Waste Management lance un programme d'envergure nord-américaine pour la valorisation énergétique des biogaz



    Le plus important gestionnaire de matières résiduelles en Amérique du
    Nord augmentera la production d'énergie renouvelable dans ses sites
    américains et canadiens au cours des cinq prochaines années

    MONTREAL, le 27 juin 2007 /CNW Telbec/ - La société Waste Management
(NYSE : WMI) annonce aujourd'hui un important programme visant à augmenter le
nombre de ses installations de valorisation énergétique des biogaz. Ce
programme prévoit l'ajout de 60 nouvelles centrales de production d'énergie
renouvelable en Amérique du Nord au cours des cinq prochaines années. Combinés
aux installations actuelles, les lieux d'enfouissement de Waste Management
pourront produire plus de 700 mégawatts d'énergie propre et renouvelable, une
quantité suffisante pour alimenter 700 000 foyers ou pour remplacer
l'utilisation de huit millions de barils de pétrole par année en Amérique du
Nord.
    Waste Management prévoit également étendre ce programme à ses quatre
lieux d'enfouissement en Ontario et à deux sites au Québec d'ici cinq ans.
    "Notre expérience au Canada a démontré que la valorisation énergétique
des biogaz est une solution viable, indique Paul Pabor, vice-président,
Energie renouvelable chez Waste Management. Nous connaissons un immense succès
à Sainte-Sophie, au Québec, où notre lieu d'enfouissement permet de consolider
les activités d'une usine de fabrication de papier en comblant 75 % de ses
besoins en énergie. La réduction totale d'émission de gaz à effet de serre
obtenue grâce aux activités de captage, de combustion et de valorisation
représente 540 000 tonnes par année, ce qui équivaut à retirer 120 000
voitures de la circulation."
    "Nous croyons qu'il est important que le reste du Canada suive l'exemple
de Sainte-Sophie et de nos autres installations aux Etats-Unis qui pratiquent
la valorisation énergétique des biogaz", a poursuivi M. Pabor.
    Le programme de valorisation énergétique des biogaz permettra de produire
suffisamment d'électricité pour alimenter environ 230 000 foyers et
positionnera l'entreprise pour mieux satisfaire la demande croissante en
énergie renouvelable. La sensibilisation des consommateurs aux enjeux
environnementaux a stimulé rapidement la demande pour des sources alternatives
d'énergie. De plus, les projets de conversion de biogaz en énergie offrent des
avantages particuliers aux services publics, car ils fournissent une
alimentation de base constante, contrairement à d'autres sources d'énergie
renouvelable.
    Précurseur de ce type de projets, Waste Management a créé et mis en
service sa première centrale de valorisation énergétique des biogaz aux
Etats-Unis, il y a plus de 20 ans. Avec ses 281 lieux d'enfouissement, Waste
Management est l'entreprise la plus importante de ce secteur en Amérique du
Nord et occupe une position enviable pour étendre ailleurs au Canada la
production d'énergie à partir de déchets. L'entreprise envisage également
d'établir des partenariats afin d'implanter sa technologie de valorisation
énergétique des biogaz dans d'autres lieux d'enfouissement privés ou
municipaux.
    Les biogaz, produits lors la décomposition par les microorganismes des
matières organiques contenues dans les résidus, sont composés dans une
proportion de 50 % à 60 % de méthane, et de 40 % à 50 % de dioxyde de carbone.
Dans la plupart des lieux d'enfouissement au Canada, ces gaz à effet de serre
sont simplement brûlés ou éliminés à l'aide de torchères. Les sites de Waste
Management qui disposent d'installations de valorisation captent le méthane et
l'utilisent pour alimenter des turbines sur place qui produisent de
l'électricité servant à alimenter les foyers et les quartiers voisins, ce qui
constitue également une nouvelle source de revenus. En construisant ces
installations, Waste Management réduit les gaz à effet de serre et offre aux
services publics une alternative à l'utilisation des combustibles fossiles.

