DeSerres célèbre 100 ans de créativité - Le détaillant canadien réalise une acquisition d'envergure en France et se dote d'une nouvelle stratégie de marque mondiale


    TORONTO, le 3 mars /CNW Telbec/ - Afin de marquer son année centenaire,
le plus important détaillant de matériel d'artiste et de loisirs créatifs au
Canada délaisse les appellations Omer DeSerres et Loomis Art Store au profit
du nom, DeSerres, et adopte une nouvelle image de marque en harmonie avec ce
changement. Rappelons que DeSerres a su s'imposer à l'extérieur du Québec,
notamment grâce à l'acquisition de Loomis & Toles en 1988. Les magasins de
cette bannière, situés principalement à Toronto mais également à Halifax et
Vancouver, ont été rebaptisés Loomis Art Store dix ans plus tard. Avec cette
nouvelle stratégie de marque, l'objectif de DeSerres est clair : se
positionner comme un chef de file sur la scène internationale. Cette ambition
s'est récemment concrétisée grâce à une percée importante sur le marché de la
France avec l'acquisition d'Artacréa. Une transaction d'autant plus
significative puisque DeSerres fait figure de pionnier en étant parmi les
premiers détaillants canadiens à réaliser une acquisition en France.

    Une transaction de taille

    La dernière année aura été déterminante pour DeSerres avec l'ouverture de
trois nouveaux magasins au Québec, un à Toronto, la pénétration du marché de
l'Alberta avec l'ouverture d'une succursale à Edmonton et, finalement,
l'acquisition d'Artacréa en France. Cette transaction vise 13 magasins dont
sept situés stratégiquement dans Paris et six autres en province. Les
bannières acquises dans un contexte de redressement visent Rougier & Plé, Créa
et Graphigro, totalisant plus de 175 employés. Le déploiement de la nouvelle
image de marque DeSerres en France est prévue pour l'été 2008. Au Canada, ce
déploiement est effectif depuis février 2008.
    "Nous sommes évidemment très fiers de réaliser une percée aussi
significative en France," souligne Marc DeSerres, président de DeSerres.
"Notre stratégie d'acquisition au Canada au cours des 25 dernières années nous
aura permis de nous préparer pour cette transaction d'envergure. Nous
réalisons également à quel point il est plus facile de transiger avec la
France qu'il n'y paraît : nos cultures se ressemblent, le marché y est très
structuré et surtout accessible, les technologies d'aujourd'hui facilitent
grandement la communication et l'échange d'information. Avec des fournisseurs
provenant des quatre coins du monde, des produits uniques et exclusifs à
l'échelle mondiale et un pouvoir d'achat accru, notre expertise est clairement
devenue exportable."

    De plus en plus présent, d'un océan à l'autre

    DeSerres compte aujourd'hui 26 magasins au Canada, dont 10 qui sont
situés à l'extérieur du Québec, soit en Ontario, en Colombie-Britannique, en
Alberta et en Nouvelle-Ecosse. Cette expansion résulte d'une stratégie
d'acquisition mûrement réfléchie afin de consolider le positionnement de
l'entreprise dans le secteur d'activité spécialisé que représente celui des
loisirs créatifs. Outre l'acquisition de Loomis & Toles en 1988, DeSerres a
fait l'acquisition de Eez Zee Art à Ottawa en 1991. Cette succursale de
DeSerres sera d'ailleurs déménagée au Centre Saint-Laurent d'Ottawa en juin
2008.
    "Comme le marché est saturé au Québec, notre stratégie de développement
doit nécessairement passer par le reste du Canada et l'Europe," ajoute
M. DeSerres. "La Colombie-Britannique, l'Alberta et l'Ontario offrent
notamment des opportunités de croissance importantes. On peut même espérer
doubler le nombre de magasins dans ces provinces."

    Un exemple réussi de relève en entreprise familiale

    DeSerres est une entreprise familiale qui a vu trois générations se
succéder à sa direction et qui demeure aujourd'hui une propriété détenue à
100 % par Marc DeSerres. De la ferronnerie à la quincaillerie, en passant par
les équipements de sport, le matériel informatique et finalement le matériel
artistique, les magasins DeSerres ont toujours su se réinventer avec succès.
Leur notoriété a explosé au moment où le virage grand public a été amorcé pour
passer du matériel d'artiste, destiné à 10 % de la population, à celui de
matériel artistique, qui en rejoint plutôt 50 %. En démocratisant le matériel
artistique et en ciblant de nouveaux créneaux de marchés, tels que celui des
enfants et des passe-temps comme le scrapbooking et les bars à perles, les
magasins DeSerres sont résolument orientés sur l'expérience client.
    Jacques Nantel, secrétaire général de HEC Montréal et ancien titulaire de
la Chaire Omer DeSerres tient à souligner que "Tout au long de son histoire,
DeSerres a su inspirer des générations de jeunes entrepreneurs. Le support de
la famille DeSerres, particulièrement de Marc DeSerres, en matière de
formation et de recherche en commerce de détail est admirable. En plus d'être
un détaillant d'envergure internationale, DeSerres est une source de fierté
pour toute notre communauté."
    "En comptant parmi les premiers détaillants canadiens à réaliser une
acquisition en France, DeSerres constitue un modèle de réussite dans le
secteur du commerce de détail," ajoute Gaston Lafleur, président-directeur
général du Conseil québécois du commerce de détail. "Le dynamisme de cette
entreprise qui a toujours su ajuster son offre afin de demeurer pertinente en
fonction des besoins du consommateur constitue un bel exemple à suivre pour
les entrepreneurs en commerce de détail."

    Perspectives

    L'année 2008 en sera une de consolidation pour DeSerres pour mieux se
positionner comme marque mondiale. La stratégie d'acquisition de magasins
indépendants qui a été utilisée au Canada est également envisagée pour le
marché français. L'entreprise mise également sur le développement de sa marque
privée avec une gamme de produits exclusifs à DeSerres.



Renseignements: Valérie Gonzalo, (514) 923-1549, gonzalo@videotron.ca;
Source: DeSerres, www.deserres.ca