LE GOUVERNEMENT DU CANADA INVESTIT DANS DES ACTIONS COMMUNAUTAIRES VISANT À PROTÉGER L'HABITAT ET LES ESPÈCES EN PÉRIL AU QUÉBEC

SAINT-JEAN-DES-PILES, QC, le 16 oct. /CNW/ - L'honorable Jim Prentice, ministre de l'Environnement, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement par l'intermédiaire du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril. Un financement fédéral totalisant 1 913 489 dollars favorisera la réalisation d'initiatives environnementales axées sur la conservation et la protection des espèces en péril et de leur habitat, contribuant ainsi à protéger la biodiversité du Canada.

« Ces projets contribueront à protéger la riche biodiversité du Canada pour les générations à venir, a déclaré le ministre Prentice. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir le Mouvement Vert Mauricie ainsi que tous les autres organismes communautaires récipiendaires par l'intermédiaire du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril. Leurs gestes, grands ou petits, aideront à protéger l'abondance et la diversité de la vie faisant partie de notre patrimoine naturel. »

Au Québec, la majorité des projets financés cette année par le programme d'intendance de l'habitat auront des effets positifs durables pour plusieurs espèces animales et végétales dont la tortue des bois, la salamandre sombre des montagnes, le chevalier cuivré, la Paruline à ailes dorées et le ginseng à cinq folioles.

Le Mouvement Vert Mauricie, récipiendaire du programme, a reçu une somme de 49 820 dollars pour la protection de la tortue des bois dans le bassin versant de la rivière Shawinigan. Le projet vise à protéger l'habitat et à favoriser le rétablissement des populations de cette espèce menacée par la signature d'ententes de conservation volontaire avec les propriétaires, l'acquisition de parcelles de bandes riveraines, l'atténuation des menaces telles les activités humaines et la prédation ainsi que l'éducation du public.

« La population de tortue des bois du bassin versant de la rivière Shawinigan demeure l'une des plus importantes au Canada. En raison de son statut d'espèce menacée, l'urgence d'intervenir est de plus en plus justifiée », a déclaré Hélène Bergeron, présidente du Mouvement Vert Mauricie.

L'objectif du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril est de contribuer au rétablissement et à la protection des espèces figurant sur la liste des espèces en voie de disparition, menacées ou préoccupantes en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

Les autres projets à l'échelle nationale qui recevront un financement cette année comportent, entre autres, des mesures d'intendance visant à protéger l'habitat d'espèces végétales en péril, des négociations avec des propriétaires fonciers afin d'établir des accords volontaires de protection des terres, des activités de sensibilisation ciblées afin de réduire l'enchevêtrement d'espèces en péril dans les engins de pêche, et l'amélioration de la qualité de l'eau et de l'habitat aquatique sur les terres privées pour le bien des espèces aquatiques en péril. Ces mesures seront entreprises avec de nombreux partenaires comme des producteurs agricoles, des propriétaires fonciers et des pêcheurs commerciaux. Ces projets procureront des bienfaits à de nombreuses espèces en péril, notamment la baleine noire de l'Atlantique Nord, l'otarie de Steller, le renard véloce et l'ail trilobé.

Le Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril est administré par Environnement Canada et géré en partenariat avec Pêches et Océans Canada et Parcs Canada. Pour obtenir plus de renseignements sur la Loi sur les espèces en péril et sur le Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril, il suffit de consulter les sites Web suivants : http://www.sararegistry.gc.ca/ ou http://www.ec.gc.ca/hsp-pih/default.asp?lang=Fr&n=59BF488F-1.

Pour obtenir plus de renseignements et consulter une fiche d'information au sujet de cette annonce, visiter le site Web d'Environnement Canada, à http://www.ec.gc.ca/.

