Le marché du vin et des spiritueux au Canada poursuivra sa croissance rapide

L'étude VINEXPO prévoit une croissance de consommation à l'horizon 2016 trois fois supérieure à celle du reste du monde

MONTRÉAL, le 22 janv. 2013 /CNW Telbec/ - Le dévoilement des résultats de la 11e étude VINEXPO sur la Conjoncture du marché mondial du vin et des spiritueux et ses perspectives à l'horizon 2016, réalisée par le cabinet britannique The IWSR pour le compte de VINEXPO, a eu lieu aujourd'hui à Montréal et Toronto en présence des porte-parole du prestigieux salon.

Devenue une référence pour les professionnels du secteur, cette étude tant attendue nous confirme que le Canada poursuivra sa croissance fulgurante de consommation de vins entre 2012 et 2016 (+14,27%), représentant une croissance trois fois plus rapide que la moyenne mondiale.

Entre 2012 et 2016, le Canada deviendra le 5e marché mondial pour la croissance de consommation de vin derrière la Chine, les États-Unis, la Russie et l'Allemagne.

Dans cinq mois, du 16 au 20 juin 2013, Vinexpo, le salon international du vin et des spiritueux,  ouvrira ses portes. Tous les deux ans le salon marque le temps fort des agendas des professionnels de la filière. Sur les  48 000 visiteurs attendus, plus de 650 grands opérateurs feront le déplacement depuis le Canada.

Une croissance accélérée pour le marché mondial du vin
Les vins tranquilles et effervescents ont connu une augmentation de 2,8 % entre 2007 et 2011 pour atteindre un total de vente de 2,679 milliards de caisses de 9 litres, soit 32 milliards de bouteilles. L'étude VINEXPO prévoit qu'entre 2012 et 2016, cette croissance de consommation s'accélèrera et retrouvera le rythme du début des années 2000 à +5,3 % sur 5 ans. L'étude estime que la consommation mondiale s'établira en 2016 à 2,873 milliards de caisses de 9 litres, soit 34,48 milliards de bouteilles.

« Cette croissance s'explique facilement, commente Robert Beynat, directeur général de Vinexpo. La Chine, les États-Unis et la Russie deviennent des marchés incontournables, ils sont les moteurs de cette croissance mondiale. En 2010, la Chine est devenue le 5e pays consommateur de vin au monde et les États-Unis ont pris la première marche du podium… »

En effet,  à eux seuls, ces trois marchés et l'Australie ont vu leur consommation augmenter de 1,55 milliard de bouteilles entre 2007 et 2011.

À l'opposé, les pays européens vivent un revirement de situation et voient la consommation de vins ralentir. Pour la première fois en 15 ans, le Royaume-Uni et l'Allemagne connaissent un recul entre 2007 et 2011 de respectivement -4,07 % et -2,73 %. La France et l'Italie ne sont pas épargnés et accusent une baisse de, respectivement,  7,13 % et 2,51 %. L'Espagne, quant à elle, vit une sévère diminution de 19,67 % sur les cinq dernières années.

Top trois des pays consommateurs : États-Unis, France et Italie

Du côté des exportations, les français réaffirment leur leadership mondial en arborant un chiffre d'affaires réalisé par l'exportation de vins français de 9,9 milliards de $US (+5,24 % depuis 2007).

Les italiens, les espagnols et les australiens suivent de près avec une augmentation notable des volumes de vente, malheureusement non proportionnelle à l'augmentation du chiffre d'affaires, traduisant une baisse significative des prix moyens des vins exportés.

Des habitudes de consommation qui évoluent
L'étude VINEXPO fait ressortir plusieurs grandes évolutions des habitudes de consommation. Elle annonce entre autre, une croissance rapide des vins effervescents avec 8,52 % d'augmentation entre 2012 et 2016, ainsi qu'une évolution continue des vins rosés qui progresseront de 7,58% d'ici 2016.

Les vins rouges conservent la domination mondiale du marché, puisqu'ils représentaient 54,7 % de la consommation de vins tranquilles en 2011 et qu'ils connaîtront une hausse de 9,1 % d'ici 2016.

À noter également que les consommateurs recherchent la qualité. Les ventes de bouteilles à plus de 10$US représentaient 213,566 millions de caisses de 9 litres en 2011 et connaîtront une croissance importante entre 2011 et 2016 de +29,93 %.

Le Canada ne fait pas exception, puisque 69,5 % des vins tranquilles achetés au Canada coûtent plus de 10 $US et que l'étude VINEXPO prévoit que cette consommation augmentera de 30,45 % d'ici 2016.

