ZOSTAVAX(MC) homologué au Canada - Le premier et le seul vaccin pour la prévention du zona



    /NE PAS DIFFUSER SUR LES FILS DE PRESSE AMERICAINS NI DISTRIBUER AUX
    ETATS-UNIS/

    MONTREAL, le 26 août /CNW Telbec/ - Les adultes canadiens auront bientôt
la possibilité de se protéger contre le zona - une réactivation du virus
responsable de la varicelle. Merck Frosst Canada Ltée a annoncé aujourd'hui
l'homologation par Santé Canada de ZOSTAVAX(MC) pour prévenir le zona chez les
personnes âgées de 60 ans et plus. Le vaccin devrait être offert au cours de
l'année 2009 auprès des médecins et des pharmaciens canadiens.
    "Le zona affecte énormément les activités quotidiennes des gens que je
vois à ma clinique de la douleur chronique, même les activités les plus
simples, comme s'habiller, manger et dormir", précise la Dre Anh Nguyen,
spécialiste de la douleur chronique à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont à
Montréal. "L'une des complications courantes du zona est une douleur
invalidante qui touche les nerfs et qui peut durer des années. Il s'agit d'un
facteur de risque important du suicide chez les personnes âgées. L'arrivée du
vaccin sur le marché est une avancée prometteuse, car il permet au système
immunitaire des adultes de mieux combattre le zona."

    La douloureuse réalité associée au zona

    Lorsqu'une personne souffre de zona, elle peut d'abord ressentir des
démangeaisons, des picotements, une sensation de brûlure ou une douleur(1)
dans une zone cutanée délimitée, puis, en l'espace de quelques jours, apparaît
une éruption cutanée sous forme de vésicules remplies de liquide
caractéristique de la maladie. Généralement, la douleur associée à l'éruption
diminue à mesure que guérissent les vésicules. Cela dit, pour plus de
50 pour cent des patients atteints de zona âgés de plus de 60 ans, l'affection
provoque une douleur invalidante, appelée névralgie postzostérienne (NPZ)(2),
qui peut persister longtemps après la guérison des vésicules.
    "Le zona s'est révélée être une des expériences les plus éprouvantes de
ma vie", a dit Henri Paré de Prévost, Québec. "Encore aujourd'hui, 13 ans plus
tard, j'éprouve toujours de douloureux symptômes."
    "Le zona a complètement bouleversé ma vie", nous confie Andy Vallière
d'Oshawa, en Ontario. "Je n'arrivais plus à faire mes tâches quotidiennes et,
comme les médecins n'ont pas réussi à diagnostiquer la maladie aux premiers
stades, j'ai vraiment cru que j'allais mourir. Deux ans et demi plus tard,
j'ai encore des symptômes et de la douleur."

    De graves complications

    En plus de provoquer une douleur intense, le zona peut causer la fatigue,
des perturbations du sommeil, un retrait social et la dépression(3). Aussi, de
50 à 72 pour cent des personnes atteintes de zona ophtalmique présentent une
maladie oculaire récurrente et une perte de la vision(4). Jusqu'à 10 pour cent
des patients âgés de 65 ans et plus doivent être hospitalisés(5), pendant une
durée moyenne de 20 jours(6). La névralgie postzostérienne est la complication
grave la plus fréquente du zona - et elle est un des aspects les plus
invalidants de la maladie(7).
    "En vieillissant, l'organisme ne peut lutter avec autant de vigueur
qu'auparavant contre le virus responsable du zona; le risque de présenter la
maladie augmente donc avec l'âge", précise la Dre Alison McGeer,
microbiologiste et spécialiste des maladies infectieuses au Mount Sinai
Hospital de Toronto. "En réalité, deux cas de zona sur trois surviennent chez
des personnes âgées de plus de 50 ans. Ce tout nouveau vaccin pour adulte
contribuera à garder les Canadiens et les Canadiennes en santé et actifs."

    Une efficacité de 64 pour cent chez les personnes de 60 à 69 ans

    ZOSTAVAX(MC) contient le virus zona-varicelle vivant atténué - qui ne
peut plus causer la maladie - de la souche Oka/Merck, sous forme de poudre. Il
renferme essentiellement les mêmes ingrédients que VARIVAX(R), vaccin contre
la varicelle de Merck Frosst, mais offre une puissance supérieure à celui-ci
afin de provoquer une réponse immunitaire d'importance au virus zona-varicelle
chez les personnes âgées(8).
    Au cours de l'étude SPS (Shingles Prevention Study) menée auprès de
38 546 sujets âgés de 60 ans et plus, le nouveau vaccin a réduit le risque de
zona de 64 pour cent chez les personnes de 60 à 69 ans(9) et de 51 pour cent
dans tous les groupes d'âge(10), comparativement au placebo. Le vaccin a
également entraîné une réduction de 73 pour cent de l'incidence de la douleur
intense et persistante reliée au zona comparativement au placebo(11). De plus,
parmi les personnes vaccinées qui ont présenté un zona, le vaccin a réduit la
douleur reliée à la maladie de 22 pour cent par rapport au placebo(12).
    Les effets indésirables les plus souvent rapportés dans les études
cliniques étaient une rougeur, une douleur, une enflure, des démangeaisons,
une chaleur et une ecchymose au point d'injection(13). La fréquence globale
des effets indésirables au point d'injection reliés au vaccin était
significativement plus élevée chez les sujets du groupe ZOSTAVAX(MC) que chez
ceux du groupe placebo (48 pour cent pour ZOSTAVAX(MC) et 17 pour cent pour le
placebo)(14). Des céphalées, une fièvre et des réactions allergiques ont
également été signalées(15).
    On estime que près d'une personne sur trois sera atteinte de zona dans sa
vie(16) et que jusqu'à une personne ayant atteint l'âge de 85 ans sur deux
présentera la maladie(17). Il est impossible de prévoir si le virus
zona-varicelle sera réactivé ou quand une éventuelle réactivation surviendra
ou même qui sera atteint de zona(18).