    A propos de Waste Management

    La société Waste Management, établie à Houston, au Texas, est le plus
important fournisseur de services intégrés de gestion des matières résiduelles
en Amérique du Nord. Ses filiales offrent des services de collecte, de
transport, de récupération, de recyclage et d'enfouissement sécuritaire. Waste
Management est également un leader dans le développement, l'exploitation et la
gestion d'installations de valorisation énergétique des matières résiduelles
et de biogaz en Amérique du Nord. L'entreprise offre ses services aux
municipalités et aux clients industriels, commerciaux et institutionnels de
toute l'Amérique du Nord. Pour en savoir plus sur Pensez Vert(R), la
philosophie environnementale de WM, visitez le www.wm.com/wm/pensezvert.

    La société émet périodiquement des estimations d'ordre financier ou
autre, des remarques concernant les prévisions pour les exercices à venir
ainsi que des déclarations exprimant son opinion, son point de vue ou ses
convictions relativement à des événements en cours ou à venir. Les énoncés
concernant les événements et résultats futurs sont désignés "énoncés
prévisionnels". Ceux-ci, lorsque émis par WM, expriment les prévisions,
l'opinion, le point de vue ou la conviction de la société au moment de leur
émission, mais sont susceptibles de changer par la suite. Le fait d'émettre
des estimations ou des déclarations fondées sur les prévisions, opinions,
points de vue ou convictions courants de WM n'engage aucunement la société à
actualiser ces estimations ou déclarations, ni à fournir d'information
concernant celles-ci. Sont énumérés ci-dessous certains des risques encourus
par la société qui pourraient avoir un impact sur nos états financiers pour
les exercices 2007 et suivants, et qui pourraient entraîner une divergence
sensible entre les énoncés prévisionnels émis par WM et les résultats réels.
Cependant, cette liste de risques n'est pas exhaustive. La société pourrait se
trouver confrontée à d'autres risques actuellement inconnus ou jugés
négligeables, qui pourraient également porter atteinte à nos résultats. Par
conséquent, nous vous recommandons de ne pas porter foi outre mesure aux
énoncés prévisionnels, dont la valeur se limite au moment de leur émission.
Voici certains des risques auxquels nous sommes confrontés :

    
    - la concurrence pourrait avoir un impact négatif sur notre rentabilité
      ou nos rentrées de fonds; une augmentation de nos tarifs pourrait avoir
      un impact négatif sur les volumes, et une baisse des prix imposée ou
      une réduction visant à attirer et conserver de la clientèle pourrait
      avoir un impact négatif sur la rentabilité de nos activités de base;

    - nous pourrions être dans l'incapacité de maintenir ou d'améliorer nos
      marges si nous n'arrivons pas à contrôler nos coûts;

    - nous pourrions être dans l'incapacité de mettre en place ou de
      poursuivre nos projets et nos programmes visant l'amélioration
      opérationnelle ou l'augmentation de nos marges, y compris
      l'augmentation de nos prix, la répercussion de l'augmentation de nos
      coûts sur notre clientèle, la réduction de nos coûts grâce à nos
      programmes d'amélioration opérationnelle, la cession des éléments
      d'actif aux résultats insuffisants et l'acquisition d'activités
      rentables, tous ceux-ci pouvant avoir un impact négatif sur nos
      recettes et nos marges;

    - les conditions météorologiques entraînent une fluctuation de nos
      résultats d'un trimestre à l'autre; par ailleurs, des conditions
      extrêmes ou des catastrophes naturelles peuvent entraîner une
      interruption temporaire de nos activités;

    - l'inflation et l'augmentation des taux d'intérêt qui en découle, ainsi
      que la conjoncture économique générale et locale peuvent avoir un
      impact négatif sur le volume de matières résiduelles produit, sur notre
      coût de financement et sur nos autres charges;

    - les modifications éventuelles de nos estimations concernant les
      exigences de restauration de site, de recouvrement définitif, des
      obligations de clôture et post-clôture et des travaux de normalisation
      et de conformité pourraient augmenter nos charges;

