Vous voulez que vos enfants vous écoutent? Alors parlez avec eux de leurs projets d'avenir.

Malgré l'importance de ce rôle, moins du quart des parents aident leurs enfants à élaborer leurs projets d'avenir.

MISSISSAUGA, ON, le 23 nov. 2011 /CNW/ - Au Canada,  la grande majorité des jeunes (82 pour cent) se tournent vers leurs parents pour se faire conseiller lorsqu'ils ont des décisions à prendre concernant leurs études et leur carrière. Pourtant, beaucoup de parents ne prennent pas le temps de parler à leurs enfants au sujet de leur éducation. Les résultats d'un récent sondage Angus Reid indiquent que 60 pour cent des jeunes prévoient poursuivre leur formation en sciences après la troisième année du secondaire et que, de ce nombre, 75 pour cent ont été influencés par leurs parents dans leur décision.

Ces chiffres n'ont rien d'étonnant en soi, mais il est surprenant de constater que seulement 23 pour cent des parents prennent le temps de discuter des projets d'avenir de leurs enfants avec ces derniers alors qu'ils exercent manifestement une grande influence dans leurs décisions à ce chapitre. Ce constat est d'autant plus étonnant que 74 pour cent des parents conviennent qu'il est très important de s'investir dans l'éducation de ses enfants.

"C'est notre rôle, à nous les parents, de s'impliquer dans les choix d'études et les décisions de carrières de nos enfants, car c'est nous qui avons la plus directe influence sur eux », dit Marc André Coallier, père de famille et porte-parole.  « Lancer des discussions sur leurs avenirs, développer avec eux un intérêt pour la science et la technologie, et expliquer à nos enfants les opportunités qui s'ouvrent à eux est très important », ajoute-t-il.

Monsieur Coallier préconise une communication suivie entre les parents et leurs enfants en ce qui concerne les études, et plus particulièrement les sciences. « Nous devons trouver des occasions d'avoir des discussions éclairées et réfléchies sur leur avenir, cultiver leur intérêt pour la science et la technologie, et les informer sur les possibilités qui s'offrent à eux », dit-il.

Lorsqu'on leur pose la question, les Canadiens sont effectivement conscients de l'importance grandissante d'avoir des connaissances de base en sciences, et 84 pour cent des parents estiment qu'une compréhension élémentaire des mathématiques et des sciences leur est utile au travail, y compris ceux dont l'emploi n'est pas « lié aux sciences ». Quatre-vingt-quatorze pour cent estiment que les sciences sont utiles dans la vie de tous les jours, à l'extérieur du travail. De plus, 62 pour cent des parents interrogés croient que le marché du travail canadien exigera une meilleure formation scientifique au cours des 15 prochaines années.

« Le marché du travail regorge d'emplois qui demandent des connaissances en sciences, qu'il s'agisse de notions élémentaires ou d'un savoir plus vaste », dit Bonnie Schmidt, présidente et fondatrice de Parlons sciences. « Nous devons initier les enfants aux sciences tôt dans la vie, alimenter leur curiosité tout au long de leurs études, les encourager à ne pas se fermer de portes quand ils prennent des décisions sur leurs études et les tenir informés des nombreux débouchés qui s'offrent à ceux qui poursuivent des études en sciences. »

Cultivons l'intérêt des jeunes pour les sciences

Au Canada, sept jeunes sur dix (70 pour cent) affirment que leurs intérêts personnels influencent les décisions qu'ils prennent au sujet de leurs études. Le fait de cultiver une passion pour les sciences à un jeune âge est en soi déterminant pour l'émergence de la prochaine génération de scientifiques innovateurs. Il existe une multitude d'activités que les familles peuvent faire et qui ne semblent pas d'emblée relever des sciences. Par exemple, les parents peuvent jardiner et cuisiner avec leurs enfants, regarder des émissions sur l'actualité scientifique, aller au zoo ou travailler ensemble sur des projets de sciences.

Amgen Canada et Parlons sciences sont deux organismes dédiés à l'accroissement des connaissances scientifiques et à la mise en valeur des études en sciences au Canada. Parlons sciences met sur pied des programmes qui visent ces mêmes objectifs. Les familles peuvent d'ailleurs essayer les expériences proposées dans la base de données de Parlons sciences ou visiter CurioCity (www.curiocity.ca) pour y lire des articles ou y regarder des vidéos qui portent sur des sujets scientifiques.

« Amgen Canada a pris l'engagement de travailler avec Parlons sciences dans le but de sensibiliser les jeunes et leurs parents à l'importance fondamentale des sciences et à la valeur des études en sciences », dit Karen Burke, directrice des Affaires réglementaires chez Amgen et présidente de la Société canadienne de chimie. « Notre objectif ultime est le suivant : nous voulons que les sciences occupent une place prépondérante, que les gens soient conscients du rôle des sciences dans leur vie quotidienne et que les sciences attirent de brillants jeunes esprits au cours des années à venir. »

Au sujet de Parlons sciences

Parlons sciences est un organisme primé de sensibilisation aux sciences, d'envergure nationale et à visée caritative. Parlons sciences conçoit et offre des programmes et des services d'enseignement de la science qui ont pour but de stimuler l'intérêt des jeunes pour la science et de maintenir cet intérêt afin qu'ils apprennent et réalisent leur potentiel en tant qu'intendants, innovateurs et citoyens du 21siècle. Pour vous renseigner davantage au sujet de l'organisme Parlons sciences, visitez le site Internet à l'adresse www.parlonssciences.ca/fr.

Au sujet d'Amgen Canada

En tant que chef de file en innovation, Amgen Canada comprend l'importance des sciences. À partir de son bureau principal situé à Mississauga, au cœur de la grappe biomédicale ontarienne, et de son centre de recherche de Burnaby, en Colombie-Britannique, Amgen Canada contribue beaucoup à faire progresser les sciences et l'innovation au Canada depuis 1991. En partenariat avec plusieurs grands établissements de soins de santé, des universités et des centres de recherche de pointe, des organismes gouvernementaux et des groupes de patients du Canada, elle participe au développement de nouveaux médicaments ou de nouveaux usages pour des médicaments existants. Pour vous renseigner davantage au sujet d'Amgen Canada, visitez le site Internet à l'adresse www.amgen.ca.

Méthodologie du sondage
Du 12 au 14 juillet 2011, Vision Critical a mené un sondage parmi un échantillon de 1 516 canadiens adultes âgés de 7 à 18 ans et membres du panel du forum de Vision Critical. La marge d'erreur de la base de données complète (qui mesure la variabilité de l'échantillon) est de +/- 2.4%. Les divergences dans ou entre les totaux sont dues aux arrondissements.

Du 12 au 14 juillet 2011, Vision Critical a mené un sondage parmi un échantillon de 1 516 canadiens adultes âgés de 7 à 18 ans et dont les parents sont membres du panel du forum de Vision Critical. La marge d'erreur de la base de données complète (qui mesure la variabilité de l'échantillon) est de +/- 2.4%. Les divergences dans ou entre les totaux sont dues aux arrondissements.

SOURCE Amgen Canada

Renseignements :

Emmanuelle Vatel
HKDP communications et affaires publiques
Téléphone : (514) 395-0375 poste 234
Courriel : evatel@hkdp.qc.ca

Profil de l'entreprise

Amgen Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.