Manif au Centre Bell le 7 janvier contre l'unilinguisme anglais du club de hockey Les Canadiens de Montréal

MONTRÉAL, le 22 déc. 2011 /CNW Telbec/ - Le président de Mouvement Québec français, Mario Beaulieu, ainsi que le porte-parole du Mouvement Montréal français, Denis Trudel, invitent les Québécois et Québécoises à faire savoir aux dirigeants et propriétaires du club de hockey Les Canadiens leur opposition à la politique d'anglicisation de l'équipe montréalaise en manifestant de façon pacifique à l'occasion de sa prochaine partie à domicile.

Samedi 7 janvier 2012 de 17 h à 19 h
Au Centre Bell, à Montréal

« Nous remettrons des drapeaux du Québec aux partisans du Canadiens qui, en les agitant pendant la partie de hockey, pourront ainsi faire connaître leur opinion » font valoir les deux porte-parole.

Les dirigeants des Canadiens de Montréal ne respectent aucunement le statut du français en tant que langue commune au Québec: la musique d'ambiance diffusée au Centre Bell est en anglais. Toutes les annonces faites au micro sont bilingues. Il ne reste plus que deux ou trois joueurs francophones au sein de l'équipe. Et voilà qu'on nomme un entraîneur-chef qui ne parle pas un seul mot de français.

Les Jets de Winnipeg : c'est de la provocation!

« En disant vouloir éviter la controverse, déclare Mario Beaulieu, les Jets de Winnipeg appuient l'unilinguisme anglais des Canadiens en empêchant leur entraîneur adjoint, Pascal Vincent, d'accorder des entrevues en français. Non seulement leurs dirigeants n'ont aucune parole compatissante envers les amateurs de hockey du Québec qui réclament de leur équipe qu'elle leur parle dans leur langue, mais ils en rajoutent en les privant de commentaires en français de la part des dirigeants francophones de leur équipe.»

Le porte-parole du Mouvement Montréal français, Denis Trudel s'insurge : « Est-ce que c'est ça le vrai visage du Canada ? Obliger des francophones à accorder des entrevues en anglais à des journalistes francophones ? C'est de la provocation ! 'Le Québec se lève unanimement pour réclamer un peu de respect et le Canada répond en brimant des libertés, ça ne vous rappelle pas quelque chose ?» Voilà une autre bonne raison pour aller manifester le 7 janvier. »

Renseignements :

Carole Lavallée
clavallee@ssjb.com
Cell. 514 826 6292
Bur. 514 843-8851 poste 227