Vous craignez que la chute actuelle des marchés affecte vos économies pour la retraite ?



    Demeurer sur les marchés plutôt que d'en sortir permettra aux Canadiens
    de mieux atteindre leurs objectifs en matière de retraite, selon BMO

    Des experts de BMO sont à votre disposition afin de discuter des points
    suivants :
    - Que devraient faire les investisseurs en ce moment, en pleine
    volatilité des marchés ?
    - La baisse actuelle des marchés affectera-t-elle les placements
    accumulés en vue de la retraite ?
    - Que prendre en compte avant de contribuer à un REER cette année ?
    - Comment protéger votre portefeuille de la volatilité des marchés ?

    MONTREAL, le 25 janv. /CNW/ - Les investisseurs canadiens ont toutes les
chances d'éprouver un certain malaise face aux rendements en dents de scie des
marchés boursiers, mais avant de songer à retirer vos économies, n'oubliez pas
qu'investir, en particulier pour la retraite, est un objectif à long terme.

    QUOI :
    L'élaboration d'un plan financier et d'un portefeuille bien équilibré
grâce aux principes de la répartition et de la diversification de l'actif
constitue la meilleure défense contre la volatilité des marchés. Selon un
sondage réalisé par la firme Ipsos Reid pour le compte de BMO, plus de la
moitié (55 %) des Canadiens âgés de 45 à 60 ans ne disposent d'aucun plan
financier, ou n'en ont élaboré un que mentalement. De plus, près de la moitié
des répondants (48 %) estiment que leur REER représente leur plan financier.
En faisant preuve de si peu de planification, certains Canadiens pourraient
bien se préparer à des temps difficiles.

    POURQUOI :
    Avec le temps, les marchés boursiers ont toujours récupéré des
corrections qu'ils ont encaissées. Par exemple, durant les derniers mois de
l'année 1987, l'indice S&P/TSX a chuté d'environ 25 %. L'ensemble de ces
pertes a été effacé en un peu plus d'un an. Au mois de septembre 2000, le même
indice était à 11 388 points, avant de chuter à 5 695 points deux ans plus
tard, en octobre 2002. Actuellement, il dépasse les 12 000 points.
    Demeurer sur les marchés plutôt que d'en sortir lorsque les temps sont
difficiles ou de tenter de tirer profit d'une montée des cours permettra en
bout de ligne aux Canadiens de mieux atteindre leurs objectifs en matière de
REER. Chercher à jouer avec les marchés peut s'avérer coûteux; quelques jours
à peine en dehors des marchés peuvent ainsi exercer une influence des plus
négatives sur la croissance à long terme de vos investissements. Par exemple,
prenez un placement de 10 000 $. Si vous l'aviez entièrement investi depuis 15
ans, il vaudrait aujourd'hui 55 570 $. Par contre, si vous aviez manqué les 60
meilleures journées sur les marchés, votre placement ne vaudrait aujourd'hui
que 10 593 $.
    Personne ne peut prédire à quel moment les marchés seront à la hausse ou
à la baisse, mais un planificateur financier peut vous donner des conseils sur
la façon de protéger votre portefeuille contre la volatilité à court terme, et
vous aider à faire abstraction de vos émotions lorsque vient le temps
d'investir.

    QUI :
    BMO Groupe financier met à votre disposition des experts à l'échelle
nationale et régionale, afin de discuter de ce que devraient faire les
investisseurs lors de la campagne des REER de cette année, pour faire face à
la volatilité actuelle.




Renseignements :

Renseignements: Lucie Gosselin, lucie.gosselin@bmo.com, (514) 877-8224,
Internet: www.bmo.com

Profil de l'entreprise

BMO Groupe financier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.