Yemen - Le siège du journal Al-Ayyam pilonné par l'armée : un mort et trois blessés



    MONTREAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières condamne
fermement l'attaque visant le bâtiment du quotidien Al-Ayyam depuis ce matin
11h30, heure locale, dans le quartier Crater à Aden (360 km au sud de Sanaa).
Un employé du journal a été tué, trois autres blessés.
    "Cet assaut militaire est l'aboutissement d'un véritable acharnement des
autorités yéménites contre Al-Ayyam. Même les pires dictatures ne recourent
pas à une telle extrémité. Les pays de la Ligue arabe et la communauté
internationale se doivent d'intercéder pour qu'Al-Ayyam puisse reprendre
normalement ses activités", a déclaré l'organisation.
    A 11h30, le 13 mai 2009, le bâtiment du journal Al-Ayyam a commencé à
faire l'objet de tirs de la part de l'armée yéménite. Après des tirs de gaz
lacrymogène, l'armée a commencé à tirer à balles réelles. Un employé du
journal a été tué, trois autres blessés. Les rues menant au journal ont été
bloquées, et des barrages militaires ont été installés afin d'empêcher l'accès
au quartier Crater.
    L'escalade a commencé le 1er mai, quand un camion chargé d'acheminer les
exemplaires du journal avait été intercepté par des inconnus à 50 kilomètres
au nord d'Aden, sur la route de Lahej. Le chauffeur a été contraint
d'abandonner le véhicule. Les quelques 16 500 exemplaires ont été confisqués.
    Le 3 mai au matin, un incident similaire s'est produit pour deux camions
de livraison du journal Al-Ayyam, l'un à destination de Taez et l'autre de
Sanaa. Les 30 000 exemplaires du journal ont ainsi disparu et les chauffeurs
ont été kidnappés pendant 17 heures. Ces attaques seraient l'oeuvre d'une
organisation de défense de l'unité nationale, proche du pouvoir.
    Le lendemain, le 4 mai, le ministre de l'Information a décidé d'interdire
l'impression de sept publications accusées de "séparatisme", dont Al-Ayyam. Le
7 mai, de nombreux journalistes yéménites avaient tenu un sit-in à Sanaa, en
solidarité avec les sept journaux concernés.
    Le 9 mai 2009, les véhicules du journal ont fait à nouveau objet
d'attaques, et le 11 mai, Hisham Bashraheel, rédacteur en chef d'Al-Ayyam, a
été victime d'une tentative d'arrestation par les forces de sécurité et
l'armée. Les voies permettant d'accéder au siège du journal ont été bloquées
dans la matinée du 11 mai.
    D'après les autorités, Hisham Bashraheel est poursuivi par la justice
pour sa responsabilité dans un meurtre commis en 2008, devant le bureau
d'Al-Ayyam à Sanaa.
    Reporters sans frontières rappelle que les correspondants locaux du
journal ont fait l'objet de menaces régulières. Le 12 février 2008, le journal
avait été la cible d'une attaque à main armée
(http://www.rsf.org/article.php3?id_article=25750)
    Créé en 1958, Al-Ayyam est l'un des quotidiens les plus importants au
Yémen. Sans affiliation politique, cette publication, dont le siège est basé à
Aden, s'est fait le porte-voix des habitants des provinces du Sud. Au cours
des derniers mois, le journal a largement couvert les mouvements de
contestation sociale qui ont secoué les régions les plus défavorisées du pays.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières Canada, (514) 521-4111, rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.