(Also available in English)


FICHE D'INFORMATION


CONTRIBUTIONS ACCORDÉES DANS LE CADRE DU PROGRAMME D'INTENDANCE DE L'HABITAT POUR LES ESPÈCES EN PÉRIL AU QUÉBEC POUR L'EXERCICE 2010-2011

Promoteur Titre du projet Contribution accordée dans le cadre du Programme d'intendance de l'habitat Endroit Description du projet
Appalachian Corridor Appalachien (ACA) Conservation et intendance de l'habitat d'espèces en péril du Corridor appalachien 153 233 $ Lac Brome Ce projet vise à protéger l'habitat d'espèces en péril par la voie de servitudes de conservation, de donations, d'acquisitions et par l'application du statut de réserve naturelle en collaboration avec les propriétaires, les ONG locales, les municipalités et plusieurs autres intervenants du secteur forestier. Le projet vise aussi à sensibiliser les propriétaires et utilisateurs qui peuvent avoir un impact direct sur la préservation des habitats et des espèces.
Nature-Action Québec Plan de gestion durable du mont Rougemont - engagement du public phase (année 2 de 2) 140 000 $ Rougemont, St-Damase, St-Jean-Baptiste Le plan de gestion durable du mont Rougemont est une initiative qui vise l'implication des propriétaires fonciers dans une démarche d'aménagement de leur propriété. Différentes mesures sont mises en place pour que les propriétaires puissent continuer une exploitation rentable de leurs terres en tenant compte de la protection à long terme des espèces en péril.
Attention Frag'Îles Mobiliser les Madelinots à préserver les habitats du Pluvier siffleur 98 100 $ Iles-de-la-Madeleine L'équipe d'Attention FragÎles s'engage cette année à mobiliser des publics ciblés à atténuer l'incidence humaine sur la survie du Pluvier siffleur en mettant en oeuvre entre autres un programme de protection des nids et en recrutant une équipe de bénévoles engagée à les surveiller. 
Éco-Nature Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril de la rivière des Mille Îles 94 976 $ Laval Les actions d'Éco-Nature visent le rétablissement de 11 espèces en péril. Nous procèderons a de nombreuses activités de suivi des populations, de sensibilisation du public, et de caractérisation des habitats, et ce avec l'aide d'intervenants divers.
Centre de conservation de la nature du mont Saint-Hillaire Projet de protection des habitats d'intérêt, de suivi et de restauration des espèces en péril de la Réserve de la biosphère du mont Saint-Hilaire (année 2 de 2) 89 775 $ Mont St-Hilaire Ce projet a pour but d'approfondir nos connaissances des populations d'espèces en péril par des suivis démographiques, la restauration de certaines populations de ces espèces et enfin, par la réalisation d'activités d'intendance auprès de propriétaires afin de contrer la fragmentation des habitats forestiers sur le territoire de la Réserve de la biosphère du mont Saint-Hilaire.
Nature-Action Québec Intendance de l'habitat d'espèces en péril dans la plaine du Haut-Saint-Laurent 89 010 $ Granby, St-Jean-Sur-Richelieu, Varennes, Verchère, Contrecoeur, municipalités de la plaine du Haut-St-Laurent Le projet vise à soutenir différentes initiatives d'intendance de l'habitat des espèces en péril dans la plaine du Haut-Saint-Laurent, véritable bastion de biodiversité soumis à d'importantes pressions. Il permettra d'acquérir des connaissances, de planifier des démarches de conservation et de réaliser des activités de sensibilisation, de protection, d'amélioration de l'habitat et d'atténuation de l'incidence humaine pour des dizaines d'espèces à statut précaire.
Fondation du Mont-Saint-Bruno Protection et mise en valeur du Corridor forestier du mont Saint-Bruno - phase de consolidation (année 2 de 2) 83 626 $ St-Bruno-de-Montarville + 16 municipalités Le projet du Corridor forestier du mont Saint-Bruno vise à protéger et mettre en valeur l'intégrité des boisés et de milieux naturels d'importance qui forment des liens écologiques de part et d'autre de cette colline montérégienne, de manière à contrer la perte et la fragmentation de l'habitat de plusieurs espèces à statut précaire.
Nature-Action Québec Protection et développement durable du Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges 80 135 $ Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot, Rigaud, Ste-Marthe, Très-St-Rédempteur, St-Lazarre, Hudson, Vaudreuil-Dorion, Ste-Justine-de-Newton, Pointe-Fortune, MRC Vaudreuil-Soulanges Le projet de «Protection et développement durable du Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges» vise à protéger et mettre en valeur l'intégrité des boisés et des milieux naturels d'importance qui forment la couronne sud du lac des Deux-Montagnes, de Pointe-Fortune et Sainte-Justine-de-Newton à l'île Perrot, de manière à contrer la perte et la fragmentation de l'habitat de plusieurs espèces en situation précaire tout en favorisant l'utilisation durable des ressources.
