Margaret F. Delisle ne sera pas candidate dans Jean-Talon aux prochaines élections provinciales


    QUEBEC, le 9 fév. /CNW Telbec/ - La députée de Jean-Talon et ministre
déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation, madame Margaret
F. Delisle, annonce qu'elle ne sollicitera pas un quatrième mandat lors des
prochaines élections provinciales québécoises.
    "Ayant connu des ennuis de santé au cours de l'automne dernier, je suis
revenue avec la ferme intention de mettre toute l'énergie possible à servir
mes concitoyennes et concitoyens du comté de Jean-Talon. Or, j'ai fait le
constat que ma santé ne me permettait pas de poursuivre mon engagement avec le
dévouement et l'intensité que j'ai toujours consacrés à mon travail de
députée. Après en avoir discuté avec mes proches et le premier ministre, j'ai
donc pris la décision de me retirer de la vie politique", a-t-elle déclaré.
    Elue pour la première fois dans Jean-Talon en 1994, madame Delisle a tenu
à remercier toutes les personnes qui l'ont appuyée au cours des douze
dernières années, particulièrement les citoyennes et citoyens du comté de
Jean-Talon. "Je me sens honorée de les avoir représentés à l'Assemblée
nationale et du privilège qu'ils m'ont accordé. C'est toujours avec beaucoup
de fierté que j'ai défendu les intérêts de la population de mon comté, situé
au coeur de la Capitale-Nationale", a-t-elle déclaré.
    Madame Delisle a également eu une pensée spéciale pour le premier
ministre du Québec. "Je veux exprimer toute ma gratitude à monsieur Jean
Charest, aux côtés de qui ce fut un honneur d'être députée, et qui m'a invitée
à siéger au conseil des ministres. Servir mes concitoyennes et concitoyens a
toujours été mon leitmotiv. J'y ai mis tout mon coeur et je le remercie de la
confiance qu'il m'a témoignée", a poursuivi la députée.
    Elle a aussi exprimé toute sa reconnaissance aux gens qui l'ont
accompagnée dans la réalisation des dossiers qui lui incombaient en tant que
ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation. "Je
quitte avec le sentiment d'avoir donné le meilleur de moi-même et vous me
permettrez un sentiment de fierté, notamment en ce qui concerne la révision de
la Loi sur le Protection de la jeunesse, qui assurera aux enfants
d'aujourd'hui et de demain de vivre avec de meilleures conditions de vie, dans
un environnement stable et accueillant, et où ils pourront s'épanouir",
a-t-elle poursuivi.
    Enfin, elle a souhaité exprimer son appréciation à celles et ceux qui
l'ont appuyée dans ses diverses fonctions, que ce soit les membres de
l'association libérale de Jean-Talon, les nombreux bénévoles, ses
collaboratrices et collaborateurs, tant au bureau de comté qu'au cabinet,
ainsi qu'à son conjoint et ses enfants.



Renseignements: Karine White, Coordonnatrice aux communications, Parti
libéral du Québec, (418) 688-8910, 1-800-463-4575, whitek@plq.org