    - les réglementations, y compris celles limitant l'émission des gaz à
      effet de serre, pourraient avoir un impact négatif sur nos activités,
      notamment en les restreignant, en augmentant nos frais de
      fonctionnement ou en nécessitant une augmentation des dépenses en
      capital;

    - si nous ne sommes pas en mesure d'obtenir et de conserver les
      autorisations nécessaires pour ouvrir, exploiter ou agrandir nos
      établissements, nos résultats d'exploitation subiront un impact
      négatif;

    - les limitations ou les interdictions d'enfouissement ou de transport de
      déchets, ou de certains types de déchets, entre les Etats ou
      transfrontaliers pourraient accroître nos charges et réduire nos
      recettes;

    - les augmentations de prix ou les pénuries de carburant pourraient
      augmenter nos charges, y compris notre charge fiscale si les crédits
      prévus à l'article 45K sont éliminés en raison de prix du pétrole
      continuellement élevés, ou limiter notre capacité à mener nos
      activités;

    - une augmentation des frais liés à l'obtention de garanties financières
      ou une insuffisance de nos polices d'assurance pourrait avoir un impact
      négatif sur notre liquidité et accroître notre passif;

    - les frais éventuels dus à des arrêts d'exploitation, à l'interruption
      de projets de construction ou d'agrandissement et d'autres événements
      de ce genre pourraient avoir un impact négatif sur nos bénéfices;

    - la fluctuation du prix des produits de base pourrait avoir un impact
      négatif sur nos recettes d'exploitation et nos charges;

    - les tendances imposant le recyclage et la réduction des matières
      résiduelles à la source et interdisant le rejet de certaines matières
      résiduelles pourraient avoir un impact négatif sur le volume de
      matières arrivant dans les sites d'enfouissement et les installations
      de conversion des matières résiduelles en énergie;

    - les démarches des syndicats pour représenter nos employés pourraient
      augmenter nos frais d'exploitation et nous pourrions être dans
      l'incapacité de négocier des conventions collectives acceptables avec
      ceux qui choisissent d'être représentés par ces syndicats, ce qui
      pourrait entraîner des interruptions d'activités syndicales, y compris
      des grèves, qui pourraient avoir un impact négatif sur nos résultats
      d'activités et nos rentrées de fonds;

    - une procédure à l'issue négative ou une menace de procédure privée ou
      gouvernementale pourrait augmenter nos charges, limiter notre capacité
      à mener nos activités ou à les élargir, ou limiter notre capacité à
      mener à bien nos stratégies et projets commerciaux; des problèmes liés
      à l'exploitation de notre système actuel de technologie de
      l'information ou la création et la mise en place de nouveaux systèmes
      pourraient réduire notre efficacité et augmenter nos frais de
      fonctionnement;

    - l'adoption de nouvelles normes ou interprétations comptables pourrait
      entraîner des variations dans les résultats d'activités trimestriels
      rendus publics ou avoir un impact négatif sur les résultats annoncés;

    - nous pourrions réduire ou éliminer notre programme de rachat de
      dividende ou d'actions, nous pourrions être obligés de réunir des
      capitaux supplémentaires si nos liquidités sont inférieures à nos
      prévisions ou si nos dépenses en capital sont supérieures à nos
      prévisions, et nous pourrions être dans l'incapacité d'obtenir les
      capitaux nécessaires dans des conditions acceptables.

    Pour en savoir plus sur ces risques ou sur les autres facteurs qui
pourraient affecter sensiblement les résultats et la précision des
déclarations prévisionnelles ci-présentées, veuillez consulter le rapport
annuel de la société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2006, à la
rubrique 1 de la première partie, sur le formulaire 10-K.
    




Renseignements :

Renseignements: Waste Management: Analyste: Greg Nikkel, (713) 265-1358;
Relations avec les médias: Martin Dussault, (819) 820-5655;
www.wm.com/wm/pensezvert

Profil de l'entreprise

Waste Management, Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.