FloraQuébéca Planification stratégique de la conservation des espèces floristiques en péril du Québec 75 000 $ Québec Il est considérablement plus difficile de réaliser des projets d'intendance portant sur la flore en péril que sur la faune menacée. Un atelier de formation, une trousse d'informations et un outil de réseautage Web spécifiques à la flore en péril seront développés et livrés dans le cadre du présent projet, les détails d'un programme d'aide financière seront élaborés et les opportunités de mettre en place ce programme d'aide seront évaluées.
Conservation de la nature Protection des espèces en péril des milieux aquatiques et insulaires du lac Champlain, de la rivière Richelieu et du fleuve Saint-Laurent 71 495 $ Sorel, Venise-en-Québec, Chambly Les activités visent à conserver des habitats essentiels de la tortue-molle à épines, du chevalier cuivré, du petit blongios, de l'arisème dragon et de l'aster à rameaux étalés dans leur aire de répartition, soit le lac Champlain, la rivière Richelieu et une section du fleuve Saint-Laurent. 
Nature-Action Québec Protection et développement durable du mont Yamaska 2008-2011 (année 3 de 3) 66 000 $ Ste-Pie, St-Paul-Abbotsford Le projet de Protection et développement durable du mont Yamaska a comme objectif premier de maintenir l'intégrité de la biodiversité, des habitats et des peuplements forestiers du mont Yamaska, sans pour autant en exclure les activités économiques destinées à satisfaire les besoins du développement humain. Plus d'une vingtaine d'espèces fauniques et floristiques à statut précaire seront visées par ce projet. 
Conservation de la nature Protection des habitats prioritaires d'espèces en péril de la Montérégie et de la Grande Région de Montréal 63 750 $ St-Anicet, Ormstown Le projet vise la protection et l'intendance de certains habitats prioritaires où se concentrent des espèces désignées soit menacée ou en voie de disparition au COSEPAC.
Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec Évaluation ponctuelle des efforts de rétablissement des espèces en péril: analyse des actions financées par le PIH 63 700 $ Québec Le projet vise globalement à déterminer l'impact biologique de l'ensemble des projets financés par le PIH sur la santé des espèces floristiques en péril. Il vise aussi de faire le point sur les investissements dans les projets d'intendance et estimer l'impact sur la santé de l'habitat de ces espèces.  
Société de conservation des Îles-de-la-Madeleine Poursuite du plan de conservation juridique des habitats des espèces en péril des îles-de-la-Madeleine 60 166 $ Havre-Aubert Le projet consiste à établir une zone de conservation autour de la baie du Havre-aux-Basques. Ce secteur présente des caractéristiques écologiques exceptionnelles avec la présence de plusieurs écosystèmes riches, rares et fragiles et de plusieurs espèces fauniques et floristiques à statut précaire.
Ambioterra Le fouille-roche gris: une espèce à protéger! 53 967 $ Havelock, Elgin Ce projet vise à protéger et à rétablir l'habitat du fouille-roche gris dans le bassin versant de la rivière des Anglais. Nous ajouterons pour cette année un nouveau bassin versant celui de la rivière Trout dans lequel on retrouve aussi une population de fouille-roche gris, mais également de dard de sable. 
Réseau d'observation de mammifères marins (ROMM) Suivi des activités d'observation en mer et incitation des plaisanciers à la conservation du milieu marin gaspésien et des espèces marines en péril qui le fréquentent 53 583 $ Gaspé, Percé Le premier volet du projet est la poursuite du suivi sur le terrain des comportements des acteurs de l'industrie de l'observation en mer de la péninsule gaspésienne face aux mammifères marins. Il permet d'évaluer les retombées de nos actions d'intendance auprès d'eux. Le second volet consiste à aborder plusieurs plaisanciers fréquentant les marinas du secteur afin de les sensibiliser aux gestes à adopter pour préserver le milieu marin et les espèces en péril qui y vivent.
