Cafouillage à l'Aide financière aux études - Une autre preuve de l'incompétence du gouvernement Charest

MONTRÉAL, le 25 août 2012 /CNW Telbec/ - Les cas rapportés par le Devoir ce matin concernant les critères de versement de l'Aide financière aux études (AFE) inquiète grandement la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) qui y voit une autre confirmation de l'incompétence et l'improvisation du gouvernement Charest dans le dossier des frais de scolarité. « Les étudiants savaient qu'il y avait un coût à faire la grève. Mais il ne pensait jamais que le gouvernement aurait l'odieux d'extorquer de l'argent aux étudiants les plus pauvres. Endettons davantage la jeunesse devrait être le slogan du Parti libéral. Et il n'en sortira rien de bon pour le Québec », évoque Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

En effet, en ne considérant pas son propre calendrier inclus dans la loi 12, qui reportait à l'automne la session d'hiver, l'AFE augmente artificiellement la période où l'étudiant n'est plus aux études et légitime ainsi la coupe de l'aide financière aux étudiants. « L'incohérence est devenue la marque de commerce de Jean Charest. On tient compte de ses propres lois ou on n'en tient pas compte. Avec cette décision, les étudiants n'auront d'autres choix que de se tourner vers des institutions financières privées, qui, elles, chargent des intérêts ce qui va augmenter encore plus l'endettement des étudiants. Hypothéquer l'avenir du Québec c'est ça la politique du gouvernement Charest », rappelle Mme Desjardins.

La FEUQ avait déjà dénoncé l'incapacité du gouvernement Charest de faire respecter le calendrier qu'il avait imposé avec la Loi 12 pas plus tard qu'hier et les révélations d'aujourd'hui renforcent le jugement de la Fédération. La décision de certains établissements de ne pas respecter le calendrier combiné avec les présentes décisions de l'AFE aura des impacts graves sur les finances déjà précaires des étudiants. « Depuis le début de son entrée en politique, Jean Charest s'en est pris aux jeunes et à leur famille. Il va avoir une surprise le 4 septembre prochain lorsque les jeunes iront voter massivement pour faire la différence », termine la présidente de la FEUQ.

Depuis plus de 20 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants universitaires du Québec. Composée de 15 associations membres et forte de plus de 125 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeunesse au Québec. www.feuq.qc.ca 

SOURCE : FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Renseignements : Mathieu Le Blanc, attaché de presse FEUQ, bureau : (514) 396-3380, Cell. : (514) 609-3380 attpresse@feuq.qc.ca Twitter : @matleblanc77