurs, des développeurs et des gestionnaires immobiliers, des investisseurs et des prêteurs, ainsi que des professionnels œuvrant dans des secteurs connexes.

SOURCE Institut de développement urbain du Québec

Renseignements :

Source : IDU Québec
Pour information :


Mélissa R-Laforest, Chargée de communication
Paradigme affaires publiques
Bur. : 418-523-0523, poste 2226
Cell. : 418-262-3020


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.