Mouvement Vert Mauricie (MVM) Consolider les travaux d'intendance pour la protection de la tortue des bois dans le bassin versant de la rivière Shawinigan 49 820 $ St-Mathieu-du-Parc Le projet d'intendance pour la protection de la tortue des bois dans le bassin versant de la rivière Shawinigan consiste à protéger et à favoriser le rétablissement des populations de cette espèce menacée par différentes méthodes, soit la signature d'ententes de conservation volontaire, les démarches visant l'acquisition des parcelles de bandes riveraines, l'atténuation des menaces et finalement l'éducation de publics cibles tels les propriétaires privés, les enfants et les citoyens.
Centre d'information sur l'environnement de Longueuil Mise en œuvre des plans de conservation de la rainette faux-grillon de l'ouest en Montérégie 47 709 $ St-Louis-de-Gonzague, St-Stanislas-de-Kostka, St-Étienne-de-Beauharnois, Boucherville, Varennes, Ste-Julie, St-Bruno-de-Montarville, Brossard, La Prairie, Carignan, etc. Le projet permettra entre autres d'assurer un suivi des habitats connus de la rainette faux-grillon, de poursuivre la sensibilisation de la population et des propriétaires privés à la problématique de cette espèce en Montérégie et de faire les démarches nécessaires pour intégrer les recommandations des plans de conservation dans les plans d'aménagement des municipalités visées par ces plans de conservation.
Regroupement QuébecOiseaux Évaluation des résultats du PIH sur la conservation des oiseaux 45 089 $ Québec En 2009, le Regroupement QuébecOiseaux proposait un projet dont l'objectif était d'évaluer l'impact du PIH sur la protection de l'ensemble des espèces d'oiseaux en péril et de leurs habitats au Québec. Le projet se déroule en deux phases. La deuxième phase (2010-2011) consiste à appliquer la méthode d'évaluation en analysant les résultats des projets portant sur plusieurs espèces d'oiseaux en péril.
Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM) Portrait de baleines et Baleines en direct, pour une pratique responsable des activités d'observation en mer 44 950 $ Tadoussac Baleines en direct est un bulletin hebdomadaire et un site de référence et d'actualité voué à la conservation des baleines du Saint-Laurent: 1700 pages bilingues, 2000 internautes par jour, 5000 abonnés au bulletin hebdomadaire. Il favorise le développement responsable des activités d'observation en mer.
Centre d'interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu Protection du Grand Bois et du mont Saint-Grégoire 40 041 $ Mont St-Grégoire Le Grand Bois et le mont Saint-Grégoire comptent parmi les cibles prioritaires de conservation dans la plaine du Richelieu puisqu'ils abritent plus d'une vingtaine d'espèces en péril. Le projet a pour but d'augmenter la superficie des habitats protégés de ces deux sites par la signature d'ententes de conservation et par des acquisitions. Des activités d'information des propriétaires et des activités d'éducation s'adressant à diverses clientèles complètent le projet.
UPA Sous-bassins amont des Hurons : Mobilisation du milieu agricole pour l'amélioration de l'habitat du chevalier cuivré 39 070 $ Ste-Madeleine, Ste-Marie-Madeleine, St-Charles-sur-Richelieu, Mont St-Hilaire Ce projet vise la gestion de l'eau par bassin versant en milieu agricole.Il cible la sensibilisation, la mobilisation et la caractérisation du territoire. Chaque participant aura à la fin du projet un cahier du propriétaire, et l'objectif est d'obtenir l'implication d'au moins 75 % des producteurs.
Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR) Gardiennage au refuge faunique Pierre-Étienne-Fortin pour la conservation de l'habitat du chevalier cuivré, du chevalier de rivière et du fouille roche gris 36 960 $ Richelieu Le projet de gardiennage se déroule dans le refuge faunique Pierre-Étienne-Fortin (PEF) dans le but de préserver l'intégrité de la plus importante et la moins dégradée des deux seules frayères connues et l'habitat du chevalier cuivré. La présence de quatre agents de sensibilisation qui patrouilleront le secteur durant l'été 2010 permettra de faire respecter la réglementation du refuge faunique et de la pêche sportive, d'effectuer de la sensibilisation auprès des usagers et de réaliser le sondage sur les pêches.