Le marché canadien en croissance rapide
Entre 2007 et 2011, la consommation de vin au Canada a connu une augmentation de +14,55 %, pour atteindre 43,21 millions de caisses consommées en 2011. D'ici 2016, la consommation devrait poursuivre sa progression pour atteindre 50,70 millions de caisses, soit une augmentation de 14,27 % entre 2012 et 2016, une croissance trois fois supérieure à la croissance mondiale moyenne.

Les tendances de consommation se maintiennent, avec une hausse de la consommation de vins rouges de 17,49 % entre 2012 et 2016 pour atteindre 61,7% de la consommation de vins tranquilles au Canada, tandis que les rosés poursuivent leur croissance rapide avec une hausse de 45,41 % de la consommation entre 2012 et 20116.

En valeur, la croissance des chiffres d'affaires suit celle des volumes avec une hausse prévue des ventes de vin au Canada de +14,75 %, pour atteindre 5,7 milliards de $US en 2016.

La consommation de vins importés ne cesse d'augmenter; elle atteignait 31,27 millions de caisses en 2011, et atteindra 37,59 millions de caisses d'ici 2016, soit une augmentation de près de 17 %. Par contre, il est à noter que la croissance de consommation de vins domestiques risque de diminuer légèrement d'ici 2016 (de +10,71% à +7,72%).

Une grande évolution par rapport à 2011, la France perd le titre de premier fournisseur du marché canadien, pour laisser sa place à l'Italie qui a enregistré une hausse de ses exportations vers le Canada de +16,1 %. La France, quant à elle, subit un recul de ses exportations vers le Canada de -3,74 %.

Le marché des spiritueux se stabilise
Selon l'étude VINEXPO, la consommation mondiale de spiritueux va se stabiliser, avec une croissance d'ici 2016 de 8,98 %, bien inférieure à la croissance enregistrée entre 2007 et 2011 de +32,64 %.

L'Asie-Pacifique est la première zone de consommation mondiale de spiritueux (61,5 % de la consommation mondiale). L'Asie-Pacifique a subit une croissance extrêmement forte de 2007 à 2011 de +74,31 %, qui devrait se stabiliser à +13,63 % entre 2012 et 2016.

Au Canada, la consommation de spiritueux devrait croître de 3,70 % entre 2012 et 2016. Cette croissance accélérée s'explique par l'augmentation de la consommation des spiritueux importés (41,6% en 2012) et la diminution des spiritueux domestiques.

C'est la vodka qui est majoritairement consommée au Canada (4,76 millions de caisses en 2011) et connaitra une croissance de 9,83 % entre 2012 et 2016. Elle est suivie par le Rhum qui a vu sa consommation progresser de 6,55 % entre 2007 et 2011.

Qu'est-ce que Vinexpo ?
Créé en 1981, par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux, le salon Vinexpo s'est affirmé au fil des éditions comme le premier salon mondial du vin et spiritueux pour les décideurs, les distributeurs et les producteurs de la filière dans le monde. Se déroulant à Bordeaux toutes les années impaires, Vinexpo a enregistré une formidable croissance depuis sa création. En 2011, Vinexpo a accueilli 2 400 exposants de 47 pays, 48 122 visiteurs de 148 pays et 1254 journalistes et écrivains. Vitrine exceptionnelle des produits du monde entier, Vinexpo est un lieu d'échanges et de débats au cœur du vignoble le plus renommé au monde. Au-delà de l'exposition elle-même, Vinexpo est devenu un véritable partenaire de réflexion et d'anticipation pour les professionnels du secteur vin et spiritueux au travers d'études, de colloques et de conférences.

L'Étude
Depuis 16 ans, Vinexpo fait réaliser une étude prospective sur la consommation et la production de vins et de spiritueux dans le monde. Confiée au cabinet britannique The IWSR pour la 11ème année consécutive, cette étude analyse les évolutions de la production dans 28 pays et la consommation dans 114 pays.

Note : Les chiffres monétaires sont exprimés en $ USD dans tout ce document.

SOURCE : VINEXPO

Renseignements :

Source :  Étude VINEXPO/The iwsr

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : 

Johanna Raynaud
SOPEXA Canada
Tél.: 514 288-5802 poste 210
vinexpo.ca@sopexa.com

Contact Vinexpo - France :
Anne Cusson - Directrice du Département Presse
Tél.: +33 (0) 5 56 56 01 69
Fax: +33 (0) 5 56 56 00 12
presse@vinexpo.com