    A propos de Merck Frosst

    Chez Merck Frosst, les patients passent avant tout. Merck Frosst Canada
Ltée est une société de recherche pharmaceutique qui découvre, met au point et
commercialise une vaste gamme de produits et vaccins novateurs destinés à
améliorer la santé humaine. Merck Frosst est l'un des 25 premiers
investisseurs en recherche et développement au Canada. En 2007, l'entreprise a
investi près de 110 millions de dollars en R-D. On peut obtenir de plus amples
renseignements sur Merck Frosst à l'adresse http://www.merckfrosst.com.

    Déclarations prospectives

    Ce communiqué de presse contient des "déclarations prospectives" au sens
du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations
prospectives sont basées sur les estimations actuelles de la direction et
comportent des risques et des incertitudes, susceptibles d'entraîner des
résultats considérablement différents de ceux projetés. Les déclarations
prospectives peuvent comprendre des déclarations relatives au développement
des produits, à leur potentiel et à leur performance financière. Aucune
déclaration prospective ne peut être garantie, et les résultats réellement
obtenus peuvent être considérablement différents de ceux prévus. Merck n'est
pas tenue de publier des mises à jour des déclarations prospectives, que ce
soit suite à de nouvelles informations, à des événements futurs ou à tout
autre élément. Il convient d'évaluer les déclarations prospectives figurant
dans ce communiqué de presse en tenant compte des nombreuses incertitudes
affectant les activités de Merck, plus particulièrement celles mentionnées à
l'Article 1, Avertissements, du formulaire 10-K de Merck pour l'année
s'achevant le 31 décembre 2006, et dans les rapports périodiques figurant sur
les formulaires 10-Q et 8-K, que la société incorpore par renvoi.

    (MC) Marque de commerce de Merck & Co., Inc., utilisée sous licence.

    NOTE AUX REDACTEURS :

    La vidéo d'information bilingue sera diffusée aujourd'hui par satellite
entre 10 h et 11 h HE.

    Coordonnées : Anik F2 C-Band
    Transpondeur 5B
    Fréq "uplink" : 6125 (H)
    Fréq "downlink" : 3900 Mhz (V)
    Audio : 6.2 et 6.8

    
    Références :
    ----------------------

     (1) Oxman MN. "Clinical manifestations of herpes zoster". Dans : Arvin
         AM, Gershon AA, éditeurs. Varicella-Zoster Virus Virology and
         Clinical Management. 2000; Cambridge Press : p. 246-75.
     (2) Oxman MN. "Clinical manifestations of herpes zoster". Dans : Arvin
         AM, Gershon AA, éditeurs. Varicella-zoster virus virology and
         clinical management. 2000; Cambridge Press : p. 246-75.
     (3) Schmader K. Postherpetic neuralgia in immunocompetent elderly
         people. Vaccine 1998;16:1768-70.
     (4) Pavan-Langston D. "Ophthalmic zoster". Dans : Arvin AM, Gershon AA,
         éditeurs. Varicella-zoster virus virology and clinical management.
         2000; Cambridge Press : p. 276-98.
     (5) Monographie préparée pour Santé Canada, 21 août 2008, p. 10.
     (6) Weir, E. Vaccination boosts adult immunity to varicella zoster
         virus. CMAJ, 2 août 2005; 173(3). Site Web accesssbile à :
         http://www.cmaj.ca/cgi/content/full/173/3/249?maxtoshow=&HITS=
         10&hits=10&RESULTFORMAT=&fulltext=shingles+vaccine&andorexactfulltext
         =and&searchid=1&FIRSTINDEX=0&sortspec=relevance&resourcetype
         =HWCIT (en anglais seulement).
     (7) Monographie préparée pour Santé Canada, 21 août 2008, p. 10.
     (8) National PBM Drug Monograph: Zoster Vaccine, Varicella Virus Vaccine
         Live (Oka / Merck) (Zostavax(R)). Novembre 2006. VHA Pharmacy
         Benefits Management Strategic Healthcare Group and the Medical
         Advisory Panel. Page 3. Site Web accesssbile à :
         http://www.pbm.va.gov/monograph/Zoster%20Vaccine,%20Monograph.pdf
         (en anglais seulement).
     (9) Monographie préparée pour Santé Canada, 21 août 2008, p. 15.
    (10) Ibid., page 15.
    (11) Ibid., page 17.
    (12) Ibid., page 17.
    (13) Ibid., page 23.
    (14) Ibid., page 6.
    (15) Ibid., page 23.
    (16) Brisson M et al. Epidemiology of varicella zoster virus infection in
         Canada and the United Kingdom. Epidemiol Infect 2001;127:305-14.
    (17) Katz J, et al. Acute pain in herpes zoster and its impact on health-
         related quality of life. Clin Infect Dis 2004;39:342-8.
    (18) Site Web de l'International Council of Nurses accesssbile à:
         http://www.icn.ch/matters_shingles.htm (en anglais seulement).
    




Renseignements :

Renseignements: Sheila Murphy, Chef des Relations publiques, Merck
Frosst Canada Ltée, (514) 428-2748; Daniel Brennan, NATIONAL PharmaCom, (514)
843-2325


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.