Société de conservation et d'aménagement du bassin de la rivière Châteauguay (SCABRIC) Outils de protection des habitats dans le bassin de la rivière aux Outardes Est 34 664 $ Ormstown L'organisme crée, pour les participants volontaires, des cahiers du propriétaire fait sur mesure, contenant des informations stratégiques et des suggestions pour inviter les entrepreneurs à poser des actions volontaires permettant la protection et l'amélioration des habitats fauniques, des sols et de la qualité de l'eau, profitant ainsi à toute la communauté. En 2010-2011, la SCABRIC produira 10 nouveaux cahiers pour les usagers du territoire.
Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel Projet de protection des rives et de la flore menacée à Saint-Augustin-de-Desmaures 34 561 $ St-Augustin-de-Desmaures Ce projet vise à sécuriser les battures et les boisés riverains de Saint-Augustin-de-Desmaures pour assurer la pérennité des espèces menacées et de leurs habitats. Les activités prévues sont la sensibilisation de la communauté augustinoise, principalement les riverains et les utilisateurs de la batture, à la présence et à la fragilité des espèces et des habitats littoraux.
Corporation de l'aménagement de la rivière l'Assomption (CARA) Mise en oeuvre des plans de conservation des plantes en péril du bassin versant de la rivière L'Assomption 27 010 $ MRC L'assomption, MRC D'autray, MRC Montclam, MRC Joliette Le présent projet vise à assurer la protection et la conservation de trois populations prioritaires de plantes en péril et de leurs habitats exceptionnels. En parallèle, des activités ciblant les propriétaires privés et les MRC touchés seront poursuivies et/ou mises en branle afin d'ouvrir la voie à des règlements et de signer des ententes de conservation concernant les plantes en péril du bassin versant de la rivière L'Assomption.
Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel Exportation d'une démarche d'intendance dans les sites prioritaires de l'estuaire d'eau douce pour la flore en péril 26 130 $ St-Augustin-de-Desmaures, L'Ange-Gardien, Château-Richer, Deschambault, Grondines, Boischâtel, Neuville La Fondation souhaite d'abord vérifier le caractère exportable du programme d'intendance réalisé à Saint-Augustin-de-Desmaures et ensuite, adapter les outils de mise en oeuvre et de sensibilisation pour les rendre accessibles aux intervenants de l'estuaire d'eau douce (ONG, comités de riverains, municipalités, utilisateurs et détenteurs d'enjeux). L'objectif de cette démarche est de former les acteurs locaux afin de favoriser le partenariat.
Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM) Coordination du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins 25 418 $ Montréal à Blanc-Sablon Le Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins a pour mandat « d'organiser, de coordonner et de mettre en œuvre des mesures visant à réduire les mortalités accidentelles de mammifères marins, secourir des animaux en difficulté et acquérir des connaissances auprès des animaux morts dans les eaux du Saint-Laurent limitrophes du Québec ». Le GREMM assure la coordination de ce réseau formé de 16 organismes.
Canards Illimités Canada Protection des marécages et des battures de La Côte-de-Beaupré 24 570 $ Château-Richer Les milieux humides bordant l'estuaire d'eau douce du Saint-Laurent sur la Côte-de-Beaupré ont subi depuis les dernières décennies plusieurs modifications résultant de l'élargissement du boul. Sainte-Anne ainsi que des perturbations issues du développement résidentiel et commercial. Par la réalisation de ce projet, Canards Illimités mise sur une stratégie de communication, de sensibilisation et d'acquisition pour protéger ce territoire exceptionnel qui recèle plusieurs espèces à statut précaire.
Corporation de l'aménagement de la rivière l'Assomption (CARA) Protection à long terme de l'habitat du fouille-roche gris, du dard de sable et du méné d'herbe dans le sud du bassin versant de la rivière L'Assomption 24 441 $ Joliette, St-Paul, Crabtree, St-Roch-de-l'Achigan, L'Épiphanie Le projet vise à assurer la protection et la conservation à long terme de deux espèces de poissons menacées, le fouille-roche gris (Percina copelandi) et le dard de sable (Ammocrypta pellucida), une espèce de poisson préoccupante, le méné d'herbe (Notropis bifrenatus) ainsi que leurs habitats.
Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi Conservation volontaire des habitats de la tortue des bois le long de la rivière aux Brochets - Secteur Stanbridge East - St-Ignace-de-Stanbridge 18 860 $ Bedford Le projet vise à obtenir l'engagement de propriétaires riverains de la rivière aux Brochets à la conservation des milieux naturels. Ils obtiendront de l'information sur les mesures à prendre et sur les outils légaux pour assurer une protection à long terme de la biodiversité de leur propriété. Le projet ciblera principalement la tortue des bois, espèce désignée menacée au Canada et vulnérable au Québec, et qui constitue, en raison de sa biologie, un candidat idéal pour favoriser l'adoption de mesures de conservation des habitats aquatiques, riverains et terrestres qui bénéficieront à de nombreuses autres espèces animales et végétales.
Ministère des Ressources naturelles et de la Faune Conservation d'une population d'omble de fontaine aurora du Québec 18 600 $ Ste-Anne-du-Lac L'omble de fontaine aurora est reconnu comme étant en voie de disparition par le COSEPAC. Une première mention a été rapportée pour le Québec : au lac Bidière, de la Hase, grâce aux activités de pêche du Club Nokolac dans ces secteurs compris dans la zec Mitchinamecus, au nord de Montréal. Nous visons par le projet "Conservation d'une population d'omble de fontaine aurora du Québec (lac Bidière)" à convenir d'une stratégie de protection pour cette espèce unique du Québec.
Dendroica
Environnement et Faune
Projet de conservation volontaire de sites de nidification du Faucon pèlerin en zones périurbaines dans la région de Lanaudière 12 002 $ Lanaudière Le projet vise à protéger et à conserver des habitats essentiels pour le Faucon pèlerin dans six secteurs de la région de Lanaudière. Diverses mesures sont mises en place dont l'installation de nichoirs de nidification ainsi qu'un suivi des sites connus afin de déterminer le statut de nidification de l'espèce
Société d'aménagement de la rivière Madawaska et du lac Témiscouata La protection de la tortue des bois au Témiscouata 10 170 $ Ville-Dégelis La première étape est l'approche des propriétaires concernés et la négociation ainsi que toutes les procédures d'entente qui y seront rattachées. La deuxième sera l'achat direct du territoire visé ainsi que la mise en œuvre de toutes les mesures de conservation nécessaires afin de maximiser la protection de l'habitat. De plus, des efforts de sensibilisation seront investis auprès de la population locale pour souligner la précarité de l'espèce et les méfaits de la collecte illégale et de la garde en captivité.
Société des amis du Biôdome de Montréal Conservation et restauration du ginseng au Québec: conservation à long terme des cibles prioritaires 10 000 $ Secteurs prioritaires de la grande région de Montréal Le projet vise à assurer, avec la collaboration de plusieurs organismes de conservation, le maintien, le suivi et la surveillance de la population de ginseng dans des secteurs ciblés Des activités de formation en lien avec le projet seront aussi offertes.
Dendroica Environnement et Faune Conservation volontaire de l'habitat de nidification de la Paruline à ailes dorées (Vermivora crysoptera) en Outaouais. 3 370 $ Kazabazua, Breckenridge, Lac-des-Loups La Paruline à ailes dorées (Vermivora crysoptera) est une espèce menacée au Canada et au Québec, entre autres, en raison de la disparition de son habitat. Ce projet vise la collaboration avec des propriétaires fonciers pour la protection de sites de nidification situés sur leurs terres dans le sud de l'Outaouais.
Canards Illimités Canada Plan d'action pour la conservation de l'habitat de la sauvagine et des espèces menacées dans le haut-marais de l'Isle-aux-Grues 3 538 $ St-Antoine-de-l'Isle-aux-Grues Le projet vise à harmoniser les activités anthropiques sur le haut-marais de l'Isle-aux-Grues afin d'assurer la protection et le rétablissement d'habitats des espèces en péril qu'on y retrouve. De plus, le projet permettra de faire participer activement la population locale dont les propriétaires terriens, à la réalisation des différentes initiatives vouées à la protection et à la conservation de l'habitat des espèces en péril.
Total Québec                                             1 913 489 $

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril, consulter le site Web d'Environnement Canada, à l'adresse http://www.ec.gc.ca/hsp-pih.

Renseignements:
Pascale Boulay
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
819-997-1441
Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008
1-888-908-8008
Page Twitter du ministre de l'Environnement du Canada :
http://twitter.com/jimprentice_fr
Page Facebook d'Environnement Canada :
http://www.facebook.com/environnementcan