Protégeons la vie des élèves québécois : l'Association québécoise des allergies alimentaires lance une campagne pour l'adoption d'une loi spéciale sur l'anaphylaxie dans les écoles du Québec

MONTRÉAL, le 7 déc. 2011 /CNW Telbec/ - L'Association québécoise des allergies alimentaires (AQAA), en collaboration avec Allergic Living et Asthme et Allergies Québec, lance une campagne auprès du gouvernement du Québec afin d'obtenir une loi sur l'anaphylaxie dans les écoles de la province, similaire à la Sabrina's law qui a déjà été adoptée en Ontario en juin 2005.

Le 16 septembre 2010, Megann Ayotte Lefort, six ans, est décédée suite à une réaction allergique au sein même d'une école primaire. Au Québec, 72 000 élèves souffriraient aussi d'anaphylaxie et des dizaines de milliers seraient asthmatiques. Afin d'assurer la sécurité et le bien-être de ces enfants, l'AQAA demande au gouvernement d'adopter une politique qui exigerait que toutes les instances scolaires mettent en place un programme de prévention de l'anaphylaxie et des mesures d'urgence.

Que ce soit dans le milieu scolaire ou dans la vie de tous les jours, les allergies alimentaires sont souvent banalisées et perçues comme un caprice. Il faut se rappeler que malgré toutes les précautions qui peuvent être prises, même le plus petit incident peut causer la mort chez une personne allergique. Tel qu'énoncée par la Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique (SCAIC), dans les cas d'anaphylaxie et d'asthme, certaines règles essentielles doivent être respectées afin d'éviter le pire, d'où l'importance d'implanter un protocole rigoureux dans nos écoles.

« Le Québec est toujours en retard sur les autres provinces, il est temps d'agir afin d'éviter d'autres décès comme celui de Megann. Malgré que cette démarche puisse être exigeante, elle doit absolument être mise de l'avant », de mentionner Mme Diane Dubord, directrice de l'AQAA. Appuyée par le Conseil national de recherches du Canada (CNRC), l'AQAA invite donc la population à écrire à la vice-première ministre et ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Line Beauchamp ainsi qu'au ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Dr Yves Bolduc en vous rendant au http://allergicliving.com/petitions/ecoles-du-quebec/.

Adhérer à cette campagne peut sauver des vies.

À propos de l'AQAA
Fondée en 1990, l'AQAA vise à améliorer la qualité de vie et la sécurité de ceux qui composent avec les allergies alimentaires. Elle est le seul centre de référence au Québec pour les allergies alimentaires et regroupent les allergologues, les nutritionnistes, les pharmaciens, les institutions - écoles, garderies, hôpitaux - ainsi que les entreprises du secteur de l'alimentation. L'AQAA administre également le Programme de Contrôle Allergène Certifié (CAC), unique programme à assurer qu'un aliment répond aux exigences les plus rigoureuses visant le contrôle optimal d'un allergène.

Renseignements :

Marie-Claude Jérôme
Conseillère aux communications et événements
Association québécoise des allergies alimentaires
Tél. : 514 990-2575, poste 210